Pâte à modeler comestible et naturelle

À la maison, ma Miss de 2 ans et demi est très fan de pâte à modeler. Elle fabrique des gâteaux d'anniversaire pour son frère avec des bougies en morceaux de paille, elle crée des sculptures improbables avec des nouilles colorées, elle modèle des biscuits avec des emporte pièces... 



La pâte à modeler n'a que des avantages ! 
Déjà, en premier lieu, c'est une sacrée bonne occupation avant le dîner. Si je sens que ma miss s'ennuie, hop, je propose la pâte à modeler et je sais que j'ai une bonne 1/2 h devant moi de tranquillité pour cuisiner mon repas ! 
C'est aussi un excellent outil sensoriel, malaxer la pâte, sentir sa chaleur, sa douceur, son côté moelleux... la briser, la couper, la sentir... un vrai plaisir, même pour nous, adultes ! 
Et enfin, elle permet de muscler les petits doigts en vue de mieux maîtriser l'utilisation du crayon plus tard... 

La recette homemade
Jusqu'à présent, je n'ai jamais acheté de pâte à modeler toute faite. La pâte maison est tellement rapide à préparer et dure tellement longtemps que je n'ai pas trouvé l'intérêt d'en acheter ! 
J'en ai fait une première fois quand la miss avait 1 an et demi en suivant la recette de Merci Montessori (mon blog chouchou depuis très très longtemps !), elle a duré 1 an sans bouger ! 
De temps en temps, je prenais juste le temps de bien la malaxer avant de l'utiliser car le sel a tendance à ressortir, mais rien de méchant. 
J'ai fini par la jeter il y a quelques semaines, ma miss avait mélangé les couleurs, et c'était vraiment moche ! 

Pour une grosse boule de pâte à modeler (environ 700g) :
- 300g d'eau 
- 200g de farine 
- 200g de sel fin
- 2 cuillère à soupe d'huile (olive, tournesol, colza...)
- 40g de crème de tartre - c'est une sorte de poudre qui sert en pâtisserie dans les macarons, on en trouve en Belgique chez Alice Délice, en France chez Ambiance et Styles ou sur internet. J'ai payé mon sachet 7€ pour 120g, soit 3 utilisations.
- des épices pour colorer (ici du paprika et du curcuma) ou des colorants alimentaires liquides, ou pourquoi pas remplacer l'eau par du jus de cuisson d'artichaut, de betterave rouge (non testé) ?

On mélange grossièrement tous les ingrédients dans une casserole, on fait chauffer à feu moyen en remuant constamment. 

Assez rapidement, une boule se forme. 

En touchant du bout du doigt, on vérifie si elle est prête : dès qu'elle ne colle plus, on peut la sortir de la casserole et la mettre dans un plat pour la laisser refroidir

Naturellement, cette pâte a une belle couleur blanc crème. 
La première fois que j'en avais préparé, j'avais partagé ma pâte en 3 boules, et mis quelques gouttes de colorant jaune, rouge et bleu dans chacune d'entre elles, les couleurs étaient superbes, très vives.

Cette fois-ci, j'en ai laissé une blanche, dans la deuxième j'ai mis du paprika pour la couleur rouge, et dans la troisième du curcuma pour la couleur jaune


Je n'ai pas encore testé, mais on peut également parfumer sa pâte à modeler avec un peu d'huile essentielle (attention avant 3 ans), des épices (cannelle, 4 épices, noix de muscade...), ou même pourquoi pas y mettre de la lavande séchée mixée ? 

J'ai plusieurs fois empêché Titom (11 mois) de la goûter... mais ça le tentait trop ! Ah la grimace qu'il m'a faite en la mettant dans sa bouche ! 😂 Au moins, je suis tranquille de ce côté-là. Elle a beau être techniquement comestible, je n'avais pas spécialement envie qu'il en fasse une orgie !

Quelques objets indispensables 
À la maison, on fait très simple. Ma miss a réquisitionné un rouleau à pâtisserie (un tout petit que j'avais quand j'étais étudiante), j'ai ajouté des pailles coupées en 4, des nouilles colorées (rapidement trempées dans un bocal d'eau avec quelques gouttes de colorant et laissées sécher sur du papier absorbant), des emporte-pièce que je lui ai prêtés (je ne les utilise qu'à Noël !!), de gros boutons, des yeux mobiles, des coquillages, un couteau en bois, des ciseaux à bout rond...

Novembre 2015 - 19 mois... comme le temps passe vite !
Conserver la pâte
Pour garder la pâte, je la roule en boule après chaque utilisation (il ne faut surtout pas la laisser à l'air libre sinon elle sèche).
Puis j'enferme chaque boule dans du film alimentaire, que je conserve dans une boîte à chaussures de la Miss avec les accessoires (sauf le rouleau à pâtisserie qui réintègre sa place dans mon placard !)

Et voilà une activité qui plaît toujours, et n'est vraiment pas compliquée à préparer !

Et pour me suivre, n'oubliez pas, il y a aussi Facebook ici, et Instagram ici ! 😀

EnregistrerEnregistrer

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]