16 nov. 2011

Préparer une plaque de cuivre



Alors, j'en ai parlé : pour commencer à travailler une plaque de cuivre, il faut d'abord la préparer.

Voici ma méthode.

D'abord, je trace ma plaque sur mon rouleau de cuivre, en essayant de faire 4 angles droits si possible (et croyez-moi, ce n'est pas toujours si facile que ça en a l'air, même avec ma super équerre !), puis je découpe avec ma paire de cisaille.


Là, c'est le travail le plus dur qui commence, celui qui me ferait presque m'arracher les cheveux. Il faut bomber la plaque avec un marteau (le mieux serait un tas de carrossier, mais je n'en ai pas...). Cela lui permettra d'être plus rigide, donc de ne pas se déformer à la cuisson, mais aussi de ne pas rester collée avec le contre-émail sur le support de cuisson. Normalement, à la fin de cette étape, la plaque ne doit entrer en contact avec le support de cuisson que par ses arêtes.
En gros, il faut appuyer comme une malade pour chauffer le métal. Et surtout rester calme car JAMAIS la plaque ne veut reposer sur ses 4 arêtes à la fois...

Ensuite, je nettoie ma plaque au vinaigre blanc dans lequel je mets une poignée de gros sel. Je laisse tremper quelques minutes, et je rince à l'eau savonneuse en passant l'éponge pour bien enlever les impuretés.


Et après, le travail d'émaillage et de contre-émaillage peut commencer !

La suite dans un prochain billet ! Quel suspense, n'est-ce pas ?!


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire