3 mai 2012

De l'art d'être un boulet en matière de communication avec ses amis



J'ai un problème avec mes amis qui vivent loin de chez moi. Genre un énorme problème. 
Je ne les tiens jamais au courant de rien.

Je les aime bien, mes amis, ce n'est pas le problème.
Juste que j'ai toujours une bonne mauvaise raison pour ne jamais leur donner de mes nouvelles. 
Je sais pas comment je me débrouille ; mal sans doute.

Figurez vous que mes amis ne sont toujours pas au courant que j'ai un nouveau boulot. Sauf par moyen détourné, genre l'amie dont les beaux-parents connaissent mes beaux parents, ou l'ami qui va gratter sur FB les rares apparitions où je dis mystérieusement que je pars sur Lyon, ou les amis qui téléphonent de manière impromptue... Et pour les autres, la majorité en fait, bah... voilà quoi ! 

Idem quand je me suis mariée. Certains ne l'ont appris que 6 mois après ! En même temps, vu que c'était un tout petit mariage, je me voyais assez mal les appeler pour leur annoncer "Hééé, tu sais quoi ? Je me marie ! Par contre, non, sors pas ton agenda, t'es pas invité ! Sur ce, bon vent, hein ?!

Cela dit, je vous rassure : quand il ne m'arrive rien, ils ne sont pas non plus au courant ! Pas comme vous, lectrices ! ;-)

Et puis finalement, ceux qui me connaissent vraiment savent qu'il faut me relancer de temps en temps pour que je cause un brin.
En bref, ceux qui ne prennent pas de mes nouvelles... ce ne sont pas complètement des amis, si ?


Sur ce, bon vent, hein ?!

13 commentaires:

  1. Je ne donne pas beaucoup de nouvelles non plus, enfin sauf à une ou deux amies - mais disons que je fais l'effort, ce n'est pas naturel. (De toutes façons je me suis brouillée avec pas mal de "copines de fac", autant de gens en moins à tenir au courant de la moindre chose :D)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, au moins les choses sont claires, vu comme ça !!

      Supprimer
  2. Heureusement que beaucoup de mes amis sont sur FB, sinon, je ne sais pas comment on communiquerait. J'ai horreur du téléphone, sauf avec ma meilleure amie, et alors là ça peut durer des heures.
    Donc, je te comprends !

    Bises
    Isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi pareil pour le téléphone.
      Par contre, FB, j'y suis de moins en moins souvent... Je n'aime plus trop le principe, et j'ai l'impression que mes "amis FB" non plus, car il y a de moins en moins de commentaires...

      Supprimer
    2. Je ne sais pas si c'est parce que je fréquente beaucoup de geeks (et que j'en suis une, ne nous leurrons pas), mais on peut avoir de vraies conversations à rallonge sur FB :) D'autres utilisent leur mur comme un blog, c'est rigolo à voir d'ailleurs maintenant que j'utilise les deux média. Et d'autres encore sont comme moi, travailleurs free-lance, donc ça nous donne le sentiment d'avoir un collègue derrière l'écran au lieu d'être seul devant son clavier :)

      Supprimer
    3. C'est vrai ? A part dans la messagerie perso où je discute (mais c'est finalement comme une boîte mail), sinon, c'est très rare, et puis, j'ai l'impression d'être "épiée" sur FB...

      Supprimer
  3. C'est vrai que tout n'est pas bon à dire, mais je l'ai pas non plus dit méchamment et je lui ai expliqué comment elle pouvait faire mieux, et ses copines étaient d'accord avec moi sauf qu'elle bah elle ne voulait rien entendre, pour elle son blog était parfait.

    RépondreSupprimer
  4. Ben s'ils te demandent pas de nouvelles et qu'ils ne t'en donnent pas non plus, en gros que vous vous parlez (presque) jamais je sais pas si le terme "ami" marche... De toutes façons si eux ça leur plait pas que tu leur dise rien ils finiront bien par te le dire, nan ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand ils l'apprennent, oui !! Certains n'étaient pas très contents d'avoir appris mon mariage 6 mois plus tard, mais bon...

      Supprimer
  5. j'adore, je suis devenue pareille que toi au fil des ans, je me dis que ceux qui veulent vraiment de mes nouvelles bah ils en prendront
    et ça explique peut être pourquoi on s'est ratées le weekend dernier si tu es venue à bruxelles, ceci dit j'étais en mauvais état après une vilaine chute et j'ai rampé jusqu'à mon osteo vendredi après midi (à mons) ensuite j'ai rampé dans l'autre sens pour aller m'effondrer chez l'homme comme une loque tout le weekend ...
    bisous !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince alors ! Mais ne t'inquiète pas, je n'étais pas à Bruxelles le WE dernier en fait !

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Hihi, je vois que je ne suis pas la seule, ça me rassure !

      Supprimer