18 févr. 2016

Ma boîte à petits bonheurs [happiness jar]


En début d'année, je suis tombée par hasard sur un article de blog qui parlait d'une boîte (ou bocal) à petits bonheurs. 

Le concept ? 
Tous les jours (ou un peu plus ou un peu moins, c'est selon votre appétit de bonheur !), on écrit un petit bonheur. Ca peut être l'éclat de rire de son enfant, être en vacances, manger un bon petit plat... ou que sais-je ?! 
Juste quelques mots jetés sur un bout de papier pour fixer les petites et grandes joies du quotidien, ou alors un ticket de bus, une photo... 
A la fin de l'année ou pour le 1er janvier, ou même juste un jour où on a besoin de se remonter le moral, hop, on ouvre la boîte, et on passe un bon moment à se souvenir des bonheurs qu'on a vécus toute l'année ! 

Pourquoi ai-je décidé de faire une boîte à bonheur ? 
J'ai trouvé l'idée intéressante car par ailleurs, je me suis lancée dans une démarche personnelle pour voir la vie du bon côté, positiver, et arrêter de râler (et croyez-moi, y'a du boulot encore !). 
Du coup, écrire un petit bonheur par jour participe à ce changement d'état d'esprit, et m'oblige à me poser quelques minutes chaque soir à me remémorer ma journée, et me souvenir des bonnes choses.
Et comme ça, avant de m'endormir, j'ai en tête uniquement les bons moments de ma journée ! 

Comment faire sa propre boîte à bonheur ? 
Franchement, rien de plus simple. 
Pour ma part, j'ai attrapé un bocal en verre qui traînait chez nous, inutilisé depuis un bon moment (un bocal dans lequel on voulait mettre les spaghettis mais qui s'est avéré trop petit pour se faire). 
J'ai pris une jolie peinture de ma miss que je n'osais pas jeter, de peur de passer pour une mauvaise mère et j'ai écrit le mot BONHEUR dessus, je l'ai découpé et simplement collé avec un bâton de colle sur mon pot. 
J'ai découpé de petits morceaux d'autres oeuvres d'art de la miss à peu près en 4x5cm. Je les ai tous enfilés sur un fil avec une aiguille un peu costaud, en enfilant bien au coin du morceau de papier. 
Puis j'ai attaché mon fil avec les papiers attachés dessus autour du bocal. Comme ça, je n'ai qu'à tirer sur un morceau de papier pour écrire mon petit bonheur, sans avoir à garder en vrac mes papiers qui risqueraient traîner, s'éparpiller, tomber par terre, se perdre et tutti quanti. 

Et alors ? 
Depuis que je l'ai faite, je prends plaisir tous les jours à noter en moi-même quand un petit bonheur survient. Je guette le bonheur. Limite je le provoque s'il a l'air d'être récalcitrant à montrer son bout de nez... 
Par exemple, aujourd'hui, mon petit bonheur a été juste le plaisir de faire un tour avec ma miss sur sa draisienne sous le soleil (alors qu'à la base nous étions parties pour faire les courses mais ma voiture n'a pas voulu démarrer... bref, vous voyez l'idée !). 
Au final, j'aurais pu être contrariée pour cette histoire de voiture, mais ce dont je me souviens ce soir, c'est ce beau ciel bleu, ce calme, les rues tranquilles, et ma miss qui souriait de plaisir d'utiliser sa draisienne qu'elle adore... 

Alors, le bocal à bonheurs, ça vous tente ?

1 commentaire:

  1. Oh mais j'adoooore! Merci d'avoir partagé cette super idée!

    RépondreSupprimer