Articles

Affichage des articles du mars, 2012

Rêveries autour d'un (demi) salaire...

Image
Nous y voilà ! Enfin...
Le mois est terminé. J'ai bien travaillé, j'ai bien souri, j'ai bien fait la conversation, j'ai même peut-être apporté quelques spéculoos made in Belgium pour amadouer mes nouveaux collègues.
Bref, je l'ai bien mérité, ce salaire, durement acquis de la pointe de mes doigts (qui tapent sur le clavier toute la journée), de la pupille de mes yeux (qui inlassablement regardent un écran d'ordinateur), de la graisse de mon majestueux fessier (qui évite les crampes dues au tout-assis pendant 8h), et des connexions de mon cerveau (qui rament, rament pour tout mettre en relation, analyser, synthétiser, retenir)... Vous en convenez, n'est-ce pas ?
Et puis, c'est aussi pour cette raison que je mets l'ensemble de mon corps à rude épreuve !  Le plaisir de voir mon compte en banque qui se remplit à nouveau, cela faisait si longtemps...
Et cela fait aussi très longtemps que je réfléchis à la meilleure façon d'utiliser les précieux euros

Comment j'ai réussi à mincir de façon durable
[titre racoleur au possible, mais tellement vrai !]

Image
Depuis mes 17 ans, j'ai dû essayer tous les régimes possibles et imaginables
Citons notamment en vrac : - le régime Gesta (qui a terminé au bout de 3 jours en gaufres-party géante avec moi comme unique participante, hum) - le régime Dukan (un classique ; redoutable d'efficacité tant qu'on le suit, mais après... Cloclo a bien résumé l'affaire avec sa chanson "ça s'en va et ça revient") - le régime hypocalorique (mon premier régime, pensée émue),  - le régime hyperprotéiné (mais sans sachet, faut pas charrier non plus du porte-monnaie) - la chrononutrition (version ancienne, qui était plus une méthode alimentaire qu'un régime, mais qui au final m'a dégoutée un moment de la barbaque et du chocolat noir)
Je ne vous ferai pas un dessin (ni une courbe de poids) pour vous démontrer par A + B que tout ça m'a directement menée au diable, ksss kssss, le vilain méchant, j'ai nommé l'affreux jojo l'effet yoyo !
Bref, l'été dernier, il é…

Pas la peine de ranger tes jouets fiston, c'est dépassé !

Image
Depuis que je suis revenue en France, je me fais une petite cure à base de programmes de M6 (qui n'est pas diffusée en Belgique, snif). C'est limite si en rentrant le soir, je ne me ferais pas une totale M6 jusqu'à 23h... (Ca se voit que j'exagère ?!)
Bref, en tout cas, dimanche soir dans E=M6, j'ai regardé l'édifiant Mac Lesggi nous prouver par A+B+C+Z comment que c'était trop top cool d'être bordélique.  Parce que quand on est un gros maniaque du rangement, et bien on est carrément trop nul, pas efficace. Limite si ça ne serait pas un motif de licenciement pour faute grave...
Les raisons scientifiques et irréfutables :
- "une étude récente a démontré"... pas de date & pas de nom, pas de référence, on ne se mouille pas. Comme ça dans 10 ans, M6 pourra rediffuser l'émission l'air de rien-vas-y-que-j't'embrouille. Et puis ce genre de sujet, c'est osé, c'est décalé, c'est dans l'air du temps. En un mot, c'…

Make-up graphique de printemps [avec fards Kiko]

Image
Aujourd'hui, laissez moi vous présenter mon maquillage du jour, au double trait de liner printanier, que j'ai réalisé avec mes 2 fards Kiko corail et turquoise.
Il m'a été inspiré par une visite au MAC de Bruxelles. Ce jour-là, toutes les vendeuses arboraient un maquillage dans ce style.
Ce n'est pas un maquillage très compliqué, mais il demande une bonne précision et un peu de patience pour réaliser parfaitement les 2 traits.
Les ingrédients Base à paupière - Urban Decay Fards turquoise et corail - Kiko n°112 et 138
Fard beige rosé - Sin de Urban Decay Mascara - Somptuous de Esthée Lauder Un pinceau plat, un pinceau à eyeliner - MAC n°239 et 266 Un peu d'eau (ou de Fix +)
Le détail des opérations J'ai appliqué la base sur toute ma paupière mobile.J'ai ensuite posé le fard beige rosé par-dessus avec le pinceau plat.J'ai humidifié mon pinceau à eyeliner puis l'ai passé dans le fard turquoise et ai tracé un premier trait sur le ras de cil supérieur. Ne …

Celle qui fait moins la maligne

Image
Avant de commencer ce nouveau boulot, suite à l'euphorie d'avoir été embauchée, j'étais à fond les ballons. Sure d'être la plus compétente, la plus forte, la plus intelligente, en un mot : la meilleure ! Bon, ça n'a duré qu'un temps, je vous rassure. Assez court, par ailleurs...
Mais maintenant que j'ai commencé pour de vrai, je rigole moins. Beaucoup moins. Déjà, j'ai jamais vu avant des gens qui bossaient à ce point. Pas de pause, sauf pipi, le repas de midi expédié à la cantine, et des heures de boulot à gogo.
J'ai grand peur de ne pas réussir à suivre le rythme. Je rentre chez moi, je suis vidée. D'ailleurs, déjà en début d'après-midi, je commence à regarder l'heure et à calculer combien de temps avant la fin de la journée. Et puis quand je les vois autour de moi, studieux et concentrés, j'ai l'impression de brasser du vent. De ne pas avancer. De ramer.
J'imagine j'espère que c'est normal, et que ça va venir petit…

Là où Orange n'a pas encore bien compris...

Image
Un blog est un défouloir, n'est-il pas ?
Alors aujourd'hui, je vais en profiter pour extérioriser l'agacement qui me monte au visage dès que j'évoque ce charmant opérateur mobile. Pensée particulièrement acide pour ses vendeurs qui, n'ayons pas peur des mots, sont des incompétents.
Ca a toujours été le cas, cela dit, depuis que je suis chez eux, et cela commence à dater sérieusement (plus de 10 ans quand même). Serait-il temps de passer à autre chose ?
J'ai malheureusement bien peur que laconcurrence soit du même niveau ras les pâquerettes... C'est d'ailleurs la seule chose qui me retient chez eux aujourd'hui, et non pas leur prix ni l'extrême bonheur d'être une cliente fidèle, récompensée et resplendissante, parce que le orange, n'oublions pas, donne bonne mine. Enfin là, ma mine est plutôt entre le rouge-énervement et le vert-exaspération, pour vous situer à peu près.
Bref. Sans en faire toute une histoire, monobjectif de la semaine e…

Ma plus belle découverte verniesque [Genius in the bottle de Catrice]

Image
C'est Barbara qui me l'a mis dans les mains, juste pour me montrer ce vernis qu'elle avait acheté pour une amie blogueuse de passage en Belgique.
Il était là dans ma main, tout mignon, tout croquant, avec ses beaux reflets dorés et verts, je n'ai pas eu le courage de le reposer. Mes doigts se sont refermés sur le flacon, et il a terminé dans mon panier.
Et franchement, merci Barbara (et sa copine blogueuse au passage) ! C'est le plus beau vernis que j'aie jamais porté ! Il paraît que c'est un dupe de Péridot de Chanel (me souffle Barbara), mais franchement, il gagne à être connu pour lui-même.
Déjà, il est magnifique. La couleur est changeante selon l'éclairage, oscillant entre le jaune doré, le bronze et le vert-bleu. En plus, comparé aux deux derniers OPI qui étaient sur mes ongles dernièrement et qui ont tenu la modique durée de 1 jour, il tient la comparaison sans problème. Ca fait trois jours que je l'ai posé, à raison d'une base, 2 couche…

Confession d'une toquée de la fringue...

Image
Rien de tel qu'une séance shopping accompagnée de quelqu'un qui ne connaît pas nos habitudes en matière de fringues pour s'en rendre compte.
"Elle est pas méchante, mais putain qu'est-ce qu'elle est chiante !" chante Louise Attaque à ce propos. Purée, Louise Attaque, il a fait les magasins avec moi. Incroyable !
Oui, je confesse : en matière de fringues, je suis ultra-chiante
Juste un exemple pour vous situer le niveau de la nana : Pour moi, un T-shirt doit être un top à bretelles. Pas de manches, j'écarte ainsi toute possibilité de l'auréole top sexy du dessous de bras. En coton, sinon ça pue.  Sans lycra, sinon, ça boudine. Pas trop long, sinon j'ai l'impression d'être un tronc sur pattes. Pas trop court, faut que ça couvre un peu mon bidou, bordel ! Pas blanc, parce que c'est transparent. Pas de marcel, parce que je ne supporte pas de voir mes bretelles de soutifs en liberté derrière mon dos. Oui, je sais, avec un top, les bretelles,…

Make-up "Or et Emeraude"

Image
Aujourd'hui, je vous propose un maquillage pour les yeux, dans les tons doré, violet et vert.
J'aime vraiment ce type de couleurs et de maquillage, je pense que je vais le refaire très souvent, d'autant qu'il est vraiment simple.
Je me suis grandement inspirée d'une vidéo de Beauté Ratée, ici.
Les ingrédients Une base à paupière neutre ou doré (un jumbo fera parfaitement l'affaire) - jumbo Juju Urban Decay Un fard à paupière jaune doré, un fard vert, un fard violet irisé et un fard couleur peau - Palette Nyx "All I've ever wanted"
Un crayon vert - Bourgeois pailleté Un eyeliner noir - Blacktrack fluidlineMac Du mascara - Sumptuous d'Estée Lauder Un pinceau plat, un pinceau estompeur et un pinceau à eyeliner - 239, 217 et 210 de MAC
La recette
Etalez le jumbo ou la base sur la paupière mobile au doigt. Apposez par dessus le fard doré avec le pinceau plat en tapotant pour éviter les chutes. Prendre un peu de fard violet avec le pinceau estompeur …

Etudiante un jour...

Image
Depuis que j'ai commencé mon nouveau boulot à Lyon, je suis traversée par une étrange sensation ambivalente.
D'un côté, j'ai l'impression de rajeunir d'une 1/2 douzaine d'années.  Peut-être parce que je suis logée dans un studio de résidence étudiante qui doit bien faire au moins 15m2. Ou alors parce que ma nouvelle boîte embauche en général des jeunes diplômés, et que du coup, on me traite en tant que tel, même si j'ai plus de 4 ans d'expérience + 1 an de glandage professionnels !
Mais d'un autre côté, je me sens vieille. Pas physiquement, mais plutôt dans mes idées, mes convictions. C'est comme s'il y avait un gouffre entre eux et moi... Les préoccupations de mes jeunes collègues, c'est de s'installer avec leurs petit(e)s copain/copine dans un T1bis dans le centre-ville, le plus près possible des magasins et des bars. Moi, c'est d'acheter une baraque au milieu de la cambrousse avec mon mari, enfin se poser, puis dans quelq…

La fille qui va au cinéma ! [Avis sur le film Cloclo inside]

Image
Comme quoi, y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis (cf. ici) !
A ma décharge, j'ai un petit cinéma juste en bas de chez moi. A ma décharge-bis, aujourd'hui, c'était le Printemps du cinéma, donc des prix démocratiques (pour une fois). A ma décharge-ter, il a plu une bonne partie de la journée et, à part tourner en rond dans mon studio à tousser et cracher mes poumons en représailles de l'attaque du poil de chat armé, je n'avais que ça à faire.
Bref, tout ça pour dire que hier, je suis allée au cinéma. Deux choix s'offraient à moi : un truc de sciences-fiction (John Carter), une histoire glauque (Possessions) et Cloclo.
Sans grand suspense, j'ai choisi Cloclo. Pour le meilleur et pour le pire !

Je vous rassure, avant de donner un sens à mon après-midi, j'ai bienétudié les bandes-annonces des 3 films, fait des listes forces/faiblesses/enjeux, et décortiqué les critiques. Non, parce que vu combien de fois par an je vais au ciné, il ne fau…

Je voudrais quelque chose contre le rhume...

Image
Ca fait plus d'une semaine que ça traîne.

J'ai le nez bouché par vagues, je renifle en permanence, j'ai une collection étendue de mouchoirs humides dans toutes mes poches, j'éternue à tout va, bref, je m'auto-agace
Pas assez malade pour attaquer le traitement lourd : Fervex matin, midi, soir, nuit = Kimie complètement éteinte mais guérie dans les 3 jours qui suivent. Vaguement incompatible avec le fait de commencer un nouveau boulot et de devoir se concentrer. Et non dormir sur sa chaise de bureau, la joue appuyée contre son clavier d'ordi.
Mais suffisamment malade pour ramper jusqu'à la pharmacie la plus proche et demander d'une voix chevrotante quelque chose contre le rhume...
Et là, j'ai été prise en main. Vraiment. D'habitude, je demande un médoc contre le rhume, on me file direct un truc basique, genre du Dolitruc, hop c'est tant, merci madame, bonsoir madame.
Là, non.

La pharmacienne : "quels sont vos symptômes ?" Kimie, vaguem…

De l'art de sourire en remplissant son caddie...

Image
Hier soir, je suis allée faire mes courses. Banal, jusque là.
Oui, mais, vous savez quoi ?
Je me suis carrément surprise à sourire d'un bout à l'autre du magasin. Incroyable !
Là, vous vous dites : " elle débloque ! C'est le changement d'air de Bruxelles à Lyon qui la rend marteau".
Même pas ! 
Ce qui a illuminé ma soirée, m'a procuré un plaisir proche d'une jouissance absolue, c'est Grand Frais... what else ?
J'ai de quoi faire mon marché en fruits et légumes à 5min de chez moi. A pied.  Bonheur.
Et pour la première fois depuis 1 an, j'ai pu acheter des vrais légumes, pas des trucs tout moches du Carrouf (pardon, du GB) qui sont vendus au cours de l'or.
C'est au moment des carottes que mes lèvres, à droite, ont commencé à frémir. Et mes narines à s'émoustiller.  Alors que je choisissais des carottes.  Et alors ? Et alors mes carottes, elles sentaient la carotte. Ce petit goût sucré si particulier, je l'ai perçu.  Moi.  Av…

"*tain, trop beau ton pantalon" [tie & diy inside]

Image
C'est ce que Chéri m'a dit toute la semaine dernière en passant devant mon fute, qui prenait l'air dans l'appart. Presque que j'aurais envie de lui en faire un pour lui. Vous croyez qu'un jean tie & dye, pour un mec, ça irait ??
Tout ça pour vous dire que j'ai bravé les éléments (en l'occurrence la pluie, lorsque je suis allée en ville acheter le pantalon, et bien sûr pas de parapluie, car je suis une éternelle optimiste), j'ai bravé l'odeur de javel (après deux lessives, ça reste encore. Désormais, le futal s'aère dehors), j'ai bravé la peur de l'inconnu et du danger (ça va être moche, pas possible autrement. Ca va être moche et en plus, j'aurai dépensé 29,99 euros pour rien. Et avec un peu de chance, je vais réussir à me recouvrir de javel et décolorer aussi mes fringues du jour).  En quelque sorte, j'ai tout bravé. J'ai gravi la colline, et je suis aujourd'hui fière de vous présenter : mon-pantalon-de-la-mort-…

Maquillage pour un entretien... ou un premier jour de travail [avec la palette Naked]

Image
Vu ma graaaaande expérience en matière d'entretiens cette année, je me suis dit qu'un maquillage spécial pour cette occasion pourrait vous intéresser. Il s'agit d'un maquillage pour les yeux assez discret, que l'on peut moduler en fonction de ses envies.
Je ne saurais trop vous recommander de vous faire un teint parfait et de ne pas oublier l'anti-cernes, si, comme moi, vous avez du mal à dormir la nuit précédente...

Les ingrédients
Ma palette "Naked" d'Urban Decay : fards Virgin, Sin, Naked, Buck et Darkhorse Crayon 24/7 fard à paupières glide-on Urban Decay "Sin" crème Crayon 24/7 Urban Decay "Perversion" noir Un fard noir (Creep en l'occurrence) ou un eyeliner noir Mascara Dior Un pinceau plat, un gros et un petit pinceaux estompeurs et un pinceau à eye-liner

Le détail des opérations J'ai posé en base sur toute la paupière mobile le jumbo crème que j'ai estompé avec le gros pinceau estompeur.Avec le pinceau plat, j…

Mes ancêtres, ces petits farceurs ou comment j'ai pas fait BAC+5 en traduction de prénoms allemands-français-latins

Image
Ou comment bien se marrer quand on fait de la généalogie. Ou pleurer. En fait, c'est un peu entre les deux. Et au passage, tu te niques les yeux à passer en revue des pages et des pages de registres. Bref, j'en ai déjà parlé ici, je ne vais pas me répéter.
La dernière fois, je vous avais laissé au coeur d'un suspense d'une rare insoutenabilité (ou je sais, ça ne se dit pas, et alors ?).
Je venais de retrouver les noms de Jean MonAncêtre et son épouse Marie, parents du petit Jean MonAncêtre qui s'était marié par deux fois, sa 1ère épouse n'étant pas sa mère et le prêtre n'étant pas bourré. (Tout de suite, je fixe les choses, c'est fou !)
L'objectif suivant étant de retrouver leur mariage, raisonnablement situé dans les 20 ans précédant la naissance présumée de bébé Jean MonAncêtre Junior. Je me suis re-paluchée les archives de Petit-Patelin. Nada. Rien. Cris, larmes, imprécations, jurons. Ca n'a rien changé. Nada. Je me suis re-paluchée les arch…