L'homme est un singe (et la femme aussi !)

Image empruntée ici

Pour cet article, j'hésitais entre le singe et le mouton.

Mais le mouton véhicule une image vraiment trop négative, celle de suivre le mouvement quoi qu'il advienne, ne pas avoir d'opinion, ne pas réfléchir, faire bêtement comme les autres.

"Bêêêêêêh", me font mes sneakers Ash...
"Vos gueules, les écrevisses ! Je moutonne pas, je singe !"

Rien à voir, on est bien d'accord !
D'abord, mes bowie, elles sont corail, pas noir ou crème comme on en voit plus communément. Je singe, je vous dis. J'imite les autres, mais en mieux à mon goût. Je suis la mode, mais à mon idée.

Et puis il n'y a pas qu'au niveau de mes fringues/pompes !

Je me sens toute singe, en ce moment. 
Dans ma vie entière.
Un état d'esprit particulier de ce début dans un nouveau travail.
Je suis, pour une période donnée, en apprentissage. En apprentissage des méthodes de ma boîte. Je dois les intégrer à ma façon de travailler, les reproduire, les faire miennes, jusqu'à ce qu'elles soient naturelles pour moi.
En ça, je singe. 

Je regarde les enfants tout petits dans les rues, je les regarde imiter les grands, faire comme eux, chercher leur approbation, leur sourire, leurs mots doux. Ils singent, les tout petits. Ils imitent, et quand ils auront tout bien appris, ils feront les choses à leur façon, ils forgeront leur caractère.

J'espère moi aussi forger mon caractère dans mes nouvelles missions. J'espère savoir mettre ma patte à mes études et ne pas rester trop longtemps à l'étape d'initiation, d'imitation. J'espère prendre cette confiance en moi qu'ont les tout petits, si conscients de leur propre présence, de leur déjà grande importance.

Je regarde aussi autour de moi les femmes enceintes. Mes amies enceintes. Reproduire, se reproduire. La nature est bien faite, quand même. Cette horloge qui se met en branle un jour, on ne sait pas pourquoi, qui s'écoule doucement mais bruyamment. Et les femmes sans enfant qui commencent à regarder avec tendresse - envie ? - les ventres qui s'arrondissent, les gazouillis des bébés, les phrases pleines de la vérité enfantine des petits. Elles regardent, elles observent, elles cherchent à imiter. Bientôt, elles aussi singeront le processus. Un jour, moi aussi, je singerai le processus.

Mais en attendant, je vous présente mes nouveaux bébés : mes sneakers Ash Bowie Orange ! Hiiiiiiii, elles sont trop bêêêêêêêêlles !


Commentaires

  1. Ah ça y'est tu les as prisent, franchement elles sont trop belles, sur photos j'étais pas fan, mais au pied, ça rend trop bien, continue de singer, ça fait du bien :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je n'étais pas super fan avant de les voir en vrai dans un magasin...

      Supprimer
  2. Joli article, j'aime beaucoup l'analogie :)Et tu sais déjà ce que je pense de tes sneakers.

    Bises
    Isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Oui, j'ai vu ton avis directement sur mon FB !

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Merci ! Et en plus, cerise sur le gâteau, on est trop bien dedans... Incroyable mais vrai !

      Supprimer
  4. ha ouais cool, ça valait la peine d'attendre !! c'est très joli, et je peux pas dire le contraire mdrrrr !!! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi en orange, et toi en jaune, on fait la paire ! ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]