Articles

Affichage des articles du février, 2012

Mes fleurs préférées

Image
Juste ce petit mot et cette photo pour vous faire partager le bouquet de fleurs que l'on m'a offert ces jours-ci...

Mmmmh, comme ils sentent bon... et comme je les aime ! ♥


Le rejet du travail... et comment je le surmonte

Image
Pas peu fière la nana, d'avoir trouvé du travail. Enfin !
Je n'ai pas beaucoup parlé de ma recherche d'emploi sur ce blog. Tout simplement parce que c'était LEsujet tabou. Une recherche chaotique, avec des hauts et des bas, étrangement plus de bas que de hauts d'ailleurs. Des bas qui se traduisaient par un très clair dégoût dès que ma souris effleurait le favori "recherche de travail" de mon ordi.
Pourquoi ?  Pourquoi ne pas chercher de travail ? vous vous dîtes.
Ok, ce n'est pas très drôle, les rédactions de lettres de motivation, les recherches sur les sites spécialisés et tout, mais bon, y'a pas mort d'homme. Et surtout, y'a salaire à la clé. Salaire et occupation de journées, un peu vides de temps à autre.
Oui, je sais.
Mais c'était plus compliqué que ça en fait.
Là, c'est en train d'impliquer que je vous parle de mon ancien poste. Et c'est là le tabou. J'ai pas envie d'en parler. J'aime pas en parler.
J'…

Votez pour mon avatar !

Image
Après m'être triturée les méninges pour choisir un avatar qui me représenterait sur les réseaux sociaux (google, Hellocoton, Twitter, Facebook), je me suis dit qu'après tout, j'allais vous demander votre avis !
Oui, cher public, j'ai besoin de vous aujourd'hui ! Etudiez, comparez, et élisez le meilleur !
Voici les candidats en lice pour le titre : Distingué, délicat, cet émail est le reflet de la part raffinée qui est en moi. Son encadrement vert représente clairement l'espoir que je ne perds jamais (d'avoir un boulot intéressant, un bébé-un-jour-peut-être, un lectorat énôaaarme)...

 Le rouge : la passion qui anime chacun de mes mots lorsque j'écris un article.
Le blanc, la pureté des sonorités qui me guident à travers l'écriture.
Et le gris ? Bah, ça va bien avec le reste...


Les voiliers qui voguent vers la Terre Promise, c'est moi qui me dirige vers une ligne éditoriale claire (mais je suis loin de voir la terre, par contre, soupir). L'île, accu…

Comment je range mon bordel... je veux dire, mon maquillage !

Image
Il y a deux semaines, avec Barbara, nous avons écumé Ikea en de l'oiseau rare, LE rangement idéal.
Je lève le suspense tout de suite : nous ne l'avons pas trouvé, bien sûr !
Néanmoins, chacune d'entre nous est repartie avec une solution de rangement. C'est déjà un bon début !
Barbara en a parlé dans un article ici : trois paniers souples pour ranger une partie de son maquillage : vernis, rouges à lèvres, produits à tester...
Quant à moi, j'ai combiné deux articles pour n'en faire qu'un seul : une boîte de rangement recouverte de jute et, à l'intérieur, 1 boîte à compartiments transparents : + =


La boîte à compartiments a exactement les bonnes dimensions pour rentrer dans la boîte à carton, c'est vraiment nickel !
Pour vous donner une idée un peu plus précise de que je cherchais, voici mes critères : - un rangement qui se ferme, pour ne pas prendre la poussière et que ça ne soit pas visible aux yeux de tous. - une boîte facilement transportable pour…

"J'image" mon WE : 4ème édition (le retour !)

Image
Ce soir, je reprends une bonne habitude délaissée depuis quelques semaines. Vous faire partager les bons moments (et les mauvais d'ailleurs !) de ma fin de semaine.
Samedi matin, jardinage au programme car il faisait vraiment beau et chaud sur la terrasse. On a taillé le cep de vigne, les parties gelées de nos plantes (notamment le persil qui avait frisé avec le gel !), mis de l'engrais, gratté la terre, et semé... Pour une fois, je suis presque trop en avance sur mes semis de fleurs, j'aurai une belle terrasse cet été !
Après l'effort, le réconfort ! Déjeuner en terrasse et en T-shirt d'un bon petit plat vert mitonné par Chéri, à base d'un reste de poulet à l'indienne et du persil taillé le matin !
Samedi soir, on fête la bonne nouvelle avec une petite bouteille de champagne ! C'est pas tous les jours qu'on trouve du boulot, hein ?!
Et on se régale d'un plat 100% récup' : enchilada (avec tortilla faite maison) de poulet indien persillé (du…

Mon vernis du jour : Kiko nude pailleté n°303

Image
J'ai enfin remis du vernis sur mes ongles ! Ca faisait trop longtemps que je ne vous avais pas fait de petite revue vernis, et j'en ai plein à essayer, ça me démangeait de me faire une manucure !
Mais d'un autre côté, j'ai mes ongles de pouce et d'index qui sont morts de chez mort : mous, dédoublés, cassés, bref, le mieux était d'attendre un peu qu'ils se fortifient avant de les agresser de nouveau à coups de pinceau !
D'ailleurs, j'aurais dû attendre un peu plus, le vernis sur ces ongles ne tient pas du tout et au bout d'une journée, dédoublement direct !
Sinon, pour parler du vernis, comme celui que j'avais déjà testé ici, j'apprécie son côté "pas trop liquide" qui facilite la pose. Séchage rapide, nickel. Et niveau tenue, sauf sur ongles abîmés, il tient la route. Et aujourd'hui, j'ai fait du jardinage, c'est dire s'il est résistant !
C'est tout... pour le moment !


Cinéma, émoi ou pas ?

Image
Il y a quelques minutes, je parcourais le regard mou et la main vague (ou le contraire, peut-être) les derniers articles de mes blogueuses préférées sur Hellocoton, et j'ai ouvert le message du jour de Telle Quelle. Avant de le refermer quasi instantanément. Comme beaucoup d'autres de ces congénères. Loin de moi l'idée de vous faire croire que ce qu'écrit Telle Quelle ne m'intéresse pas ou que c'est mal écrit. Rien à voir.
Seulement, là, il était question de cinéma...
Et le cinéma... Je n'y vais jamais.
C'est bien simple : on a essayé de se souvenir de la dernière fois où on y est allé ensemble avec Chéri... Bah, après 10min d'intenses cogitations, on s'est souvenu que c'était Le Gamin Au Vélo... Genre en juin de l'an dernier. Qui ne nous a pas vraiment convaincu, qui plus est.
Mouais. Je sais. Huit mois.
Il est loin le temps de mon adolescence où j'allais voir 2 ou 3 films daubes par jour lors des Fêtes du Cinéma... Il est loin le …

Vidée...

Image
Là, telle que vous me voyez, je suis en train de touiller un verre de coca pour enlever les bulles, ma tronche blanchâtre, portant 2 couches de polaires, et l'estomac en enfer.
J'ai passé une nuit ballotée comme dans un navire qui aurait pris la mer en pleine tempête. Très sympa...
Ou alors, pour faire une autre métaphore aqueuse, mon estomac était un peu comme une baignoire remplie de liquide. Avec deux seules solutions pour la vider : la bonde en bas, ou alors le trop plein en haut... 
Bref, les joies de la gastro...  Passer 1h en pleine nuit frissonnante de fièvre, secouée de spasmes, tentant de trouver comment vider son estomac-baignoire, devant ses chiottes.  Et se faire la remarque que tiens, quand on les voit de si près, c'est là qu'on se rend compte que le calcaire bruxellois les attaque et qu'il faudra faire quelque chose. Quand ça ira mieux, hein...
Aujourd'hui, du coup, une grande première pour moi : le rendez-vous chez le médecin en Belgique. Bon, …

Pas les Etats-Unis, mais presque... ;-)

Image
Bien rentrée de mon voyage au bout du monde... enfin disons à l'autre bout de la France ! Et depuis la Belgique, l'autre bout de la France, laissez-moi vous dire que c'est un sacré voyage !
Pour y aller, nous avons pris : - nos pieds pour aller à la station de bus - le tram qui fait métro aussi (une particularité belge) - le train - les escalators et les trottoirs roulants de l'aéroport - l'avion - un sandwich américain importé (une spécialité belge aussi) - le car - la voiture - l'ascenseur
Et ouf ! Nous étions enfin au bout du monde, dans la capitale des Alpes. J'ai nommé GRENOBLE !! :-)

Au programme du WE : - des repas - la prise de la Bastille (à pieds, hein ! On a même pas fait nos grosses flemmes en prenant les bulles !) - des repas - des courses pour les repas - une tentative d'extorsion de recettes de cookies*. Mais non, ça marche pas, rien à faire. - du papotage de filles... et de mecs - des repas - des tests de chartreuse pour déterminer laqu…

Ce soir, à l'heure où vrombissent encore les avions...

Image
Ce soir, je partirai.

Je vais là où les bulles s'accrochent à la montagne, mais ne montent pas plus haut.

Je vais là où j'ai fait mes études, où ma meilleure amie a fait ses études, d'où je suis partie ensuite à regret, où elle s'est installée.

Je vais là où l'on mange les meilleurs cookies du monde (n'ayons pas peur des mots) mais où Adélaïde n'est pas prête à partager sa recette, malheureusement.

Je vais dans une capitale du ski, mais qui n'est qu'à 200m au dessus du niveau de la mer.

Je vais là où l'été est brûlant, et l'hiver, toujours beau (dans mon souvenir en tout cas) mais toujours froid.

Je vais arpenter des rues qui m'ont été chères, manger des spécialités qui me manquent encore aujourd'hui.

Je vais rire, papoter, rattraper des moments perdus, admirer un bébé qui aura encore grandi.


Bon week-end à tous et toutes !

Qui blogue me suive !

Image
Euh... je veux dire... "Quels blogs je suis" !!
Et non, je n'ai pas oublié ce petit exercice qui m'a été transmis par Telle Quelle : vous parler de mes blogs préférés, dont elle fait partie, sans aucun doute !
Telle Quelle, c'est Armelle, une jeune chef d'entreprise (elle vient de souffler sa 1ère bougie) qui n'a pas son pareil pour partager ses petits moments de vie, un style bien à elle, et des photos superbes. Je suis définitivement jalouse de ses muffins (dont je vois bien qu'elle essaie de garder la recette pour elle !) et de ses photos de canards (j'adore les canards, mais en pleine ville, j'en vois assez rarement) (pour me venger d'une telle injustice, j'appelle mon chat "canard", mon chéri "canard", et moi même "canette", on est canards ou on ne l'est pas !) (je sais, je suis folle) (digression, j'en reviens au sujet principal) les pattes dans la glace !
Made In Brussels, en vrai Barbara, ti…

Ready to be your Valentine ! (Et ça n'a pas été facile !)

Image
Aujourd'hui, on peut dire que j'ai tout donné.
Je frise la perfection de ce que je peux faire par moi-même, sans aide extérieure chirurgicale (surtout rapport à mon nez à bosse) (issu de mon père) (soupir).
J'ai passé le temps d'un cycle de machine à laver dans la salle de bain (la machine, c'est pour vous donner une vague idée du volume horaire). J'ai traqué le moindre poil de bas en haut. Enfin, disons que je me suis arrêtée au front quand même. Je garde la restructuration capillaire pour une autre occasion. Genre le retour du printemps. Et de la chaleur. En attendant, je conserve précieusement mon écharpe en laine épaisse de cheveux.
J'ai épilé, j'ai rasé, j'ai coupé, y'a plus rien qui dépasse ! Pire que quand je vais à la piscine ! Et encore, à la piscine, je m'en fous un peu d'avoir le sourcil qui frise ou la dernière phalange de mes doigts à la mode Hobbitesse (la femelle du Hobbit, donc). Là, grand nettoyage de printemps !
J'…

Comment se tuer les yeux en 1 leçon (de généalogie !) et autres considérations futiles

Image
Suis-je vraiment sensée réussir à trouver quelque chose dans ce gribouillis sombre, flouté, et mal écrit (en latin qui plus est !) ?
Il faut croire que oui...
Je ne sais pas comment font les généalogistes, mis à part miser sur une bonne paire de lunettes à défaut de leurs yeux, morts depuis longtemps, comme ces inconnus que l'on scrute à la loupe pour deviner LE nom connu, LE nom qui fera avancer nos recherches...
Aujourd'hui, j'ai passé un bon moment sur les archives du Bas-Rhin, avec quelques résultats, des dates de baptêmes, de mariages, de décès. Rien de transcendant, pas de quoi remonter une nouvelle génération. Je crois d'ailleurs que sur cette branche alsacienne, je suis arrivée quasiment au bout.
De toute façon, mes ancêtres sont comme mon père (cf. mon article de vendredi), ils me font tourner en bourrique ! Entre les 2 qui refusent de se marier dans leur patelin (j'ai passé 20 ans d'actes de mariage, et ce 3 fois, alors ils ne peuvent pas m'avoir…

Ca vous creuse pas un peu, vous, de faire les magasins ?

Image
Moi si ! Carrément !
Du coup, j'en profite pour partager avec vous deux-trois adresses qui complèteront mon article de la semaine dernière, sur le shopping à Bruxelles city !


Pour les gourmands en manque de sucre


1) Ca y est, j'y viens enfin : voici celles que j'ai élevées au rang de "meilleures gaufres de Liège à Bruxelles" : les gaufres Belgaufra !  Si vous avez l'occasion d'aller faire un tour rue Neuve, jetez vous sur le stand, ça vaut vraiment le détour, elle sont moelleuses, chaudes et sucrées... un régal ! Les adresses : 52, rue Neuve (en face du magasin "WE") ou 39, rue des Fripiers
Pour les envies de chaleur et de lieux insolites
2) Juste histoire de découvrir un lieu peu commun, allez faire un tour aux Halles St Géry ! Comme son nom l'indique, ils s'agit d'un ancien marché couvert, reconverti en un grand café, toujours animé, avec une salle d'exposition en dessous et des expos photos sur le côté de la salle. Perso, j'adore…

Maquillage bleu lagon [avec la palette All I've ever wanted de Nyx]

Image
Encore une fois, je me suis inspirée d'un make-up de Laura, que j'ai réalisé avec les moyens du bord, c'est à dire avec ma palette ♥ "All I've ever wanted" de Nyx ♥ (mon meilleur achat en terme de maquillage jusqu'à présent !)
Les ingrédients
3 fards bleus et un vert. Pour info, j'ai entouré les couleurs en rouge sur la photo de ma palette.
1 fard couleur chair
1 eye-liner noir ou bleu nuit
Du mascara
Un pinceau plat, un pinceau estompeur et un pinceau à liner



Le détail des opérations
→ avec le pinceau plat, appliquer un mélange du bleu le plus clair et du vert (si vous avez un fard bleu-vert, c'est encore mieux, bien sûr !) sur le tiers interne de la paupière mobile, et pareil en ras de cils inférieur. → avec le même pinceau, appliquer le bleu intermédiaire sur le tiers du milieu de la paupière mobile, pareil en ras de cils inférieur. → avec le pinceau plat, appliquer le bleu nuit sur le dernier tiers en haut et en ras de cil inférieur. Avec le pi…