Education positive : on se lance ?

L'éducation bienveillante.
Vous savez, le dernier truc à la mode pour élever ses enfants...
Non ?
Mais si ! On en entend parler partout, entre les magazines de parents, les émissions de TV ou de radios, et les blogs de super-mamans parfaites !



C'est quoi, ça ? (comme dirait ma miss)

La parentalité positive, c'est tout un art, présenté en général en une liste interminable de phrases qu'il ne faut pas dire, de gestes à éviter, en général assez efficaces pour déprimer une maman juste "normale".
Vous voyez, le genre de maman comme vous et moi. Celle qui après une journée bien occupée est crevée, fatiguée, et quand, au bout d'1/2h à table, commence à bouillir intérieurement en voyant son gosse qui met du riz à peu près partout à 1m autour de lui sauf dans sa bouche. Et finit par exploser en lui hurlant dessus quelque chose comme "MAIS C'EST PAS POSSIBLE ? TU PEUX PAS FAIRE ATTENTION ? TU EN FOUS TOUJOURS A COTE ! C'EST PAS COMPLIQUE POURTANT DE MANGER PROPREMENT !"
Ah la mauvaise mère...

Bah oui, j'avoue, je suis ce genre de mauvaise mère qui crie sur ces gosses, qui craque et se met à claquer les portes, jette les affaires par terre de rage et finit par faire peur à ses 2 terribles enfants.
Pas toujours, je vous rassure. Le moins souvent possible. Mais oui, ça m'arrive quand je suis fatiguée, quand j'ai passé une mauvaise journée, et quand j'ai juste envie d'être seule tranquillou-peinard avec un bon bouquin et une tisane mémé-qui-dort.

Un héritage du passé

Je suis la digne héritière de mes parents, je les ai eux aussi entendus me dire des choses comme ça quand eux-mêmes étaient énervés. Le point culminant étant le "tu n'as pas honte de... pleurer / crier / sucer ton pouce / etc.", expression hautement utilisée par mon père. Quand je me suis entendue la dire pour la première fois à ma toute petite Miss, je l'ai tout de suite ravalée. Ah non, pas de ça chez moi ! 
J'ai suffisamment honte moi-même aujourd'hui, suffisamment peu confiance en moi. Hors de question que mes enfants vivent avec la honte de ne pas faire tout bien comme MOI je le veux.

Et puis un jour, j'ai lu un billet de blog, 2 billets, 10 billets, 1 émission de radio, plusieurs articles de magazines, un livre sur la communication non violente...

Et en résumé

Finalement, l'éducation bienveillante, c'est pas compliqué du tout.
C'est un principe qui tient en un mot : le RESPECT.
Le respect de l'enfant. La Règle d'Or dans toute sa splendeur.
"Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse". Une maxime qui me suit depuis de nombreuses années.

Dès son plus jeune âge, je respecte mon enfant

Imaginez-vous à un repas de famille avec votre aïeul, qui tremble beaucoup, et renverse son riz sur la table quand il mange. Vous lui diriez vraiment ça : "MAIS C'EST PAS POSSIBLE ? TU PEUX PAS FAIRE ATTENTION ? TU EN FOUS TOUJOURS A COTE ! C'EST PAS COMPLIQUE POURTANT DE MANGER PROPREMENT !" ???

Non, même si ça vous agace fortement parce que vous savez que :
1- le riz ça colle
2- quand papy va se lever, il va marcher dedans et s'en mettre plein les chaussures (et accessoirement plein sur le parquet
3- il va se délester du riz petit à petit, sur le canapé, dans les toilettes, car il en a partout sur son pull
4- vous allez devoir nettoyer derrière lui en le suivant à 4 pattes pour le ramasser grain à grain, parce que le riz, ça colle au balai.
5- vous aviez récuré la maison juste avant qu'il arrive...

Ca vous énerve au plus haut point, certes. En même temps, l'aïeul, vous n'allez quand même pas lui crier dessus. Déjà parce que c'est inutile, il n'entendra rien. Et puis surtout, vous le respectez.

Vous lui direz juste "fais attention papy, tu mets du riz partout, secoue ton pull avant de te lever. Tu veux que je t'aide ?" ou ce genre de choses.
Bah voilà, c'est tout.

Y'a plus qu'à imaginer que vous parlez à votre grand-père quand vous vous occupez de vos enfants ! 

C'est quand même pas bien compliqué la communication positive !!

Allez, la prochaine fois, je reviens avec un manuel pratique bourré d'expressions à dire / ne pas dire pour s'améliorer en respect de l'enfant ! ;-)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]