12 déc. 2011

Immatriculer sa voiture française en Belgique, ou la grande épopée de la DIV - PART I

D'abord, laissez moi vous dire que je suis un peu déçue, je tenais enfin un sujet pour le concours de Mowgouaille sur la Languedepu-Thérapie, mais il est déjà fini ! Tant pis pour moi !

Bref, un petit mot, qui je sens va être long, pour vous expliciter en quelques points importants le parcours du combattant de ma petite auto (en fait, celle de Chéri) (donc elle est en fait plutôt grosse) (en tout cas, plus que ma propre voiture, ma petite 106 mistral, restée en France, snif).

Tout tient en 1 seul mot : DIV. C'est à la fois la queue du Mickey que si tu attrapes tu as gagné ton immatriculation le petit papier rose de demande d'immatriculation de véhicule ET le service qui s'en occupe.

Tout commence un gentil jour de novembre. Cela fait maintenant genre 1 an que la voiture de Chéri est en Belgique et toujours immatriculée dans son Limousin pas natal. Cela fait un an donc que nous payons une assurance française qui, en cas d'accident, nous dira bye-bye (façon Ménélik, je sais j'ai des pures références) (et je vais chanter ça toute la journée, bravo !) (dites donc, je me rends compte que je la sais presque encore par coeur, depuis 1997, ça ne nous rajeunit pas !).
En plus, histoire de charger le tableau, le contrôle technique arrive à terme à la fin du mois.

Donc après une période de "on n'y touche plus" qui a donné lieu à un "bravo, maintenant on a la batterie à changer", puis une période de "mémé, tu vas l'accélérer ta caisse !" de peur d'avoir un accident, je roulais à 30 à l'heure, freinant 10m avant la voiture précédente en cas que...

Bref, j'en ai eu marre !

J'avais déjà fait le tour des assureurs en lignes début juin, mais le prix (le double voire le triple par rapport à la France) nous avait refroidit (et Chéri, qui est le champion des non-décisions, n'aide pas vraiment).
Là, j'ai carrément pris rendez-vous chez un courtier en assurances, qui m'a dégoté une offre à peu près potable niveau prix. Ca, c'est fait !

C'est là qu'entre en jeu la DIV !
C'est à un bureau de douane que se cache le petit papier rose. Le gentil douanier te tamponne ta carte grise française et te remplit une petite partie de la DIV.

Il te dit qu'il faut aller au contrôle technique. Oui mais le répondeur téléphonique de la DIV, lui, dit que ce n'est pas obligatoire. Donc on s'en passe.

Par contre, le répondeur de la DIV te dit qu'il ne se passera pas du certificat de conformité européen de ta voiture. On te le donne à l'achat. "???" Mouais, pas en France en fait. Du coup, après visite au concessionnaire qui te donne un numéro de téléphone d'une personne à Paris qui te donne un numéro de téléphone (un répondeur) qui t'explique comment te délester de 90 euros pour une photocopie A4... Tu envoies ta demande, et tu attends 2 semaines (3 en fait) pour avoir ta photocopie en or.

Le gentil assureur te remplit une seconde petite partie de ta DIV, et te demande avec solennité de l'appeler quand tu auras enfin réussi à immatriculer ta voiture pour lui annoncer la nouvelle. Hum... (oui, après 3 RDV et plusieurs mails, ton courtier, c'est presque ton ami !)

La ligne d'arrivée est proche, tu sens presque l'odeur du champagne qui pétille et que tu feras péter devant ta bagnole avec le "B" sur la plaque au lieu du "F".

Mais là, ça se corse. Où est la DIV et comment rendre ton petit papier rose rempli et signé ?
Plusieurs sites internet qui se sentent compétents en la matière (parce qu'en plus, la DIV n'a PAS de site) t'indiquent indifféremment le 56 rue du Progrès, le 60 rue du Progrès, et le répondeur de la DIV, lui, te dit rien, il a pas très envie de te recevoir, il préfèrerait que tu envoies tes papiers par la poste, mais ton assureur dit que, vu ton cas EXTREMEMENT compliqué, il vaut mieux y aller au 56, rue du Progrès.

Le jour J arrive, tu es dans les starting bloc avec la carte d'identité de Chéri, une procuration de sa part (pour être sûr que tu n'irais pas te faire chier à immatriculer sa bagnole avec sa carte d'identité en main, à son corps défendant...), le petit papier rose et le certificat de conformité européen. 

Suite par ici !



3 commentaires:

  1. Bienvenue en Belgique, le pays magique qui transforme les choses simples ou inextricable aventures... ;)

    RépondreSupprimer
  2. Tu sais j'ai eu tellement de soucis que je n'ai pas eu le temps de lire tous les concurrents, alors si tu veux concourir, je donne les résultats mercredis...

    RépondreSupprimer