Articles

Affichage des articles du décembre, 2012

Les 5 règles qui feront de vous le candidat parfait du Meilleur Pâtissier de M6

Image

Quelques petits conseils avant cambriolage

Image
Comme dit avant-hier, nous avons été cambriolé. Inutile de vous dire que, comme deux bons péquins lambda, nous avons exactement fait pile tout ce qu'il fallait faire pour que le cambriolage soit rapide, efficace et sans danger pour nos visiteurs...

Du coup, pour terminer sur une note non pas positive, mais j'espère utile, voici quelques conseils à ne pas négliger (comme nous) avant que tout arrive: 1) les pièces classiquement visitées : la chambre principale, la salle de bain et la salle à manger. Maintenant, vous savez où ne pas ranger les objets de valeur. 2) ne pas croire qu'on est en sécurité avec sa porte blindée. C'est la serrure qui compte. Le côté "blindé", c'est juste pour rassurer les acheteurs non avertis, parce que les mecs, y vont pas s'emmerder à  découper la porte quand la serrure s'ouvre d'un simple coup de cintre. Oui, un cintre. On l'a retrouvé à l'intérieur.
3) bien garder les factures des bijoux et choses de vale…

Welcome to Lyon !

Image
Je pourrais me sentir violée. Je pourrais vivre la peur au ventre. Je pourrais ne plus me sentir chez moi.
17h31. Vendredi dernier, il y a une semaine, je sortais tranquillement du tram. Encore une semaine de passée, ouf ! Une lettre recommandée récupérée à la Poste, une baguette pour le dîner du soir, et me voilà trottinant vers l'appart', sous la pluie automnale. Comme d'hab', j'enlève mon manteau et mon écharpe déjà dans l'ascenseur, je prépare mes clés. Je sors à l'étage.
La serrure est étrangement enfoncée dans la porte. Tellement enfoncée que je vois vaguement l'intérieur de l'appart. Il y a de la lumière. Je tilte soudain.
Quelqu'un est entrée chez nous. Je pense au chat. Je l'entends miauler derrière la porte. Je ne peux plus entrer, la serrure est cassée. Je pense à l'ordi. L'ordi que l'on a négligemment posé sur le bureau ce matin, allumé. Je ne sais pas le numéro qu'il faut faire sur son portable pour appeler la P…

La fille qui a honte...

Image
... même pas d'avoir abandonné ce blog si longtemps (d'abord, j'ai plein de bonnes raisons, mais ce n'est ni le lieu ni l'heure de vous raconter tout ça, et je ne suis pas d'humeur) (un peu de légèreté, que diantre) (et en plus je suis en vacances, rentrée "à la maison") (même si Bruxelles n'est plus ma maison snif).
Donc j'ai honte disais-je. Honte d'avoir succombé à la tentation. Ici même, !
Il y a quelques semaines, j'avais repéré sur mon Grazia bi-mensuel (je crois que j'ai un petit souci de réception de Grazia, mais comme je n'ai pas le temps de le lire ni le temps de vérifier quels numéros je reçois et quels numéros je ne croise jamais dans ma boîte aux lettres...) les boots Isabel Marant. La seule et l'unique. Celles-ci en l'occurrence : Bref, j'avais flashé. Mais Isabel Marant, quoi... Je vais pas dépenser le PIB de l'Afrique pour une paire de pompes, aussi parfaites soient-elles... et si facilement …

Histoire de train : à la limite du surnaturel

Telle que vous me voyez (ou pas d'ailleurs, quelle expression mal choisie !), je suis dans le train. Le TGV entre Lyon et Bruxelles, le seul et l'unique. Celui où tout peut arriver. Du gamin que tu as envie d'étriper au vieux-beau auquel tu ferais bouffer son I-Phone si tu pouvais.
Celui où rien n'est interdit, aucune limite à la surenchère, au pire du pire.
Et vous savez quoi ?
Rien. Niet. Pas un bruit, pas un mot plus haut que l'autre. A l'extérieur, le train roule à une vitesse somme toute satisfaisante. Il fait un peu froid, mais ni plus ni moins que d'habitude : toujours prévoir une petite laine polaire à double épaisseur dans les trains. Sans doute veulent-ils que l'on arrive frais et dispos, ou alors ils nous réfrigèrent pour que notre organisme ralentisse façon lézard ou serpent ? Ou est-ce une réaction suneuceufiale tout en finesse pour en finir avec le souvenir (pas si lointain) où nous, paures voyageurs, étions parqués comme des bêtes dans…

[vernis] Se dorer la pilule

Image
Par les temps qui courent (et la neige qui tombe) (ou presque), on ne se dore plus grand-chose, hein ?  Pour compenser, on peut toujours se faire rôtir devant une cheminée (ou un radiateur électrique), mais bon, c'est pas pareil... Ca ne fait pas une mine aussi bonne quand même !
Du coup, j'ai préféré me dorer les doigts, en préparation d'une future manucure de fêtes...
Bref, rien de bien original dans cette manucure, si ce n'est le top-coat utilisé sur l'annulaire, qui change la couleur de vernis en une version délicieusement givrée !
Au niveau de la tenue, un vernis plutôt correct pour l'instant : j'ai posé le vernis dimanche soir, et j'ai quelques éclats relativement discrets.  La pose est à mon goût assez agréable, car j'aime les vernis pas trop fluides. La couvrance est excellente après 2 couches, et le séchage rapide.
Et le nom de cette petite merveille au fait ? Il s'agit d'un Catrice, le 910 "oh my Goldness" Le top-coat ef…

L'éternel problème de la voiture en Belgique

Image
Belgique et bouchons ("files" comme diraient les belges), ces deux mots qui riment tellement.
En France, pourtant, on aime nos voitures, mais je crois que la Belgique nous dépasse largement.
Déjà, en Belgique, va trouver une bagnole abimée, une qui n'a presque rien sauf une aile cabossée. Un petit morceau du capot de traviole ? Une carrosserie à 2 couleurs, cause une partie remplacée et jamais repeinte ? Bah vous pouvez toujours courir, moi j'vous l'dis ! Le belge entretient sa voiture, il la brique, la fait réparer dès le moindre bobo. On comprend mieux pourquoi les assurances sont aussi chères !
En plus d'avoir une voiture impeccable, le belge a souvent une voiture chicos. Bah va chercher une 106 toute bête en Belgique, comme la mienne…. 100% de chance que si tu en déniches une, elle soit immatriculée en France ! Parce que le belge, il n'est déjà pas super favorables aux voitures françaises à la base, mais en plus, le belge aime les bonnes marques all…