14 mars 2012

Mes ancêtres, ces petits farceurs ou comment j'ai pas fait BAC+5 en traduction de prénoms allemands-français-latins


Ou comment bien se marrer quand on fait de la généalogie.
Ou pleurer.
En fait, c'est un peu entre les deux.
Et au passage, tu te niques les yeux à passer en revue des pages et des pages de registres.
Bref, j'en ai déjà parlé ici, je ne vais pas me répéter.

La dernière fois, je vous avais laissé au coeur d'un suspense d'une rare insoutenabilité (ou je sais, ça ne se dit pas, et alors ?).

Je venais de retrouver les noms de Jean MonAncêtre et son épouse Marie, parents du petit Jean MonAncêtre qui s'était marié par deux fois, sa 1ère épouse n'étant pas sa mère et le prêtre n'étant pas bourré. (Tout de suite, je fixe les choses, c'est fou !)

L'objectif suivant étant de retrouver leur mariage, raisonnablement situé dans les 20 ans précédant la naissance présumée de bébé Jean MonAncêtre Junior.
Je me suis re-paluchée les archives de Petit-Patelin. Nada. Rien. Cris, larmes, imprécations, jurons. Ca n'a rien changé. Nada.
Je me suis re-paluchée les archives des petits villages autour de Petit-Patelin. Rien. Vaudou, danse de la pluie, tentatives de subornation du site internet des archives du Bas-Rhin. Rien. Nada.
Désespoir.
Vraie-fausse tentative de suicide par strangulation avec mon fil d'alimentation d'ordinateur, histoire d'attendrir les registres du Bas-Rhin. Rien. Les archives étaient inflexibles, rien rien rien.

Vaincue ?

Presque.

Une nuit, alors que tout ça tournait dans ma tête, je me suis souvenue de Geneanet. C'est un site qui permet entre autres de créer un arbre généalogique en ligne et de profiter des recherches des autres membres. Je m'étais inscrite il y a quelques semaines avec l'idée de créer mon arbre en ligne, version propre de ce qui est pour l'instant à considérer comme un joli bordel brouillon dessiné au crayon-papier. Je m'étais arrêtée à mon nom et à celui de mes parents. Youhou, bel effort, l'arbre à 2 branches !  

Le lendemain, au petit-déj', j'ai tapé le nom de famille MonAncêtre, le nom de Petit-Patelin, et la période qui m'intéressait.
J'ai eu une page de résultat.
Ok.
Mon thé a eu le temps de refroidir pendant que je farfouinais dans les arbres des membres sans trouver quoi que ce soit.
Il fallait bien sûr que ce fut le dernier.
La dernière ligne de ma recherche, je sursautais : Jean MonAncêtre marié à Marie SaFemme ! 

YOUHOUUUUU, danse de la pluie, renversement de thé, juron, serpillère...

J'avais trouvé ce satané mariage. Pile l'année que je pensais.
... célébré dans l'église de Petit-Patelin...

QUOI ?????
Comment avais-je pu rater ça, alors que je venais de ratisser ces foutues archives en long, large et travers ???

Je note la date du mariage, j'ouvre le registre numérique, je cherche l'acte qui correspond.
In Facie Ecclesiae blabla conjuncti fuerunt ok, on sait... Hans MonAncêtre blabla et Maria SaFemme...

???? Hans ????
Impossible ! Mon ancêtre s'appelle Jean ; Joannes pour les intimes latinistes. Clairement pas Hans.

Et pourtant. 
Le nom de sa femme correspond, les dates correspondent, son nom de famille correspond...

N'oublions pas que nous sommes dans le Bas-Rhin. A l'époque ils étaient déjà moitié allemand... 

J'ouvre Google mon ami, je tape "prénom français allemand Jean Hans".
Et le voilà qui me renvoie sur Wikipédia mon ami aussi. Qui me confirme que Jean & Hans, c'est la même chose.

Et voilà ! Encore une victoire de Kimie ! Enfin... de la personne qui a retrouvé mon ancêtre sur Geneanet plutôt !

La prochaine fois, je vous promets du lourd, mais côté Chéri. Je crois que ses ancêtres dépassent largement les miens en termes d'anecdotes farfelues !

PS : par ailleurs, s'il y a parmi vous des fortiches de l'écriture de cochon de prêtres (sobres) qui peuvent me déchiffrer le nom du village d'où vient la femme de Jean MonAncêtre (j'ai souligné en jaune), ils auront gagné mon respect éternel !

12 commentaires:

  1. Je suis pas fan de genealogie mais là tu m'as tenue en haleine !

    RépondreSupprimer
  2. Sincèrement et je me répète, tu me donnes envie de m'y remettre ! Bises là où tu es.

    RépondreSupprimer
  3. encore pire que les vieux actes notariés ^^

    RépondreSupprimer
  4. T'es sûre que c'est le nom du patelin que tu as souligné en jaune? Parce que j'ai l'impression de lire "ex liebe quelque chose" et comme tu parles d'une 1ère femme je me dis que ça signiferait peut-être "ex-femme" (surtout que lieben veut dire aimer)

    RépondreSupprimer
  5. Raahhh quel bonheur de te lire ! Je suis impressionnée, j'aimerai savoir d'où je viens moi aussi mais le soucis, c'est qu'aucun de mes grands parents ne sont Belges donc ça complique les choses... Je ne sais pas du tout comment m'y prendre à ce niveau ! C'est super d'avoir trouvé ;-) Bisous !

    RépondreSupprimer
  6. Quel article super! ça me rappelle mes études d'histoire tes farfouilles aux archives! et ça me donne envie de me mettre à la généalogie!

    RépondreSupprimer
  7. Si elle est aussi originaire du bas-rhin ça devrait se trouver dans cette liste :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_communes_du_Bas-Rhin

    Lipsheim ou Lupstein ? C'est vrai que ce n'est pas très lisible...

    RépondreSupprimer
  8. mais c'est à se flinguer les yeux ces pattes de mouche, sorry ma belle peux pas t'aider !! des bisous

    RépondreSupprimer
  9. allez je tente.
    Ca serait pas liesel? :)

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour vos idées les filles !
    Dimanche, il pleut, j'étudie l'affaire !

    RépondreSupprimer
  11. Si je peux me permettre..... "bel" effort. Bon, tu es pardonnée parce que c'est tellement rare chez toi, les fautes, que je suis presque contente de t'avoir prise en flagrant délit. lol
    Je lis : lut nem (ça t'avance bien, hein !)
    Bizzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh là, effectivement, pas beau du tout du tout, cette faute-là ! Hop, ni vu ni connu, j'ai corrigé !
      Moi aussi je lis quelque chose qui ressemble à Luttnem, Luttneim ? mais ça n'existe pas près du patelin de mes ancêtres...

      Supprimer