Articles

Affichage des articles du mai, 2012

Le pigeon qu'est bourré

Image
Hier soir, je profitais de la dernière lueur du jour pour me bronzerprendre l'air dans mon parc favori.
Je lisais mon bouquin, Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi, que j'ai fini d'ailleurs – faudra que je vous en parle, je suis très "déceptionnée" par Katherine Pancol, très très "déceptionnée" – et j'en profitais pour regarder autour de moi.
Bon, en fait, je reluquais les pigeons, j'avoue.
Personne n'est parfait, que voulez-vous ! J'ai un tic. J'adore mater le pigeon ! (et je n'utilise pas un langage codé là).
Chais pas, le pigeon, c'est mon dada. Quand je vais à Paris, je suis toute folle, à marcher le nez au sol pour pas rater LE pigeon le plus sexy du coin. Vous savez, celui qui a le jabot qui brille d'une lueur fushia ! Ou celui qui est marron et blanc et se la joue "pigeon sexy" ! Oui, non, en fait, vous savez pas, je parie ! Y'a bien que moi pour faire attention aux grands pestiférés d…

Mini-kit Holland d'OPI : y'a forcément un truc...

Image
Un truc que j'ai loupé quelque part. Genre poser ces vernis la tête à l'envers, ou les mains dans l'huile. Ou alors dire 3 fois très vite sans respirer "OPI,-reste-sur-mes-ongles". Je sais pas trop, je cherche encore. 
Non parce que là, vu le prix que j'ai payé ces 4 vernis, je ne peux pas croire que ça soit simplement une question de qualité. OPI quoi ! O. P. I.
Sans rire, samedi, j'avais acheté exprès une base et un top coat Peggy Sage. Des vrais de vrais, et non plus le vernis transparent que j'utilisais avant indifféremment comme base et top coat.
Hier, j'ai fini ma manucure à 18h : base PS donc, 2 couches fines de vernis et une couche de top coat PS. Depuis le temps que je n'avais pas vernis mes ongles (plus de 2 mois, souvenez-vous pourquoi), j'aime autant vous dire que je me suis appliquée. Une manucure es-sep-tio-nelle !
3h plus tard, voilà l'état de mes ongles...
Entre temps, j'ai bouquiné Grazia, je me suis cuisiné une p…

Sans-voiture, sans pantalon !

Image
Depuis 2 mois que je suis à Lyon, je teste le "100% no-car".
Et qui dit pas de voiture, dit débrouille.
Débrouille avec un D comme "Démerde-toi", un E comme "Et tes pieds, à quoi ils servent, hein, feignasse ?" et un B comme "Bus, tram et métro sont tes amis"...
Bref, ne pas avoir de voiture, c'est comment dire ? Vaguement contraignant ? Pénible ? Pas une sinécure ?
Mais non, voyons,que du bonheur !
1) D'abord, j'ai la chance et le plaisir de pouvoir me rendre directement dans mon hypermarché préféré... à pied ! Et oui, je longe un grand boulevard, les voitures me font du vent dans les cheveux, ça sent bon l'essence, et il n'est absolument pas prévu nulle part que quelqu'un vienne dans la zone commerciale à pied. Mais sinon, c'est pas mal.
2) Je fais du sport : musculation à porter le sac à dos rempli de courses + un peu de marche, ça n'a jamais tué personne, n'est-ce pas ? Des fois, même, je cours pour rattr…

Psiiit - 2ème édition

Image
Mes réflexions du jour, de la semaine, de la seconde...
- il est inhumain de nous faire travailler un jour férié (oui, Pentecôte est redevenu férié depuis 2008 en France, c'est la 1ère chose que ma radio m'a vociférée ce matin)
- il est encore plus inhumain de nous faire travailler alors que pour une fois, il faisait beau 3 jours de suite.
- et pire que tout quand on est 6 à travailler sur 20, les autres ayant eu la lâcheté de prendre un jour de congé.
- je veux le même bronzage que l'an dernier (cf. photo). Mal parti, vu qu'il y a un an, je cramais bronzais tous les jours depuis mars sur ma terrasse. Et là, je travaille. Un jour férié. Par un soleil très ensoleillé (inhumain, je l'ai dit, non ?)
- je me suis remise à la généalogie. Descendante pour changer. Pas une bonne idée. Pas sensée me coucher à 1h du matin alors que le lendemain je me lève à 7h, vu que je travaille. Un jour férié donc.
- je sais, je suis lourde, j'ai du mal à digérer. Mais crotte, quoi …

Pas touche !

Image
J'y peux rien, c'est plus fort que moi. J'aime pas qu'on me touche.
Je suis pas tactile, j'ai pas besoin de tâter la marchandise avant d'acheter (d'ailleurs, mieux vaut pas vu ma maladresse légendaire, remember !), et j'ai pas besoin de tripoter sans cesse les gens pour leur rappeler que j'existe.
On n'est pas trop des gens exubérants, par chez moi, qui se disent des mots d'amour et se prennent dans les bras à tout-va. Ma mère n'a jamais aimé les "bisouillages" et je crois qu'elle me l'a transmis.
La première fois qu'il a fallu que je me dépasse et que je prenne sur moi, c'était lors de la rentrée "scolaire" de mes 20 ans. Une semaine d'intégration, qu'ils nous avaient réservée. Une semaine pour apprendre à mieux se connaître, communiquer, blabla...
Là où ça a été folklo, ça a été lors d'un de ses fameux cours de communication-sophrologie. Il a fallu se mettre en binôme et se masser mutuel…

Vis ma vie d'étudiante (de mer*e) !

Image
Cette nuit, j'avais la rage. Parfaitement, la rage. Et accessoirement une dent sous Doliprane.
J'essaie d'oublier que je vis dans un studio de 15 m2 loin, très loin de mes meubles, mon four et ma machine à laver, à approximativement 700km à vol d'oiseau d'ici. Que mon Chéri se situe à environ 680km de moi, et Minette (en vacances chez ses grands-parents, cause allergie au poil de chat accrue dans un espace aussi confiné que mon studio) à 630km...
Bref, toute une famille dispersée aux 4 coins de l'Europe (si si, les 4 coins, je n'exagère qu'à peine).
Non, vraiment, j'essaie.
Je "take the good side of life, tada tadatadatada..." comme qui dirait.  Je fais des footings dans un superbe parc, je croise des écureuils tout mignons, des pics verts à l'oeil vif et des corbeaux charmants et croâsseurs.  Je prends mon bouquin et je vais m'asseoir sur un banc public, pour agrandir mon champ de vision et prendre l'air. Je rêve devant les ann…

Ma recette pour des yaourts extra fermes

Depuis que l'on m'a offert une yaourtière, elle est devenue l'objet indispensable à ma survie, au même titre que ma cocotte-minute. D'ailleurs,  ce sont les 2 seuls "ustensiles" de ma cuisine qui ont fait le voyage avec moi jusqu'à Lyon.
La raison ? Tous les matins, je mange un yaourt. Et je ne peux tout simplement plus me passer du goût de mes yaourts et revenir à ceux du commerce. Donc ma yaourtière tourne à peu près une fois par semaine.
A mes débuts, j'obtenais des yaourts plutôt liquides. Pas tip-top.
Du coup, j'ai cherché sur internet quels étaient les secrets pour les rendre bien fermes, comme je les aime. Puis j'ai testé, j'ai bidouillé, jusqu'à la recette que je trouve parfaite.
Tadam (roulement de tambours) ! 
Voici ma recette définitive de yaourts fermes :
- 1L de lait entier. Le must, c'est du lait entier de ferme, pas UHT, écrémé et compagnie. Mais le lait d'hypermarché fonctionne quand même à défaut ; - du lait c…

Les gens seuls

Image
Ce matin, je faisais mon footing dans les allées d'un petit parc. Seule. Je courais, un peu perdue dans mes pensées, ma sueur et mon rythme cardiaque, regardant d'un oeil distrait les gens autour de moi. Les gens seuls. Qui se promenaient dans le parc.
Je les ai admirés.
Oui, admirés. Le mot n'est pas trop fort.
Avant, je ne supportais pas la solitude. En public, j'entends. Parce que chez moi, au contraire, j'aime être seule, tranquille peinarde à bouquiner, écouter la radio ou chanter à tue-tête avec un bâtonnet de colle Uhu dans la main en guise de micro. Mais passé le pas de ma porte d'entrée, et à part pour se rendre au boulot ou à un lieu de rendez-vous, je ne supportais pas d'être seule.
Le regard de l'autre. Celui qui dit : sans ami ! Abandonnée ! Délaissée !
La peur d'être jugée.  Asociale ! Inintéressante !
Le risque de se faire aborder par un inconnu. Timide. Rougir.
Bref, être seule était une punition. Etre seule me mettait mal à l'aise.…

La fille au chewing-gum dans la dent...

Image
Ca y est, l'heure est arrivée. Je suis vieille. Oui, chez les Kimie, on mesure l'âge au nombre de couronnes dans la bouche. Je m'apprête à passer le cap de la première couronne. Instant émotion. Ma première dent dévitalisée. Petite larme. Heureusement que j'ai de vraies amies qui compatissent au décès de ma molaire et vont allumer des cierges en sa mémoire...
Dans le monde entier, y'a des tribus qui font des fêtes tribales, des sacrifices pour célébrer le passage à l'âge adulte. Et bien franchement, y'a pas de meilleur rite initiatique que la dévitalisation de la dent. Parfaitement, mesdames, messieurs.
D'abord, tu te ballades 2 semaines avec ton cratère, en essayant d'étouffer la peur qui grandit en toi. "Dentiste, dentiste, dentiste", te susurre ta bonne conscience. "Carie, carie, carie", te souffle ton haleine fétide. Première étape franchie, et pas des moindres : tu as refoulé tes peurs les plus obscures, les plus infondées,…

Merci Stéphanie !

Image
Souvenez-vous : fin avril, j'avais le plaisir de rédiger un article sur le blog de Stéphanie, De tout et de rien... Surtout de rien, pendant qu'elle profitait de ses vacances pour oublier la grisaille quotidienne !
Il y a quelques temps, j'ai eu la surprise de recevoir un petit colis de sa part ! Un mélange de ses vacances au Maroc, de son WE à Lille, et de sa passion pour les vernis...
Inutile de vous dire que les petites pépites au spéculoos ne sont pas restées très longtemps en vie (j'ai juste eu le temps de les prendre en photo avant que...) ! J'ai tout de suite utilisé le porte-clés pour mes clés de bureau. Et oui, nouveau travail, nouvelles clés ! Ca tombait plutôt bien !
Les boucles d'oreille sont bien tombées elles-aussi, car je venais tout juste de perdre une boucle que j'aimais beaucoup, un souvenir d'été en Espagne, avec des papillons. J'avais acheté 2 paires différentes cet été-là, et j'ai perdu pour chaque paire une des boucles. Ne …

Le mieux, dans Dark Shadows, c'est la bande-annonce...

Image
Bon, je suis un peu dure, là, j'en suis bien consciente.
Il faut dire que la BA regroupe tous les moments forts et drôles du film, et que finalement, entre ces moments, il n'y a pas grandes péripéties...
Bref, déçue-déçue. Et pourtant, Tim Burton, c'est mon chouchou, j'adore ses films depuis Sleepy Hollow : Edward aux mains d'argent, Big Fish (mon préféré), Charlie et la chocolaterie, etc. etc.
Récemment, avec Chéri, on s'est fait 2 soirs de suite du Tim : Edward et Alice.
Du coup, la comparaison n'en est que plus rude. 
L'histoire, déjà, est très simple : triangle amoureux de base, à la sauce Burton avec un vampire, une sorcière, une maison lugubre et un Johnny Depp. En plus, on frôle de très près la parodie des Visiteurs (le vampire se réveille en 1972 après 200 ans dans un cercueil), avec le remake de la route goudronnée, de la voiture, de la TV... heureusement, on a évité de justesse la toilette dans les WC, et ce uniquement car les vampires ne boi…

De l'attirance des 2-4 ans pour les flaques d'eau...

Image
... bien boueuses, si possible.
Ce WE, j'étais tranquillement posée sur un banc public à lire mon Grazia, et à regarder l'air de rien  à droite à gauche : le balai dominical des familles à poussettes, l'activité infatigable des fourmis rouges à mes pieds, les pères courant derrière leurs gosses juchés sur ce qui semble être le nouveau "it-vélo pour bébé", à mi-chemin entre la trottinette et le vélo, sorte de vélo sans pédale (???), le passage toutes les 4min35 du joggeur au polo rose... et l'incroyable attirance physique des petits pour les 2 flaques d'eau situées juste en face de moi !
Enorme ! C'était énorme ! Je n'ai pas d'autres mots. Tous les bambins entre 2 et 4 ans, dès que leurs yeux se posaient de loin sur la flaque, se mettaient à trottiner de leur démarche de pigeon juste sorti du nid, tentant de s'échapper de leurs conformistes de parents... qui n'avaient en général pas fait attention à l'objet du désir infantile, et q…

L'homme est un singe (et la femme aussi !)

Image
Pour cet article, j'hésitais entre le singe et le mouton.
Mais le mouton véhicule une image vraiment trop négative, celle de suivre le mouvement quoi qu'il advienne, ne pas avoir d'opinion, ne pas réfléchir, faire bêtement comme les autres.
"Bêêêêêêh", me font mes sneakers Ash... "Vos gueules, les écrevisses ! Je moutonne pas, je singe !"
Rien à voir, on est bien d'accord ! D'abord, mes bowie, elles sont corail, pas noir ou crème comme on en voit plus communément. Je singe, je vous dis. J'imite les autres, mais en mieux à mon goût. Je suis la mode, mais à mon idée.
Et puis il n'y a pas qu'au niveau de mes fringues/pompes !
Je me sens toute singe, en ce moment.  Dans ma vie entière. Un état d'esprit particulier de ce début dans un nouveau travail. Je suis, pour une période donnée, en apprentissage. En apprentissage des méthodes de ma boîte. Je dois les intégrer à ma façon de travailler, les reproduire, les faire miennes, jusqu…

Me, myself & I - J'aime Mylène Farmer

Image
J'ai découvert Mylène Farmer quand j'avais 18 ans, grâce à 2 camarades de classe super fans, qui s'échangeaient les CD pendant les pauses. 
De la chanteuse, à l'époque, je connaissais bien sûr les grands succès "Désenchantée", "Sans contrefaçon", mais guère plus. D'ailleurs, quand j'étais enfant, je confondais Mylène, Madonna, et Patricia Kaas, c'est pour vous dire !
Depuis, j'aime Mylène Farmer. Je pense que je dois avoir à peu près tous ces albums, et les 3 derniers DVD de ses tournées.
J'étais assez accro au début des années 2000, à l'époque de "Innamoramento" puis de "Avant que l'ombre". Quand je réécoute aujourd'hui certaines de ses chansons, les souvenirs remontent : - "Regrets" : une des plus grandes hontes de ma vie, quand une de mes copines m'a avoué qu'elle couchait avec le mec auquel je rêvais en secret (apparemment pas si discrètement que ça, hum) ; - "Souviens-to…

Make-up corail et caraïbes [avec fards kiko]

Image
Un mois plus tard et absolument pas à la bourre, je vous présente le maquillage que je m'étais fait pour la Saint‑Valentin.
Les couleurs sont très présentes, mais en cette fin d'hiver, il faut bien appeler le printemps comme on peut, n'est-ce pas ?
Les ingrédients
Ma palette "All I've ever wanted" de Nyx : fards blanc et noir
Fard Kiko turquoise n°112
Fard Kiko corail n°138
Crayon 24/7 fard à paupières glide-on Urban Decay "Clash" bleu clair
Crayon 24/7 Urban Decay "Perversion" noir
Mascara Dior
Un pinceau plat, un pinceau estompeur et un pinceau à eye-liner


Le détail des opérations
J'ai posé en base sur toute la paupière mobile le jumbo bleu clair que j'ai estompé avec le pinceau estompeur.J'ai ensuite appliqué le fard bleu turquoise par dessus avec le pinceau plat.Puis j'ai utilisé le fard corail pour mon creux externe et je l'ai remonté dans et au-dessus du creux de la paupière, le tout avec mon pinceau estompeur.J'…

J'ai vu Le Prénom au cinéma

Image
Le Prénom, c'est un film tiré d'une pièce de théâtre, une sombre histoire de quiproquo basé sur une blague innocente (ou presque) sur le futur prénom d'un bébé, qui tourne au règlement de compte familial. A base de hurlements, de dézingage de table basse et de lancer de couscous !
Evidemment, c'est une bonne comédie à la française comme on les connait, du style "ne pars pas mais reviens vite" (enfin, vous voyez, quoi !). Certains moments sont très drôles, les blagues s'enchaînent, on n'a même pas le temps de se remettre d'un bon jeu de mots que les acteurs attaquent déjà la blague suivante !
Certains passages en revanche sont carrément longs, le film s'essouffle et rame, enchevêtré au beau milieu d'engueulades façon poisson pourri, qui finissent par ne plus être drôles du tout, au bout du compte. En plus, comme le film est entièrement en huit-clos, pas de changement de lieu qui redonnerait un peu de souffle ou de nouveauté. A un moment, j&#…

Psiiit - 1ère édition

Bon, aujourd'hui, après m'être engouffrée 2-3 gaufres pour le petit-déj', j'ai envie de légèreté.
Du coup, je vous propose un nouveau concept : les Pensées Soudaines, Inutiles, Imprévues et Imprévisibles et surtout Totalement futiles !  J'avoue, j'ai pas trouvé de synonyme de futile commençant par un T mais je vous épargne le Psiiitf qui tombe à peu près comme un cheveu sur la soupe !
Allez, 3, 2, 1, c'est parti !
Heureuse de retrouver Bruxelles ce long WE du 8 mai, même si Bruxelles, cette ingrate, m'a accueillie sous la pluie vendredi soir. Temps de merde.
Comment est-on sensé rentrer dans un slim quand déjà les mollets ne passent pas ??? Les mollets, quoi ! (Et je fais pas de cyclisme à haut niveau bordel !)
Me suis sentie très Kate Moss dans la cabine d'essayage de Mango. M'est avis que je vais continuer à me sentir très elle tout l'été (s'il daigne faire un peu chaud).
Bien penser à ne plus faire les magasins avec Barbara, me dit mon …

Mon avis sur le livre "Blonde" de Joyce Carol Oates

Image
J'ai enfin fini Blonde, bon gros pavé de 1'100 pages.
La blonde, c'est Marilyn Monroe. Blonde, c'est une interprétation de sa vie.
Plus qu'une interprétation même, c'est une oeuvre de fiction dans laquelle l'auteur choisit certains morceaux de la vraie vie de Marilyn et les arrange à sa sauce pour nous emmener dans son univers. On suit la Marilyn de Joyce Carol Oates depuis sa toute petite enfance chez sa grand-mère, jusqu'à sa mort, traitée quasiment de façon onirique.
Si j'ai aimé Blonde ?
C'est une bonne question. J'ai aimé lire le livre, car j'apprécie beaucoup le style de l'auteur, coulant, simple, efficace.
Après, le parti-pris de faire un roman de la vie de l'actrice me gêne. Tout simplement parce que, à lire le livre, on ne sait plus ce qui est vrai ou non, tout au long de l'histoire, même si l'auteur est très claire sur le fait qu'il s'agit d'une oeuvre de fiction Et ça, j'aime pas.  J'aime pas …

J'ai 2 mains gauches, comment m'en sortir ?

Image
Après un article sur les pieds, me voilà de retour, avec des mains cette fois ! Jamais contente de ce qu'elle a, celle-là !
Non, mais mes mains, à la base, elles me vont bien. Bon, à part mes ongles en ce moment, mais ça n'est que passager, j'espère !
Mon problème, c'est juste que j'ai deux mains gauches. Encore un truc héréditaire, avec ma bosse sur le nez et mon sale caractère... pas de chance, que voulez-vous ?!
Mais plus que casser la vaisselle ou me prendre les pieds dans tous les tapis qui traînent, ma maladresse se révèle à son paroxysme dans les magasins, de fringues notammentHandicapant. Si si, je vous jure. Handicapant. A ce point !
Parce que je ne peux pas mettre un pied dans une boutique sans que, à mon sillage, les fringues glissent de leur cintre. Presque magique. Il suffit que j'effleure une chemise en soie pour la retrouver recroquevillée à mes pieds.
Cling cling.  Le cintre se balance brusquement d'un mouvement de balancier, et en 2 temp…

De l'art d'être un boulet en matière de communication avec ses amis

Image
J'ai un problème avec mes amis qui vivent loin de chez moi. Genre un énorme problème.  Je ne les tiens jamais au courant de rien.
Je les aime bien, mes amis, ce n'est pas le problème. Juste que j'ai toujours une bonne mauvaise raison pour ne jamais leur donner de mes nouvelles.  Je sais pas comment je me débrouille ; mal sans doute.
Figurez vous que mes amis ne sont toujours pas au courant que j'ai un nouveau boulot. Sauf par moyen détourné, genre l'amie dont les beaux-parents connaissent mes beaux parents, ou l'ami qui va gratter sur FB les rares apparitions où je dis mystérieusement que je pars sur Lyon, ou les amis qui téléphonent de manière impromptue... Et pour les autres, la majorité en fait, bah... voilà quoi ! 
Idem quand je me suis mariée. Certains ne l'ont appris que 6 mois après ! En même temps, vu que c'était un tout petit mariage, je me voyais assez mal les appeler pour leur annoncer "Hééé, tu sais quoi ? Je me marie ! Par contre, non…

Call me girouette...

Image
Là, il y a exactement 29 min, j'envoyais un mail à ma meilleure amie qui me demandait des nouvelles sur mon achat de sneakers. Je lui répondais, avec la fermeté qui me caractérise, que NON il était désormais hors de question que je cède à la facilité de l'achat moutonneux de Ash Bowie.  Ce WE, avec Chéri, nous avions en effet étudié les offres immobilières sur Lyon, "en cas que" notre incompatibilité géographique chronique disparaisse dans un futur plus ou moins proche.
Chères lectrices, sachez que la moindre bicoque (j'entends par là 4 murs avec un toit, appartement compris...) incluant une cuisine fermée, 2 chambres et une terrasse de minimum 15m2 orientée plein sud dépasse notre budget d'au moins 100 000 €. Au bas mot.
Donc, je répondais avec aplomb à ma meilleure amie que NON, pas de Ash à l'horizon, et d'un geste dédaigneux, je chassais loin de mon esprit la perversion faite chaussure.
Et je cliquais sur "Envoyer", consciente de la gra…

Bonne cure de rire au ciné avec Radiostars !

Image
Difficile de vous cacher ô combien j'ai adoré le film Radiostars avec un titre pareil !
Ce film, c'est une vraie comédie à la française, une vraie de vraie. Pas une comédie dramatique, une comédie de société (comme le Prénom qui est sorti mercredi dernier), une comédie romantique hollywoodienne, etc. etc. Non, là c'est une vraie comédie. Point. Qui fait mouche en plus !
Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas autant ri au cinéma ! Certaines scènes sont excellentes, hilarantes du début à la fin, notamment tout le passage avec le rappeur Léonard de Vitry ! Je précise quand même que je suis bon public en général, mais qu'il me faut plus qu'un humour potache pour me faire hurler de rire... Et là, j'ai vraiment ri, pas juste souri ou esquissé un léger rictus de bonne foi...
Les blagues tombent bien, mais aussi, le jeu des acteurs est nickel, ni trop, ni pas assez (sauf une ou deux scènes comme celle du règlement de compte à la fin qui est bof bof).  Et Clov…