28 mai 2012

Psiiit - 2ème édition


Mes réflexions du jour, de la semaine, de la seconde...

- il est inhumain de nous faire travailler un jour férié (oui, Pentecôte est redevenu férié depuis 2008 en France, c'est la 1ère chose que ma radio m'a vociférée ce matin)

- il est encore plus inhumain de nous faire travailler alors que pour une fois, il faisait beau 3 jours de suite.

- et pire que tout quand on est 6 à travailler sur 20, les autres ayant eu la lâcheté de prendre un jour de congé.

- je veux le même bronzage que l'an dernier (cf. photo). Mal parti, vu qu'il y a un an, je cramais bronzais tous les jours depuis mars sur ma terrasse. Et là, je travaille. Un jour férié. Par un soleil très ensoleillé (inhumain, je l'ai dit, non ?)

- je me suis remise à la généalogie. Descendante pour changer. Pas une bonne idée. Pas sensée me coucher à 1h du matin alors que le lendemain je me lève à 7h, vu que je travaille. Un jour férié donc.

- je sais, je suis lourde, j'ai du mal à digérer. Mais crotte, quoi ! J'ai même chanté "je suis seule au monde" en partant bosser, tellement on aurait dit que Lyon était une ville inhabitée. 

- mais presque on a discuté, avec mes compagnons de galère travail. Ca m'a changée de d'habitude. Presque je me suis sentie intégrée. Incredibeule !

- j'ai beaucoup moins envie de manger du chocolat, avec ce temps exceptionnel et cette ambiance de folie au bureau. Bon, j'ai quand même fini la plaquette par acquis de conscience... 

- ça va être dur de tenir le blog cet été. Déjà, en fin d'aprèm', je suis allée bouquiner cramer au parc au lieu de m'occuper de mes articles, de la blogosphère... je vais prendre du retard !

Et vous, des pensées hautement philosophiques à partager ?


11 commentaires:

  1. Non, pas de pensée hautement philosophique à partager à 21h (euh, "je suis crevée", ça compte ? ^^). Mais j'ai bossé hier pour pouvoir prendre ma journée aujourd'hui, donc je comprends ce que tu as pu ressentir !

    Pour ce qui est du blog, prends le temps dont tu as besoin, on sera toujours là quand tu reviendras, promis !

    Bises
    Isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que ça compte, le "je suis crevée" ! Le Psiiit, c'est fait pour se défouler !

      Supprimer
  2. Tu m'as fait rire :D
    Et comme pensée philosophique j'en ai une : pourquoi est-ce qu'il faut toujours qu'il fasse beau les jours où on peut le moins en profiter. A part dimanche, le samedi j'ai bossé, et aujourd'hui j'étais occupée à l'intérieur.
    Quelle chaleur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle idée aussi de s'occuper à l'intérieur avec un temps pareil ! ;-)

      Supprimer
  3. Et ils ont le droit de te faire travailler un jour férié dans ta boîte !? C'est vraiment pas de chance quand même, mais pour te consoler il a fait beau toute la journée, même le soir et tout et tout...

    RépondreSupprimer
  4. Comment ça ? Inhumain...j'ai déjà entendu ce mot quelques part...^^
    c'est normal quand on se sent seule à bosser et surtout quand il fait beau....et chaud...et qu'il y'en as qui sirote des rosés-limonade sur des balcons...m'enfin...
    Bisous ;)

    RépondreSupprimer
  5. Je compatis...Je suis dans le commerce alors les jours fériés, connais pas.

    RépondreSupprimer
  6. Mouuuaiiiisss mais y'a une vie en dehors de la blogo, va au parc (et prends tes pieds dans l'herbe en photo) (ça se voit que je répète bêtement ce que dit la blogo ?).
    Moi lundi, j'étais en congé. C'est obligé. Ma boite ferme.

    RépondreSupprimer