31 déc. 2016

2016-2017

Dernier jour de l'année... dernière sieste des petits loups pour l'année 2016, l'occasion pour moi de glander sur internet faire un rapide bilan de l'année écoulée, et de méditer sur l'année prochaine.


Bio, local, slow et baby-friendly...

Voilà en quelques mots un bon résumé de l'année 2016 !

On s'est mis doucement au bio depuis notre arrivée en Belgique car les supermarchés sont une vraie catastrophe ici pour ce qui est des produits frais. Depuis cette année, j'ai eu le temps de chercher des bons plans bouffe, et l'on a découvert une coopérative agricole qui regroupe des agriculteurs belges bio ou écologiques. Ca + notre magasin bio + la ferme pour le lait cru et les pommes de terre + le boucher = une nourriture de meilleure qualité + un budget bouffe qui n'a pas augmenté du tout contrairement à ce que l'on pourrait penser.

Une vie moins rapide, moins speed, plus cool... depuis que je suis en congé maternité puis parental. Quel plaisir de ne plus avoir à courir partout sauf derrière les gosses, ne plus presser la Miss les matins à coups de "dépêche-toi", ne plus faire les repas en 4ème vitesse parce qu'il est déjà l'heure de manger quand on commence juste à sortir les légumes du frigo, de regarder l'heure sans cesse, cette heure qui, à la maison, file comme du sable entre les doigts, mais qui, au travail, traîne comme une âme en peine...

Et cette année, c'est l'année de naissance de notre Titom, notre minuscule petit rat qui se transforme de jour en jour en gros bébé, voire grand garçon maintenant qu'il ne jure que par la station debout... Un 2ème enfant que l'on a tant désiré, qui nous transforme en une vraie belle famille. Avec 22 mois d'écart, on espère bien que nos enfants jouerons ensemble ! En tout cas, ils commencent à le faire, et moi, j'adore assister à cette complicité qui se crée entre eux !

Une belle année qui se termine... et que je revivrais avec plaisir !


Au travail !

Autant j'aimerais prolonger cette année 2016, autant je redoute 2017. 
Fin février, je reprends mon travail. Un travail que je pensais bien abandonner pour toute ma vie au moins 3 ans. Et puis les aléas de la vie. La réalité financière qui frappe à la porte de notre future maison. Bref, si nous pouvions vivre tout à fait décemment avec un seul salaire + les allocations du congé parental belge, il est impossible de financer un crédit pour une maison avec un seul salaire. 

Donc voilà. Retour à la triste réalité. Un boulot que je n'aime plus. Une boîte dans laquelle je ne retrouve pas les valeurs qui sont les miennes. Des conditions de travail qui ne me conviennent pas... J'y vais à reculons, je n'ai absolument pas envie de laisser Titom à la crèche, même si je sais que les nounous sont géniales et que ça lui fera du bien de voir d'autres personnes que sa soeur, son père et moi. Je n'ai pas non plus envie de laisser ma Miss à la garderie de l'école tous les soirs pendant 2h. Je n'ai pas envie de reprendre ce train-train quotidien de working-mum toujours pressée, tiraillée entre le boulot qui doit se faire et sa famille qui l'attend.
Mais bon, c'est comme ça, alors je vais être philosophique, prendre la vie comme elle vient et surtout ne plus me prendre la tête avec mon travail (j'ai du pain sur la planche, je vous préviens !).

Du travail, il va y en avoir aussi à la maison, car en 2017, nous faisons construire ! Un projet qui me fait très peur, je l'avoue. Peur de louper les malfaçons, peur des surcouts, peur de me prendre la tête avec chéri , peur de devoir passer tous mes temps libres dans la boue et le plâtre frais du chantier.

Bref, vivement la fin 2017 que le projet maison soit terminé (on y croit), qu'on soit enfin vraiment posé dans notre chez-nous et que nous y voyions plus clairs pour d'autres projets !

Et pour me suivre, n'oubliez pas, il y a aussi Facebook ici, et Instagram ici ! 😀

EnregistrerEnregistrer

1 commentaire:

  1. Alors je te souhaite beaucoup de courage pour 2017 !! Heureusement que tu as fait le plein d'heureux souvenirs en 2016 auxquels tu pourras repenser avec plaisir quand le retour au boulot sera trop difficile. J'espère qu'avec tout ce programme, tu trouveras encore un peu de temps pour nous faire partager vos aventures.

    Marie-Victoire (@mvictoirev)

    RépondreSupprimer