Un bébé zéro déchet... ou presque [en mode écolo-bobo]

Le bébé = une usine à déchet ?

Avant la naissance de la miss, on nous avait prévenus : "vous verrez, un bébé, ça fait des toooooonnes de déchets. Entre les couches, les lingettes, les cotons, les mouchoirs, les dosettes de sérum phy, les paquets de lait puis les petits pots... votre poubelle sera remplie plus vite que son ombre !"

Bof. Pas plus que ça. Je dirais même que mes bébés auront produit bien moins de déchets que nous autres adultes !

Alors le bébé zéro déchet, c'est possible ?

Carrément, oui !

Les couches



Forcément, les couches. Le premier et plus important des déchets du bébé, avec environ 1kg de déchet par jour par bébé... Je crois que j'ai assez parlé dans ces articles (ici, ici , et ), mais j'en rajoute une couche (ah ah, le bon jeu de mot !!). 
Franchement, quelle diminution des déchets quand on utilise des couches lavables par rapport au jetable... 
Les couches lavables : écologie, économie, diminution des érythèmes fessiers, pas de perturbateurs endocriniens, tout ça tout ça. 
Moi je suis 200% convaincue, je regrette même pour ma miss de ne pas avoir persévéré après mes soucis de fuites (qui étaient dûs en fait à des couches encrassées par le liniment, et non pas la faute des couches en elles-mêmes)

Le change : liniment et lingettes

Chez nous, c'est liniment maison, à base de cire d'abeille, d'eau de chaux et d'huile végétale bio (on change selon l'humeur, mâcerat de calendula, huile d'olive...), que l'on fait (faisait, devrais-je dire mais j'en parle plus bas) tous les 2 mois. La recette est sur le site d'Aromazone. Ce n'est pas zéro déchet puisque les huiles et eaux de chaux sont conditionnées dans des bouteilles plastiques. Mais elles sont quand même recyclables, c'est déjà ça.

Cela dit, pour petit bonhomme, avec mon histoire d'encrassage de couches, je n'utilise même plus de liniment, de peur que mes couches n'absorbent plus. Je nettoie simplement ses fesses à chaque change... avec un peu d'eau. Juste de l'eau. Et c'est suffisant. Amplement. Avec les couches lavables, je n'ai pas l'ombre d'une rougeur sur ses fesses.

Pour ce qui est des lingettes, je n'utilise pas de lingettes imbibées de cochonneries produit pour les fesses. 
J'ai délégué à belle-maman le soin de me faire des lingettes en tissu comme cadeau de naissance. Elles sont en coton bio, non doublées, et pour les dernières juste coupées sans ourlet autour.  
J'en ai suffisamment pour tenir entre 1 et 2 semaines, suivant le nombre et les changes (caca tous les 2 jours ou caca toutes les 2h !), je crois que j'en ai une bonne cinquantaine en tout. Je les mets au fur et à mesure des changes dans un grand sac en tissu qui ne sert qu'à ça, et je les lave à part (à cause du liniment qui encrasse le reste du linge, mais comme je n'en utilise plus, quand elles seront complètement décrassées, je pourrai songer à les laver avec mon linge).

La nourriture : allaitement et petits pots



Je ne vais pas faire ici l'apologie de l'allaitement, car les mamans biberonnantes risquent de me tomber dessus, mais outre le réel intérêt de l'allaitement au niveau qualitatif (quoi de mieux que du lait d'humain pour un bébé humain plutôt que du lait de vache traficoté on-ne-sait comment ?), l'allaitement, c'est 100% économie et 100% sans déchet.
Les premières semaines, j'utilisais des coussinets lavables dans mon soutien-gorge pour les fuites de lait, mais je n'en ai plus besoin depuis bien longtemps. Je songe à les réutiliser comme lingettes démaquillantes, j'utilise actuellement des lingettes en coton comme celles de bébé mais en plus petit.

Pour ce qui est de la nourriture, le repas de bébé, c'est pas compliqué, c'est le même que le nôtre mais version mixée
Je nous fais cuire des légumes à la cocotte (haricots verts, carotte, brocolis, betterave rouge, citrouille, pommes de terre...) ou à la poêle (épinards, blette, ratatouille, courgettes, poivrons...) ? Je lui en garde un peu pour lui. 
Je fais une compote pour ma miss ? Lui aussi y a droit. 
Je sers une pêche ou du melon en dessert ? Je lui en prépare un cru pour lui.
Bref, rien bien chronophage en fait, puisqu'il suffit juste de prendre 2min pour mixer son repas avant de le lui servir.

Et s'il ne mange pas tout son repas, je ne jette rien... je congèle le tout dans des bacs à glaçon pour le lui servir en cas de dèche (genre le jour où on fait une fondue de fromage !). C'est facile à décongeler et facile à doser selon l'appétit de la bête ! Et on peut même faire des mélanges inédits genre citrouille-betterave !

Le sérum physiologique

Pour ma miss, au premier rhume, j'étais complètement effarée par le nombre de dosettes de sérum physiologique que l'on a utilisées pour moucher son nez (et que dire du prix de la boîte ?!). Heureusement, une gentille pharmacienne nous a conseillé d'acheter le sérum par bouteille d'un litre, et d'utiliser une petite bouteille-pipette. C'est hyper pratique et hyper économique, que demander de plus ? Un enfant non malade peut-être ?
Il paraît qu'on peut également faire son propre sérum phy en mélangeant de l'eau et du sel, mais je n'ai pas encore testé, en tout cas, ça me semble une bonne piste à explorer.

Vêtements, jouets et matériel de puériculture


Il faut dire ce qu'il faut dire. Sur ce sujet, on a été globalement très chanceux.
Chanceux car dans la famille de chéri, ses 2 grandes soeurs ont eu leurs enfants avant lui, et donc nous ont prêté pas mal de matériel de puériculture : chaise haute, transat, parc (que je n'utilise pas mais c'est une autre histoire !) et quelques habits.
Chanceux car dans mes amies, j'étais également la dernière à avoir des enfants et donc mes amies m'ont énormément prêté des habits et du matériel (balancelle, poussette...) et même des jeux (cubes en mousse, balles, livres en tissu, etc.).
Cela dit, mes amies avaient également récupéré certains de leurs habits par le truchement d'amies, connaissances, collègue de travail...

Pour compléter tout ça, je me rends de temps en temps en dépôt-vente, où je trouve des habits quasiment neufs (mais comment font les mamans pour ne pas tacher les habits quand les bébés commencent à apprendre à manger, COMMENT ???), des jeux, des livres.

Je vais également régulièrement à la bibliothèque où j'emprunte des livres pour la lecture du soir de ma miss.
Nous avons aussi une ludothèque, mais je n'ai pas encore eu l'occasion d'y mettre les pieds, prochainement j'espère. 

Mes prochains défis en matière de zéro déchet (pas uniquement pour bébé d'ailleurs) : 
- coudre des sacs pour les fruits et légumes en vrac, 
- penser à prendre mes tupperware quand je vais acheter viande et fromage, 
- trouver des recettes de biscuits sans oeuf et aussi appétants que les Petit Ecolier et Mikado pour ma miss, qui boude allègrement les gâteaux que je lui fais... :/

Et vous, le zéro déchet, vous connaissez / pratiquez / vous en foutez ?! Si vous avez des astuces ou conseils pour encore mieux faire, je suis forcément super preneuse !


Commentaires

  1. Après la naissance de FeuFolet, j'ai commencé à m'intéresser à ce qu'on mettait sur leur peaux et donc à me tourner de plus en plus vers le bio. Et sensibilisée à l'environnement, je me tourne de plus en plus vers les astuces du zéro déchets pour réduire ma consommation.
    Par contre, je voulais faire en couches lavables et j'ai abandonné pour mon premier ... entre les fuites et les rougeurs/brûlures :-S
    J'hésite à retester pour LutinCoquin, peut être avec d'autres modèles ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faut tester, parce que ce qui marche pour l'un ne fonctionne pas pour l'autre, et vice versa !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]