Le scandale des couches jetables...


La quasi totalité des couches contiennent des substances nocives.
Ce ce que révèle aujourd'hui le magazine "60 Millions de consommateurs", qui a testé 12 couches, des Pampers, des marques écologiques (Naty, Love&Green), et des marques de distribution (Intermarché, Leclerc, Lidl, Carrefour...).

Les études se suivent et se ressemblent. Déjà fin octobre dernier, une étude avait révélé que les couches Pampers contenait des dérivés du pétrole, potentiellement cancérigène.

En Belgique, on ne parle pas de "couches" mais de Pampers. C'est vous dire la suprématie de cette marque dans les rayons des supermarchés. Encore pire qu'en France !
C'est vous dire aussi la difficulté de trouver des couches jetables un tant soit peu écologiques par rapport à en France, mais ça c'est une autre histoire ! 

Ah le scandale des couches jetables. Personnellement il me fait doucement rire, ce scandale

Jeune maman Pandawan, ose me dire droit dans les yeux croix de bois croix de fer juré craché les doigts dans l'nez que tu ne savais pas que la couche que ton braillard d'amour porte 24/24 n'est pas un pur produit de la plus haute technicité chimique
Parce qu'une couche qui absorbe sans fuir pendant plusieurs heures avec une épaisseur de quelques millimètres, ça n'est pas possible naturellement à l'état pur... et non. Désolée de te décevoir... et tant qu'on y est, non le sac de Mary Poppins dans lequel on peut mettre toute une maison n'existe pas non plus en vrai sans un peu de magie ! Et comme qui dirait, "all magic comes with a price"...

Ça me rend triste de voir le monde dans lequel on vit, un monde qui cède aux caprices des marketeurs, un monde qui préfère mettre de la mer*e sur le cul de son gosse parce que ça va plus vite, c'est plus rapide, et une fois jeté, bah où ça va, on s'en fiche un peu, non ? 

On est en train de créer les futures maladies de nos bambins. Sans aller jusqu'à dire qu'on les envoie tout droit vers le cancer, j'avoue que tous les produits à potentiel cancérigene qu'on s'injecte par tous les pores possibles me font froid dans le dos
Mon arrière grand mère a eu un cancer, mon père aussi, et ma grand mère en est morte. Après d'atroces souffrances. Mon père n'a pas été loin d'y passer. Je ne me fais pas trop d'illusion sur comment ma vie finira avec autant d'antécédents familiaux, mais si je peux protéger mes enfants, je suis prête à faire n'importe quoi. Y compris à mettre mes mains dans le bousin de mon Titom avec des couches lavables plutôt que me sentir inquiète dès qu'il porte une couches jetable. 

Je ne suis pourtant pas une ayatollah de la lavable, nous avons des couches jetables "écologiques" à la maison - qui d'après l'étude, sont un peu moins pires que les Pampers... mais pas non plus 100% clean, ce dont je me doutais !
En tout état de cause, j'utilise de plus en plus les couches lavables, plus même que ce que j'avais imaginé au départ quand je les avais achetées pour ma Miss il y a 2 ans. 
Si je sors (pour faire des courses ou me balader par exemple), Titom reste en lavable. 
Quand on part en vacances, je ne prends pas tout mon stock de lavables car je n'ai matériellement pas la place pour ça dans ma valise. En revanche, je prends systématiquement les couches pour la nuit. Une nuit = 12h = 1 seule couche = tout benef... alors que la journée, j'ai besoin à peu près de 6 changes... Au moins je sais que la moitié de sa journée, il n'est pas en train de baigner dans un jus de produits chimiques, c'est déjà ça !

Alors oui, cette étude fait peur
5 min, juste le temps de la parcourir. 
Mais je suis prête à parier que la quasi-totalité des parents qui l'auront lue continueront tout pareil à mettre des couches jetables, et ce avec les meilleures raisons du monde.

Il faudra attendre encore un scandale, puis encore un autre, et sans doute quelques dizaines d'autres avant que l'ensemble des parents soient vraiment conscients des potentiels dangers. 

Et puis après tout, notre génération, elle a bien été élevée en couches jetables, et avec des jouets en plastique c'est fantastique bourré de métaux lourds (c'est "60 millions de consommateurs" qui le dit, ça aussi)
Et on est toujours vivants, n'est-ce pas ?

N'est-ce pas ?


Je vous invite malgré tout à relire l'ensemble de mes articles sur les couches lavables, des fois que...


Et pour me suivre, n'oubliez pas, il y a aussi Facebook ici, et Instagram ici ! 😀

Edit du 28/01 : et voici la vidéo de la Maison des Maternelles à ce sujet :

EnregistrerEnregistrer

Commentaires

  1. MERCI pour ce billet! Même combat chez nous: lavables Hamac sauf chez nounou 4 x 8h donc = couches Tidoo de mon magasin bio...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire ! Tu es contente des Tidoo ?
      C'est dommage que ta nounou ne prenne pas les couches lavables. Nous on a du bol, la crèche les accepte !

      Supprimer
  2. Je me pose la question des couches pour le jour où j'aurais enfin des enfants( enfin au moins un quoi)
    Les lavables ça me tenterait bien mais je pense pas que bcp de crèches les acceptent puis j'ai déjà bcp de retard de lessive en étant 2 adultes alors là, j'avoue que ça me fait peur!
    Je me disait couche bio mais bon même ça apparement on ne peut pas s'y fier! Il faudrait que j'essaye de me procurer cette enquête histoire d'en savoir un peu plus!
    Mais bon j'ai le temps! Je suis large!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, moi aussi j'avais commencé à me renseigner hyper tôt sur les couches lavables, au moins 2 ans avant la naissance de la Miss !
      Pour les crèches, ça dépend de leur politique. On a la chance que notre crèche les accepte, mais la crèche communale n'en voulait pas (une honte, vu la politique communale en matière du tri des déchets).
      Il faut bien se dire une chose, c'est que le produit miracle dans les couches jetables (le SAP) est chimique, et pas très sain pour la santé. Finalement, l'enquête de 60MdC n'en parle pas du tout, et mentionne des résidus de ci ou de ça, alors que le véritable coeur du débat reste bien le SAP à mon sens.

      Supprimer
  3. Merci pour ce blog, je me permets de le citer sur le groupe de ZD où je suis. Ici on est passé aux lavables un peu avant l'article de 60 millions de consommateurs (il fallait convaincre le papa, ça a "malheureusement" bien aidé) avec ma fille de 2 ans, et on passera le petit deuxième prévu pour mars, dès qu'on pourra, en lavable aussi. Sinon en jetable on a des Tidoo aussi, la crèche ne prenant pas les lavables.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est terrible quand même les crèches qui n'acceptent pas les couches lavables... C'est sûr que ça demande un peu de modifications dans le coin "changes" pour un sac supplémentaire de couches lavables sales mais pour le change, c'est exactement pareil pour eux, que ça soit du jetable ou du lavable...
      Merci à toi pour ton commentaire !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]