Comment j'ai réussi à mincir de façon durable
[titre racoleur au possible, mais tellement vrai !]


Depuis mes 17 ans, j'ai dû essayer tous les régimes possibles et imaginables

Citons notamment en vrac :
- le régime Gesta (qui a terminé au bout de 3 jours en gaufres-party géante avec moi comme unique participante, hum)
- le régime Dukan (un classique ; redoutable d'efficacité tant qu'on le suit, mais après... Cloclo a bien résumé l'affaire avec sa chanson "ça s'en va et ça revient")
- le régime hypocalorique (mon premier régime, pensée émue), 
- le régime hyperprotéiné (mais sans sachet, faut pas charrier non plus du porte-monnaie)
- la chrononutrition (version ancienne, qui était plus une méthode alimentaire qu'un régime, mais qui au final m'a dégoutée un moment de la barbaque et du chocolat noir)

Je ne vous ferai pas un dessin (ni une courbe de poids) pour vous démontrer par A + B que tout ça m'a directement menée au diable, ksss kssss, le vilain méchant, j'ai nommé l'affreux jojo l'effet yoyo !

Bref, l'été dernier, il était plus que temps pour moi de régler le problème. A ma façon, cette fois-ci.

Le diagnostic : je mangeais trop. Pas mal : pas de fast food, de sucreries compulsives ou de plats préparés. Juste trop. 
Je cuisinais, mais c'était des plats complets, assez lourds (des quiches salées, des féculents en veux-tu en voilà...).
Et puis le fait de vivre avec Chéri n'aidait pas vraiment. Lui étant plus salé que sucré, le voir reprendre du plat, puis un morceau de fromage, puis du pain m'entraînait à faire pareil. Sauf qu'après, comme j'avais envie de sucré, je mangeais un petit dessert. 
En plus de ça, je prenais un solide petit déjeuner, et vas-y que je te tartine de la confiture sur deux grosses tranches de pain, le yaourt, le jus d'orange... comme si je travaillais encore et qu'il était 7h du mat'. Sauf qu'en moyenne, mon petit-déj' se situait plutôt aux alentours de 9h30. 
BAM ! (c'est pas le bruit de mes fesses quand elles se posent sur une chaise, mais presque). Constat sans appel partagé par ma balance et mes fringues : ma vieille, tu as pris du poids !

Entretemps, un peu par hasard, j'étais tombée sur des vieilles archives d'un blog de cuisine qui présentait des recettes d'un régime que je ne connaissais pas : comment-quoi-qu'est-ce ?? Un régime inconnu ? J'accours !

Il s'agissait du régime Fricker, qui a dû être à la mode il y a quelques années, avant l'ère du tout Dukan.
J'ai étudié un peu l'affaire, et comme ça me paraissait tout à fait dans mes cordes, j'ai adopté cette méthode alimentaire, mais à ma sauce.

Je vous laisse chercher par vous mêmes sur Internet le régime originel ; pour ma part, je vous présente ce que j'ai appliqué et qui a bien fait ses preuves sur moi, car j'ai minci sans avoir faim, et ça, c'est bien la première fois que ça m'arrive !

Petit déjeuner :
- un thé ou café
- 1 yaourt au lait entier. Et comme c'est moi qui les fais, ils sont plus gros que ceux du commerce et bien consistants. J'y mets parfois du sirop d'agave, c'est ce qui se rapproche le plus du sucre sans le goût fort du miel ou du sirop d'érable.
- éventuellement 1 portion de fruit à savoir un gros fruit (pomme, orange...) ou 2 petits (mandarines, kiwis) ou une poignet (raisins, cerises, fraises...)

Déjeuner et dîner :
- des crudités ou des "cuidités" ou de la soupe, sans féculents,
- un plat constitué de viande/poisson/oeufs et de légumes,
- éventuellement, 1 yaourt/du fromage blanc/un morceau de fromage ou 1 fruit.

J'essaie de ne pas manger plus de 2 laitages et 2 portions de fruits par jour.
Je limite le pain, le vin et le Boursin, mais je ne me prends pas la tête la dessus, si j'en ai envie, j'en prends et pis c'est tout !
Et j'évite de cuisiner des féculents ou des céréales en accompagnements pour privilégier les légumes.

Pour le plat, j'essaie au maximum de faire simple et bon : pas question de se retrouver à soupirer devant un filet de dinde tout sec et ses haricots à l'eau.
Par personne, je mets dans mon plat en gros : 1 càs d'huile, ou 1 noix de beurre, ou 2 càs de crème fraiche normale ou le double d'allégée. Par personne, je répète. Donc comme je cuisine pour 4 portions, ça reste correctement gras, je trouve...

Si je fais un gratin, je n'hésite pas à mettre du fromage râpé et/ou une bonne béchamel maison (et pas celle à Dukon avec la maïzena, hein !)

Le genre de plat que je fais :
- du poireau au jambon (à la béchamel, miam !)
- des gratins de tout ce qui me passe par la tête, chou-fleur-cabillaud, aubergines-tomates-escalopes de poulet
- de l'osso buco
- des sautés de dinde, de la blanquette, du civet, du boeuf bourguignon (tout ça à la cocotte, ma reine des vrais-faux plats mijotés)
- du poulet basquaise
- du fenouil à l'orange et ses cubes de saumon poêlés
- des légumes farcis (je fais ma farce avec du porc, lardons ou côtes un peu grasses, de l'oseille et du persil, mais chacun faitfaitfait, ski lui plaitplaitplait)
- des boulettes de boeuf à la sauce tomate
- un wok aux courgettes, lait de coco et crevettes
- et puis des plats tout bêtes avec de la viande à la poêle et des légumes cuits revenus dans la graisse de la viande.

Et le WE, je me permets plus de festivité dans ma cuisine, je fais des quiches salées, des gâteaux, des verrines, on va au restau : bref, je ne me prive de rien.

Franchement, ça n'a pas été fulgurant, mais pas loin. En 3 mois, j'ai perdu 3kg. Je n'en revenais pas, tellement je ne me privais pas (j'ai un peu l'impression de faire une pub WW, là !).
Au final, un bon compromis pour moi.

Sur ce, je file préparer ma fondue de poireaux délicatement parfumée d'orange et cubes de saumon poêlés...

Bon appétit à toutes !


Commentaires

  1. Effectivement, ça a l'air pas mal :) D'ailleurs ma prof de SVT au lycée nous avait expliqué que les régimes à base de privations étaient inutiles au possible, parce qu'on ne mincit pas en étant frustré(e).
    (Pour ma part, il a suffit que je retourne vivre chez mes parents = cuisine équilibrée de ma mère = 2 à 3 kg en moins :))

    RépondreSupprimer
  2. bravo c'est génial! tu pourrais peut etre faire fortune toi aussi en publiant ta méthode ;-))

    RépondreSupprimer
  3. je connais fricker, j'ai fait aussi, et j'avoue qu'avec montignac, ce sont les seules méthodes alimentaires censées !

    RépondreSupprimer
  4. effectivement j'en ai entendu beaucoup de bien de ce régme
    Bravo pour ta perte de poids :)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai noté avec attention ton régime, en ce moment j'en fais un "a ma sauce" mais c'est un peu anarchique ^^. Le plus dur était de cesser de grignoter, une fois que le manque est passé ça va tout seule :)
    En tout cas je suis heureuse que ça marche pour toi, moi avec ma thyroïde c'est super long, -3kg en 3 semaine et demi...Je rajoute tes petites astuces en tout cas , et continue sur ta lancée tu est bien partie :D

    RépondreSupprimer
  6. Effectivement, ça ressemble beaucoup à mon programme alimentaire. Moi non plus je ne mangeais pas "mal", juste trop. Et aujourd'hui je me rends compte que mon estomac est bien plus vite rassasié!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]