La Princesse au Petit Pois - Haba [Maman à quoi on joue ? #1]

Encore une nouvelle rubrique sur le blog, qui était en gestation depuis plusieurs semaines mois... On sort de nouveau le champagne virtuel ? 🎉🎉
Une rubrique pour vous présenter des jeux testés par ma Miss... mais pas que ! RDV en fin d'article pour comprendre ! 👍😃

La genèse : quand a-t-on commencé les jeux de société chez nous ?

Cet été, des amis ont offert à la Miss son 1er jeu de société. J'avoue que c'est un achat auquel je ne pensais pas vraiment, mais pourquoi pas ? 
Les premières fois ont été plus que laborieuses, la Miss n'arrivait pas à rester concentrée plus de 5min 30s, elle bougeait dans tous les sens, ne voulait pas quoi lui explique les règles et faisait un peu n'importe quoi. 

Ambiance.

Mais petit à petit, l'idée a fait son chemin, et même si avec ce jeu, nous ne jouons guère plus de 5min d'affilée, elle a commencé à bien apprécier.

Depuis, nous allons régulièrement à la ludothèque prendre 2-3 jeux pour 15 jours - 3 semaines.

La Princesse au Petit Pois, les règles du jeu

La Princesse au Petit Pois
L'objectif du jeu est d'empiler dans le lit de la princesse tous les coussins, oreillers et matelas, sachant que tout en bas, il y a... un petit pois ! 
Sur le plateau de jeux, on met la princesse. Lorsqu'elle tombe sur le symbole "lit", on doit empiler un élément de la literie. Lorsqu'elle tombe sur le symbole "machine à laver", on en enlève un.
Ce jeu se joue à partir de 3 ans. Au début, je ne comprenais pas vraiment pourquoi, rien ne me semblait sorcier dans le principe d'empilement... sauf que ! Il y a un . Un vrai dé. Avec les 6 faces et les 6 premiers chiffres
A 2 ans et demi, ma miss compte tout juste jusqu'à "crois-qurote" ("trois-quatre" en langage Miss-ien). 
Donc le dé, on oublie !

Adaptation des règles pour un enfant de moins de 3 ans

Facile. On a laissé tomber le plateau de jeu et le dé, et on a juste empilé chacune notre tour et dans l'ordre : un matelas, puis une couette, puis un oreiller et rebelote. 

On empile, on empile, on empile...
Dit comme ça, ça semble facile, mais en vrai, au bout d'un moment, la pile est haute... et tombe !
Si j'avais anticipé l'histoire du dé, je l'aurais remplacé par un simple jeton en carton avec sur une face, le dessin d'un lit, et sur l'autre, le dessin de la machine à laver. D'ailleurs, je me demande pourquoi les fabricants n'y ont pas pensé, car l'ajout de ce plateau de jeu est franchement artificiel à cet âge. 
Il est probablement plus intéressant dans la version "avancée", où l'on utilise le verso du plateau de jeu, dans laquelle il y a d'autres symboles : le matelas, l'oreiller et la couette, pour indiquer ce qu'on doit mettre sur le lit. Et encore, ils auraient là aussi pu faire directement un dé avec les symboles.

Notre avis

D'un point de vue pédagogique, ce jeu est intéressant. Il permet de matérialiser le conte éponyme. Que nous nous sommes d'ailleurs empressées de lire avant de commencer à jouer, comme vous le voyez !

On a lu La Princesse au Petit Pois avant de jouer
Du coup, ce n'était plus un jeu tombé du ciel pour ma Miss. Oui elle voyait le lit, les matelas, les coussins, le petit pois (Titom aussi a bien vu le minuscule petit pois 😱😱), ce qui lui a permis de comprendre directement le principe du jeu.
Avec l'empilement, ma miss a pu travailler sa coordination oeil-main, la précision de ses gestes et son habileté.
Enfin, c'est un jeu collaboratif, on joue ensemble, on cherche ensemble comment empiler sans faire tomber... Bon pour la complicité mère-fille !

D'un point de vue pratique, un peu déçue de la qualité des finitions... Un jeu qui doit être manipulé par des tout-petits devrait au moins être fabriqué en bois et non en carton... Je précise que ce jeu était quasiment neuf, il était dans les nouveautés de ma ludothèque. Voyez vous-même !

La maison Le lit est en carton...
Une Princesse au Petit Pois géante !

Et si je n'ai pas le jeu, ni de ludothèque à proximité ? Je vous propose de créer vous-même ce jeu !

Souvent, les jeux pour enfants sont assez simples à reproduire avec les moyens du bord. Là, cela demande quand même de la couture pour faire les mini-coussins et matelas... alors on a testé le jeu façon grandeur presque nature !

Par terre, on a mis une balle de tennis pour représenter le gros petit pois, puis je suis allée chercher tous les coussins de la maison...

Et voilà un jeu géant qui nous a bien amusées avec la Miss, on a pu travailler le principe d'équilibre, les notions de "devant", "derrière", "à côté"... et faire les folles en plus de toutes les autres compétences développées dans le jeu de base !
En pleine concentration !

La princesse était un cheval vert...
Et même Titom a pu manger le petit pois sans risque... mais aussi démolir la tour de coussins !

Titom l'air de rien s'apprête à bifurquer vers la tour...

Age de la Miss au moment des faits : 2 ans et demi (32 mois pour être exact)

Et pour me suivre, n'oubliez pas, il y a aussi Facebook ici, et Instagram ici ! 😀

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]