Jamais contente [2] - mon défi des "petites victoires de la semaine"



Comme je le disais hier, j'ai décidé en ce début d'année de m'améliorer : arrêter de râler, voir les côtés positifs des événements, vivre chaque instant sans se dire que c'était mieux avant ou que ça sera mieux plus tard.
Bref, être heureux !

Noter ses besoins, manques et frustrations
Pendant les vacances, j'ai pris du temps pendant la sieste de ma miss pour noter tout ce qui n'allait pas dans ma vie actuelle, ce qui me manquait ou me frustrait, notamment :

1) ne rien faire d'autre qu'aller au travail et rentrer chez moi le soir m'occuper de ma miss, faire à manger, traîner devant la TV et aller se coucher
Chéri s'est inscrit dans une salle de sport pour se défouler, il y va très régulièrement. Mais moi, je n'ai rien de tout ça depuis que l'on vit en Belgique, alors que depuis une dizaine d'années, j'ai toujours participé à des ateliers/cours un à deux soirs par semaine. J'ai fait de l'émail, du théâtre, du dessin, de la couture, des ateliers d'écriture, de la sophrologie... Ce défouloir me manque aujourd'hui, cette activité juste pour moi ou je ne suis ni collègue, ni femme, ni maman.

2) ne pas prendre le temps de me chouchouter, me faire belle. Il fut un temps où je me maquillais pour sortir de chez moi. Où je mettais du vernis sur mes ongles. Où je n'avais pas les cheveux en pétard. Où je m'habillais de façon élégante et féminine. 
Certes, j'ai fini de perdre mes kilos de 1ère grossesse en attaquant la 2nde grossesse et j'ai arrêté d'allaiter (ah les T-shirts d'allaitement, so sexy) juste avant de retomber enceinte (ah les pantalons de grossesse...).
Bref, le seul moment où je prends du temps pour moi, c'est une fois par semaine quand je me lave les cheveux, j'en profite pour faire un masque pour cheveux et un gommage du visage et du corps. Soit une durée totale d'environ 10min, en me dépêchant parce que je suis à la bourre pour lever ma miss !

3) courir après la propreté et le rangement
J'ai toujours l'impression que ma maison est sale, que j'ai du rangement en retard, du nettoyage à faire, et je le fais systématiquement une fois acculée au mur, genre quand des amis viennent à la maison, ou que les chaussettes de ma miss commencent à devenir grises quand elle marche sans "saussu".
Pour ne citer qu'un exemple ô combien représentatif, nous n'avons toujours pas échangé dans notre armoires les habits d'été pour les habits d'hiver. Mi janvier donc. La honte. Et le bordel dans l'armoire.

Se lancer un défi
Après avoir noté ça sur une feuille, un peu en vrac, je me suis laissée un peu de temps pour organiser mes idées, et classer mes besoins.
Finalement, ils sont assez simples : j'ai besoin de temps pour moi d'un côté, et de l'autre, j'ai besoin de m'organiser au niveau du ménage/rangement.
Une fois dit comme ça, il ne me reste plus qu'à trouver une femme de ménage solution !
Ma solution, encore à l'état de prototype, de test avant crash, c'est de me lancer un challenge, semaine après semaine : 7 petites victoires pour les 7 jours de la semaine, chaque défi durant au minimum 1/2h.

Mes petites victoires de la semaine
1) Me reposer : méditer, me relaxer, pratiquer l'auto-hypnose
2) Ranger : trier les choses qui traînent depuis des plombes sur le buffet, dans l'entrée, planqués dans des meubles... bref, ranger, trier, sans s'empêcher de jeter l'inutile.
3) Ecrire : sur mon blog, sur mon journal, n'importe où pourvu que ça me vide l'esprit !
4) Nettoyer : prendre une éponge, du produit nettoyant, et mon courage à 2 mains, et récurer un endroit que j'aurais dû faire depuis longtemps (l'intérieur de mon frigo, l'intérieur de mes placards de cuisine...)
5) Prendre l'air, sortir faire une balade quelque part, seule et tranquille, le nez en l'air et l'oeil aux aguets. Juste pour flâner et penser à autre chose (c'est pas maintenant que je vais me lancer dans un petit footing, mais c'est l'idée !)
6) Trier, jeter, faire de la place : les habits que je ne remettrai plus jamais, les babioles que je ne peux plus voir en peinture, les médicaments périmés, les ustensiles de cuisine que je n'utilise pas... J'ai de quoi faire !
7) Créer : du dessin, de la peinture, du collage, du scrapbooking, de la couture, n'importe quoi mais qui défoule mon esprit et occupe mes mains.

Et je rajoute une dernière chose : arrêter de râler et voir les bons côtés de ma vie...

Rendez-vous dans une semaine pour voir si je suis arrivée au bout de mes petites victoires !

Et vous, vous avez des astuces pour prendre la vie du bon côté et vous dégager du temps libre ? 
Je suis preneuse de tout : conseil, idée, bonnes lectures sur le sujet...

En attendant, je vous laisse, j'ai un cadre photo à peindre ! ;-)

Commentaires

  1. J'ai lu plusieurs livres sur le rangement et le tri... la méthode Flylady est un peu lourde (j'en ai parlé sur mon blog) mais permet de prendre de bonnes habitudes d'organisation (faire du ménage une "routine" avec un roulement) qui libèrent du temps... sinon, le tri et le rangement (c'est un peu mon dada ^^), ça prend beaucoup de temps au départ mais ça t'en fera gagner énormément par la suite (et c'est bon pour le moral, la santé, l'esprit...) Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais commencé il y a quelques temps à appliquer la méthode Flylady, je la trouvais super intéressante mais le temps aidant, j'ai un peu lâché l'affaire + chéri n'était pas très motivé non plus donc j'ai abandonné.
      Mais j'essaie de garder le principe de l'évier propre en fin de journée, ou au minimum la vaisselle propre.
      Et depuis très longtemps je planifie mes menus et je fais les courses en fonction de mes repas, chaque jeudi soir, comme ça c'est pas le drame tous les soirs en rentrant, du style : qu'est-ce qu'on fait à manger, avec en fond sonore bébé qui hurle parce qu'il a faim ! ;)

      Supprimer
  2. Pour moi ça marche comme ça
    De 18h à 20h: je me consacre à mes filles (on fait les devoirs, on discute, on chante,...). Bien sûr pendant ce temps-là je prépare le dîner (elles aiment bien m'aider), on mange, elles se lavent et vont au lit.
    De 20h à 20h50 environ: mon mari débarrasse la table, s'occupe de la vaisselle, et repasse. Moi je fais un peu de ménage/ range ce qui traine/ prépare les habits pour le lendemain.
    Et ensuite, c'est détente: c'est là que j'aime prendre une bonne douche (lumière tamisée, musique) et que je fais un gommage/ masque/..., ou que je m'installe devant la télé, ou que je vais sur Internet.

    Exception: le lundi soir où je vais à la zumba, et le week-end, où nous avons souvent des trucs prévus.

    Et depuis peu j'ai pris un temps partiel, donc en général je ne bosse pas 1j/semaine et là j'en profite soit pour faire du ménage plus approfondi, soit pour faire du shopping ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est ça qui me manque aujourd'hui : avoir une journée de libre pour faire les trucs que je n'ai pas le courage d'attaquer en semaine ou le WE. Allez, plus qu'un mois et je suis en congé mat', j'aurai plein de jours de libres !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]