Engagez-vous, qu'ils disaient - Part II ou "l'obsession en action"

Chéri dort avec le bébé d'une amie. N'est-ce pas la scène parfaite ?
Ca fait déjà plus de 6 mois que je l'entends égrener les secondes, inlassablement, impitoyablement. Maudite horloge biologique !

C'est vraiment étrange, cette sensation, tellement pas "moi". Pour parler franchement, les bébés & moi, ça fait 3, c'est pour dire !
Je n'ai jamais eu de petit frère à pouponner, je n'ai jamais eu de cousins ou de neveux, bref, je n'ai jamais vraiment connu de bébé, de vrai, celui qui gigote, qui pleure, qui est trop trognon quand il sourit, qui a de tous petits pieds et de toutes petites mains regarde comme c'est trop CHOUUUUUUU...


Pour moi, les bébés, c'est une espèce à part. Une race mystérieuse.
Je ne sais pas les tenir, je suis mal à l'aise avec un bébé à côté de moi, je ne sais pas quoi faire, quoi dire, j'ai l'impression d'être ridicule et hors de propos. Pas à ma place en fin de compte.
Je ne suis pas du genre à me précipiter au-dessus de la poussette, à faire des risettes au bébé qu'une collègue vient nous présenter.
Ce n'est pas que je ne les aime pas (pas comme mon ancienne collègue, cf. mon article d'hier), c'est juste que je ne sais pas comment me comporter. C'est pas mon truc, quoi !

D'où ma plus grande perplexité quand je me surprends, depuis quelques temps, à sourire à un bébé dans sa poussette...

D'ailleurs, je ne sais même plus vraiment comment ça a commencé. Est-ce que je suis tombée par hasard sur un blog de maman en cliquant sur un commentaire d'un blog que je lisais ? Est-ce que j'ai cherché sciemment "blog maman" sur Google ? Je ne sais pas.

Je sais qu'en une après-midi, j'ai dévoré le blog de Mère Bordel, en me disant, mais comment a-t-elle fait pour s'embrigader là dedans, bordel ?!!

Après, j'ai attaqué sans répit les posts de Je veux un bébé. Ne me demandez même pas ce que j'ai tapé sur Internet pour tomber dessus, humhum !

Et puis petit à petit, je me suis prise au jeu, j'ai élargi mes recherches, quelle était la meilleure poussette, commode à langer ou juste matelas, BabyCook ou autocuiseur, sein ou biberon, Pampers ou couches lavables, voire même l'HNI (l'Hygiène Naturelle Infantile, ou comment élever son bébé sans couche ; oui, non plus je ne savais pas que ça pouvait exister).

Petit à petit, j'ai élargi mon cercle de blogs "bébés" avec celui d'Aggie, Vaallos, Lily2BWorking Mum, Mowgouaille, Hano, etc.

Bref, j'en arrivais, avec mes amies mères, à pouvoir parler technique sans avoir moi-même la pratique... 
A comprendre les codes spécial primi ou multi, du style RGO, DPA, SF (non, il ne s'agit pas de la science fiction), HNI (vous suivez, j'espère ! cf. $ précédent !) sans sourciller. A en rabattre à chéri : "oui, RGO, le reflux quoi ! Tu suis rien !"

Limite à aller sur les sites de puériculture, voir les prix des poussettes, des sièges voitures pour bébé, à réfléchir au prix initial avant mise en route...

Mouais, je sais. Ca frise la maladie psychologique.

Pour être tout à fait honnête, ça vient par vagues. Certaines semaines, j'en ai affreusement envie, je me dis : c'est le moment ou jamais, il faut y aller, c'est urgent, Chéri, déshabille toi !!
Et puis ça repart doucement, après tout, notre situation actuelle n'est pas au top, notre appart est anti-bébé au possible (notre chambre est un grenier haut de 1,60m accessible par une échelle de meunier), il vaut mieux attendre 1 an ou 2...

Et puis j'ai encore de la marge. Ma mère m'a eu à 31 ans, c'est ma deadline à moi.

Quoi que, si on réfléchit bien :

  • mon arrière grand-mère a eu ma grand-mère à 23 ans
  • ma grand mère a eu ma mère à 27 ans
  • ma mère m'a eue à 31 ans
On est en présence d'une sérieuse série qui va de 4 en 4... J'aurais encore jusqu'à 35 ans pour procréer !


A méditer...

Si vous avez manqué la 1ère partie de cet article, c'est par ici !

Commentaires

  1. J'aime beaucoup!
    Tu sais qu'avant d'avoir mon bébé, je n'avais jamais porté un nouveau-né, jamais changé un bébé. J'avais peur de les casser. Avec le mien, c'est venu naturellement, même si les tous premiers jours, je paniquais au moindre de mes faux pas. Dans ce monde cynique, on croit plus à ce genre de trucs: le naturel, la magie mais il y a des trucs pour lesquels ça fonctionne encore.
    Je vois que l'envie d'avoir un bébé se fait sentir...et que tu connais déjà bien le lexique bébé. Moi, j'ai tout appris en étant enceinte, enfin tout, tu me sembles beaucoup plus calée que moi. Je crois que tu es prête. Tu as des doutes et c'est normal. Ils nous foutent jamais la paix ces abrutis...

    RépondreSupprimer
  2. Je connais la partie théorie sans la pratique: je suis la dernière de mon cercle d'ami à avoir eu un bébé. Ça faisait donc un bon paquet d'années que j'entendais parler de tout ce petit monde abstrait et que j'arrivais à participer à la conversation, ni vu ni connu.
    J'ai attendu d'avoir 30 ans pour tomber enceinte. Bon en vrai, c'est la nature qui m'a fait patienter deux ans et demi... mais je ne regrette pas d'avoir pris du temps, d'avoir profiter à fond, d'avoir pu voyager. Moi je dis, c'est pas une question d'âge (ni de limite d'âge!) mais c'est une question d'avoir fait tout ce qu'on voulait faire avant de passer à autre chose. Quand tu commences à mettre sur ta to-do liste des choses à faire en famille, il est temps de s'y mettre ;)

    RépondreSupprimer
  3. Merci les filles, vous me rassurez ! Je ne suis pas la seule à qui ça fait ça alors !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]