Vis ma vie d'étudiante (de mer*e) !


Cette nuit, j'avais la rage. Parfaitement, la rage. Et accessoirement une dent sous Doliprane.

J'essaie d'oublier que je vis dans un studio de 15 m2 loin, très loin de mes meubles, mon four et ma machine à laver, à approximativement 700km à vol d'oiseau d'ici.
Que mon Chéri se situe à environ 680km de moi, et Minette (en vacances chez ses grands-parents, cause allergie au poil de chat accrue dans un espace aussi confiné que mon studio) à 630km...

Bref, toute une famille dispersée aux 4 coins de l'Europe (si si, les 4 coins, je n'exagère qu'à peine).

Non, vraiment, j'essaie.

Je "take the good side of life, tada tadatadatada..." comme qui dirait. 
Je fais des footings dans un superbe parc, je croise des écureuils tout mignons, des pics verts à l'oeil vif et des corbeaux charmants et croâsseurs. 
Je prends mon bouquin et je vais m'asseoir sur un banc public, pour agrandir mon champ de vision et prendre l'air.
Je rêve devant les annonces immobilières (mon grand plaisir dans la vie : lâchez-moi dans une ville quelconque ; dans le quart d'heure qui suit, je bouquine n'importe quel magazine immobilier en m'imaginant dans cette "charmante villa 3 chambres, piscine, parc arboré, prix nous consulter").
Je fais du tourisme : Fourvière, le Printemps, la Croix Rousse, la Boulangerie-qui-fait-les-meilleurs-St-Genix, le vieux Lyon, Séphora, les quais...

Néanmoins, quelquefois, il y a des ratés.

Notamment quand en pleine nuit, en plein milieu de semaine, de 22h à 1h30 du matin, j'ai du boum-boum-boum d'étudiants dans les oreilles.
Et pas de boules Quiès.

Je HAIS les résidences d'étudiants à 29 ans. Je hais vivre loin de mon canapé rouge et de mes chéris. Et même des fois, je hais avoir accepté ce boulot...

Commentaires

  1. D'abord : COURAGE
    Ensuite : C'est toujours bien de prendre l'air, on peut parfois faire de chouettes rencontres, voir des choses qu'on ne verra pas dans un 15m²
    ET encore : va voir cala gonone, côte est de la sardaigne, c'est magnifique
    et enfin : encore courage petite (plus grande que moi, mais bon :p ) kimie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, vu ma taille, pas sûr que je sois plus grande que toi, tu sais ! ;-)

      Je pense que pour ce qui est des balades, je vais me contenter de visiter en long, en large et en travers Lyon !

      Supprimer
  2. :( pas cool, je craignais ça, a propos de la résidence étudiants ... :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, disons que c'est pour fêter la fin de l'année scolaire ! On y croit !
      Et puis dans quelques semaines, il n'y aura plus personne, cool !

      Supprimer
  3. Je ne sais pas trop comment te remonter le moral, à part te dire que je compatis et que je t'envoie plein de bisous pour t'encourager...

    RépondreSupprimer
  4. Ouille ouille ouille!! Bon courage!!
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Je ne vis pas dans une résidence étudiants et pourtant, j'ai un boucan d'enfer chez mes voisins de palier et même les flics à intervalles réguliers ! Scène de ménage, terreur de la petite fille, etc, etc... Je cherche à déménager mais ce n'est pas encore gagné ! Bises et courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pfff, effectivement, ça n'est pas terrible chez toi...
      Moi qui vient de "la campagne", je ne supporte pas d'avoir trop de bruit autour de moi quand j'essaie de m'endormir. Une fois que je dors, par contre, ils peuvent faire la fiesta toute la nuit !

      Supprimer
  6. Je te comprends très bien ! courage !
    Mon amoureux se trouve à 20 000 km alors je sais ce que c'est ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pffff, 20 000km, ça fait beaucoup ! J'espère que tu vas pouvoir le retrouver bientôt...

      Supprimer
    2. Il rentre une fois tous les 3 mois pour 17 jours de vacances. Il est en mission professionnelle dans le cadre d'un projet énergétique.
      20 000 km ou 600 km, c'est du pareil au même. C'est dur dur hein?!

      Supprimer
    3. Oui, dur dur... heureusement que Skype existe !

      Supprimer
  7. Je te comprend parfaitement ! Je suis exactement dans la même situation (si ce n'est que j'ai 3m2 de plus). Plus qu'un an et je pourrais rentrer à la maison avec mon chéri pour faire mon master à distance et ne revoir cette fichue ville universitaire qu'une fois par semaine. J'ai 22 et je suis fatiguée de la vie étudiante, alors je peux comprendre que ce soit encore plus difficile à 29 :/ Pour me réconforter, avec l'amoureux on cherche une jolie maison à acheter après ma licence, et je me souviens que je ne suis pas là pour rien, qu'à la fin, je retrouverai ma petite vie confortable.
    C'est un sacrifice, courage on finira par en voir le bout ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous aussi, on espère pouvoir s'installer dans une belle petite maison... mais bon, faut d'abord en passer par la séparation, quelle misère quand même !

      Supprimer
  8. Réponses
    1. Bah, ça va s'arranger (dit-elle après une perf' de chocolat dans le sang !)

      Supprimer
  9. J'aimerai tellement trouver la formule magique pour te réconforter et une solution d'enfer (la téléportation?) pour régler tout ça! Tout ce que je peux te dire, c'est que je t'embrasse virtuellement bien fort pour tenter d'apaiser un peu ce trop plein...
    Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, la téléportation ! Faudrait quand même bien que quelqu'un finisse par nous l'inventer, ça nous rendrait la vie bien plus facile !

      Supprimer
  10. C'est clair que vivre trop longtemps hors de chez soi rend dingue ! Et dans une résidence d'étudiants de surcroît ... !!! Courage ma belle ! Bises.

    RépondreSupprimer
  11. Oh ma bichette! C'est pas drôle d'être loin de nos proches... Tu t'es fait des amis sur Lyon? Ca peut aider en cas de coup de cafard :) des bisous de réconfort! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne connais personne sur Lyon, snif. Mais ma meilleure amie est à Grenoble, ce n'est qu'à 1h, ouf !

      Supprimer
  12. Courage!!
    Je lis dans les comms que vous attendez de vous installer dans une petite maison, tous rassemblés, et avec tes meubles... même si certains jours c'est dur, cet objectif est motivant!! Bientôt, si ça se trouve, tu feras des billets Déco "comment aménager sa salle-de-bain" ou, pire, Jardinage!! :p
    En attendant, accroche-toi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On attend, mais bon, rien n'est fait, rien n'est sûr... bref, on attend quoi !

      Supprimer
  13. ho purée... je compatis...
    rien que de te lire, j'en ai l'estomac noué...
    alors j'espere que vous trouverez vite une solution a cette situation...
    je t embrasse!
    bises!
    Pomme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, j'espère !
      Merci pour ton "compatissement" ! ;-)
      Bisous

      Supprimer
  14. Moi, j'aurais tout donné pour faire mes études loin de chez moi, mais à l'époque pas de petit ami! Je ne pourrais pas partir si loin de l'amoureux, déjà qu'on se voit une fois par semaine. Mais parfois, on découvre des choses, et j'aimerais tenter l'expérience, mais là je ne suis plus étudiante mais je travaille. Avec l'amoureux, on a décidé de vivre à 2 dans notre Nord natale, et ensuite de vivre à Montpellier (pourquoi cette ville? Dieu seul le sait!) dans quelques années! Je te souhaite bon courage pour l'avenir!
    PS : moi aussi je regarde toujours les petites annonces maison et m'imagine dans la baraque la plus chère, vivre et sauter dans la piscine^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est bien ça, le problème ! C'est que ça fait belle lurette que je ne suis plus étudiante !
      Bon courage à toi aussi !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]