18 mai 2016

Mon vaste tour d'horizon des couches lavables - partie 1


Voilà des mois et des mois (des années même !) que je reporte l'écriture de cet article, car je sais d'ores et déjà qu'il sera le plus long (et de bien bien loin) de mon blog. Il y a tant de choses à dire au sujet des couches lavables que je pourrais tenir sans problème des pages et des pages... Je vais quand même essayer de condenser tout ça pour éviter de vous perdre !

Les couches lavables & moi : comment ça a commencé ?

Bien avant d'avoir la miss, je découvrais les couches lavables sur les blogs de jeunes mamans, notamment sur le blog Aggie agit. Comme beaucoup de matériel de puériculture, j'avais un peu de mal à comprendre les différents types de couches et comment on les utilisait, bref c'était un peu le grand mystère de l'ouest, cette histoire de couches lavables !

Puis enceinte de ma Miss, j'ai trouvé dans un magasin de puériculture de mon quartier les couches Piwapee. La vendeuse m'a convaincue de l'intérêt de ces couches qu'elle avait utilisée pour ses enfants : simples d'utilisation, pas de fuite, et ses enfants avaient été propres à 18 mois !
Forcément, j'étais conquise !

Par quelles couches j'ai commencé l'aventure ?

Vu le prix et le nombre de personnes qui avaient l'air d'abandonner les couches lavables, il était hors de question pour moi de les acheter neuves. 
J'ai donc commencé à écumer leboncoin (définitivement le meilleur endroit pour acheter des couches lavables) à la recherche de mon kit Piwapee. Que j'ai eu pour même pas moitié prix... et des couches neuves en plus (un cadeau de naissance, quelle drôle d'idée !) !
J'ai également acheté en vente privée des couches toutes jolies et mignonnes avec une sorte de fourrure à l'intérieur, les Bambinex.

N'ayant jamais eu de bébé dans mon entourage, n'ayant jamais changé de couche de ma vie, ni vu de caca de bébé allaité, bref étant totalement novice, je trouvais toutes ces couches trop mignonnes et pas si épaisses que ça... J'ai quand même acheté des couches jetables pour le tout début. Et c'est en ouvrant le sac de couches jetables pour faire ma valise de maternité que je me suis rendue compte que...

C'était quand même un peu plus imposant, le lavable !!


Épaisses, fines, je choisis quoi ? 


De gauche à droite : G-Diapers taille 5-13kg - Hamac 4-8kg - Best Bottom TU - Bambinex 5-10kg - Piwapee 2,5-8kg

En gros (en très gros même), plus la couche est épaisse, moins on a de risque d'avoir des fuites. 
Après, pour un nourrisson, que la couche soit épaisse n'est pas si dérangeant en soi vu que le bébé ne bouge pas. Mais perso, j'étais quand même embêtée par le fait que :
 - Il faut prévoir des tailles d'habits plus grandes pour loger la couche... j'avais donc des bodies trop grands en haut mais limite trop petits en longueur,
- ma miss étant minuscule et mince, elle avait l'air d'une poire avec ces couches !
- ses jambes avaient l'air très écartées par rapport à quand je lui mettais une couche jetable,
- et j'avais peur que l'épaisseur de tissu au niveau des fesses sous elle lui cambre le dos et la gêne. 

Bref, les Piwapee et moi, ça n'était plus tellement l'histoire d'amour des débuts...
Je me suis remise à la recherche d'autres couches plus légères et plus fines, et me suis tournée vers d'autres types de couches comme les Hamac et les G-diapers. 
Cette période a coïncidé également avec l'acceptation de la part de la crèche de nos couches lavables. Youhou ! Sauf qu'il fallait quand même quelque chose de "simple" d'utilisation, qui se rapproche au mieux d'une couche jetable. 

Plus tard, une amie m'a également prêtée des TE2, des Best Bottom notamment.

Bref, en gros j'ai à peu près testé tous les types de couches !

Couche classique, TE1, TE2, TE3 : késako coco ??

Les classiques (Piwapee pour moi)
Couche en coton et surcouche imperméable Piwapee
Le principe est simple : on met une couche qui se ferme comme une couche jetable, mais qui est en tissu absorbant : coton, bambou... Puis par dessus cette première couche, on vient mettre d'une deuxième couche qui elle est imperméable. 
À chaque change, on enlève les 2 couches, mais on peut réutiliser plusieurs fois la même couche imperméable pour peu qu'elle n'ait pas reçu de caca ou qu'elle ne sente pas trop le pipi.

Avantages / inconvénients 
+ Aucune fuite, vraiment les couches les plus efficaces, ce qui est normal car la surface d'absorption est beaucoup plus grande qu'un insert de TE1 par exemple. 
+ La couche absorbante passe au sèche linge et la couche imperméable sèche très rapidement
- C'est très très épais donc pas très joli je trouve, même si les surcouches sont joliment décorées. L'été ça peut être sympa sur un popotin à l'air mais l'hiver en dessous d'un leggings, bof bof !
- C'est plus long à mettre et enlever car à chaque fois on manipule 2 couches au lieu d'une. 
Couches Piwapee










--> je trouve que c'est les meilleures couches pour une utilisation de nuit, avec la couche en bambou, c'est parfait, même pour mon pissouilleur de compet' !

Les TE1 (Bambinex pour moi)
Bambinex
Elles avaient tout pour me séduire, ces couches Bambinex : une simplicité d'utilisation redoutable, un intérieur fourré tout doux, et une taille pas trop trop épaisse. Car les TE1, c'est les couches les plus faciles à utiliser, comme leur nom l'indique : tout-en-un. C'est comme une couche classique. On les met tout pareil, on les enlève idem et on les met à laver. L'intérieur est en tissu absorbant et l'extérieur est imperméable. 

Avantages / inconvénients
+ Simples à utiliser, notamment pour des novices (le papa, les grands parents...)
+ Moins imposantes que les couches classiques
- A chaque fois on doit tout laver : un change = toute la couche à laver
- Elles ne passent pas au sèche-linge donc sont super longues à sécher... Et donc il faut en avoir un sacré paquet pour les roulements. 

--> C'est propre à la marque et à la morphologie de ma fille mais j'ai eu des fuites systématiques à chaque fois que j'ai mis les Bambinex... une véritable catastrophe. 

Couches Bambinex















Les TE2 (Best Bottom et Hamac pour moi)

Les TE2, c'est des tout-en-deux, il y a donc 2 parties dans la couche : la couche en elle même en matière imperméable ou avec une partie en tissu et une partie imperméable (le liner) sur laquelle on vient insérer ou clipser un insert en matière absorbante. À chaque change, on enlève l'insert et on réutilise la couche en insérant ou clipsant un nouvel insert. 

Couche Best-Botton - insert à clipser sur la couche imperméable
Couche Hamac - insert à insérer dans le liner imperméable de la couche
Avantages / inconvénients 
+ Moins imposantes que les couches classiques voire très fines pour les Hamac
+ L'insert passe au sèche linge et la couche imperméable sèche très rapidement
+ Même sans sèche linge, l'insert sèche plus vite qu'une couche classique car il est plus petit
+ C'est assez économique car 2-3 couches suffisent si on a assez d'inserts pour tenir entre 2 lessives
- Le bébé est en contact avec la matière imperméable sur le côté de la couche (est ce vraiment gênant ?)
- Il faut assembler les 2 parties avant utilisation mais c'est très facile, en tout cas sur les Best Bottom

--> j'ai été vraiment tellement convaincue par les Best-Bottom qui m'ont été prêtées par une amie à moi que j'ai racheté plusieurs inserts pour les utiliser au maximum de leur capacité.
Couches Best-Bottom














--> quant aux Hamac, ce sont les couches les plus fines du marché, on peut utiliser une taille normale pour les habits elles sont vraiment discrètes et jolies. En revanche, revers de la médaille, il faut bien bien ajuster la couche (c'est un coup à prendre en fait), sinon c'est la fuite assurée !

Couches Hamac














Les TE3 ( G-Diapers pour moi)
Vous aurez deviné ! Ce sont des tout-en-3 ! Cette fois, la couche ne se sépare pas en 2 parties, mais en 3 ! On a l'insert absorbant comme sur les TE2, mais la différence est que la couche n'est pas du tout imperméable, elle est en tissu. La partie qui est imperméable, la 3eme partie donc, est le liner... Ça devient compliqué, je le concède ! Mais en fait c'est très simple ! À chaque change, on peut moduler ce qu'on garde ou ce qu'on met à laver : le liner et la couche extérieure en cas de pipi, ou juste la couche extérieure en cas de caca qui aurait attaqué le liner...

Couche G-Diapers - 3 parties : couche en tissu, liner imperméable à clipser sur la couche et 'insert à mettre dans le liner
Les avantages / inconvénients 
+ Les couches sont fines
+ Elles sèchent très vite car se séparent en 3 parties. Seul le liner ne passe pas au sèche linge mais il sèche en un rien de temps. Même sans sèche linge, ces couches sont très rapides à sécher. 
+ C'est assez économique car 2-3 couches suffisent si on a assez de liners et d'inserts pour tenir entre 2 lessives
- C'est les couches les plus longues à assembler : le liner sur la couche et l'insert dans le liner
- Le bébé est en contact avec la matière imperméable sur le côté

--> J'ai énormément utilisé les G-Diapers pour ma miss, j'en ai une sacrée collection, c'était les couches qui lui convenaient le mieux : assez fines pour porter les vêtements de sa taille mais assez absorbantes et ajustées pour éviter les fuites... Pour mon bonhomme, je suis moins enthousiaste, j'ai eu pas mal de fuite ces derniers jours, je suis obligée de mettre 2 inserts dans ma couche, avec l'effet "poire"...
Couches G-Diapers
















Stop pour ce soir, je vous ai déjà bien baratiné sur le sujet ! Promis, je reviens demain vous parler des types de tissus qui existent et surtout du nombre de couches qu'il vous faudra prévoir... vaste programme n'est-ce pas ?!




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire