Là où j'en ai perdu mon latin...


Des fois, on est persuadé d'un truc, on y croit dur comme fer, on n'en démordrait pas à moins qu'on ne nous prouve par a+b que ce n'est pas vrai.
Enfin, je ne sais pas si ça vous le fait, à vous. A moi, ça arrive. Trop, à mon goût. Surtout quand je me plante lamentablement !

Je vous parlais de généalogie il y a quelques semaines. Je vous disais que je butais sur le mariage d'un ancêtre.
Impossible de trouver ce satané mariage. J'avais fait 5 fois le tour des actes de mariage sur 40 ans (j'avais vu large) dans Petit-Patelin-Du-Nord.
Puis je me suis rabattue sur les registres des villages à côté de Petit-Patelin. 
Rien. Rien, rien, rien.
A en pleurer. A en rager. A s'en décourager.
Surtout quand Chéri vous dit : "bah, laisse faire, cherche les autres branches"...
Oui mais non. Crotte. Ca fait un trou dans mon arbre. Et j'aime pas les trous !

Donc je m'obstinais.

Et puis un jour, j'ai repris l'acte de mariage du fils (de ceux dont je cherchais le mariage), bien décidée à reprendre sur des bases saines : le traduire proprement, ou aller fouiner dans les témoins ou en faire des confettis. Bref.

Cet acte m'avait toujours semblé un peu étrange. Il y avait le nom du fils, mais après, là où normalement apparaissent le nom du père, profession, puis de la mère, il n'y avait que le nom de la mère. Que je croyais.

Je m'étais dit à l'époque que le prêtre avait eu un moment d'inattention en écrivant le registre et qu'il avait cru avoir écrit le nom du père (qui certainement était exactement le même que le fils, ils n'étaient pas très originaux, niveau prénoms, à l'époque) et qu'il était passé direct au nom de la mère. Ou qu'il était un peu négligent. Ou moitié endormi. Ou complètement bourré.

Honte à moi.
Sacrilège même, non ? Penser du mal d'un prêtre qui a béni ses ancêtres ???

Tout ça pour dire que j'ai repris mon acte de mariage. Et lu proprement. Et cherché certains mots en latin.

Notamment "viduus".
Non, ça ne veut pas dire "vivant", ou "videur" (de boîte de nuit ?), ou "vidé" (comme moi la semaine dernière)...

Ca veut dire "veuf".

Je sais. 
La nana, elle a fait 4 ans de latin et tout ce qu'elle en retient, c'est "alea jacta est", et "vini, vidi, vici"... 
Elle accuse d'ivrognerie aggravée un pauvre prêtre qui n'a rien demandé.
Et elle cherche un mariage qui n'existe pas dans la période (pourtant vaste) qu'elle avait définie.

En 5 min, le mariage de mon ancêtre et de sa première femme était retrouvé ! Bon, sur le nom de son père, je ne m'étais pas vraiment trompé. Le même. 
Mais le nom de sa mère n'était quand même pas le même que celui de sa première épouse : faut pas exagérer !!

Et avec en prime, une nouvelle galère : IMPOSSIBLE de retrouver le FOUTU mariage de ses "nouveaux" parents.
Une énigme finalement résolue grâce à Geneanet, où je suis allée fouiller en désespoir de cause, après 5 nouveaux passages au peigne fin des archives de Petit-Patelin... 

Mais ça, c'est encore une autre histoire !

**********************************

Décryptage de l'extrait et traduction, des fois que certains seraient intéressés :

[...] In Facie Ecclesiae conjuncti fuerunt Joannes "MonAncêtre" civis in "Petit-Village" viduus defunctae Maria "Firstwife" et Maria "Secondwife" filia defunctorum [...].

[...] devant l'église furent unis Jean "MonAncêtre" habitant de "Petit-Village" veuf  de la défunte Marie "Firstwife", et Marie "Secondwife"fille du défunt [...].

Commentaires

  1. Tu me donnes vraiment envie de m'y remettre sérieusement avec les outils "d'aujourd'hui" car j'avais entamé cette recherche en 1995 avec un stylo, un bloc et le Minitel... Ce truc qui rendait bien des services complètement dépassé par internet !
    Bises et bravo pour ce "viduus" !

    RépondreSupprimer
  2. Coucou,

    Moi aussi j'ai bloqué sur une ancêtre Françoise Caillet et sur sa date de naissance. Je l'ai retrouvée après de nombreuses recherches grâce à son acte de décès, et les actes de naissance de ses enfants et grâce à Généinfos: tous les actes concordaient pour dire qu'elle était né en 1820, mais ils se trompaient quand à son lieu de naissance. Grâce à Généinfos, je l'ai retrouvée, enfin je pense car du coup j'ai un doute, dans un village voisin.

    Bon courage pour tes recherches, et bon dimanche
    Linette

    RépondreSupprimer
  3. Oulàlà, que c'est compliqué !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]