Et quand est-ce que tu la sèvres ?


Ayé ! On s'apprête à passer les 9 mois d'allaitement.

Et j'ai déjà entendu une bonne dizaine de fois cette belle interrogation, avec ses nombreuses variantes, comme :
- tu la nourris toujours ? [Ma grand-mère, qui ensuite a ajouté qu'elle avait bon dos de dire ça alors que sa propre mère l'a allaitée jusqu'à ses 2 ans avant de la foutre en vacances chez ses grands-parents pour la sevrer de force]

- mais comment tu vas faire quand tu seras en déplacement ? [Belle-maman, je ne suis pas assez grande pour stresser à ce sujet par moi-même, merci]

- mais elle ne prend pas le biberon ? Moi je pourrais pas tirer mon lait comme ça au boulot [une collègue. Oui , je sais, ça n'est pas sexy mais en vrai, ça ne fait pas mal du tout et on reste malgré tout des mammifères au même titre qu'une vache si c'est ça la question]

Bref, il y'a mille et une raison de me faire arrêter l'allaitement.
Le boulot et le plaisir de tirer son lait dans une salle de réunion gelée aux 2 portes d'accès qui ne se ferment pas à clé.
 Le temps que je perds à tirer mon lait (même si grâce à la brassière, j'optimise tout ça) et à allaiter (je pourrais laisser ma miss prendre son petit-dej à la crèche, gain sur nos temps de sommeil à toutes les deux)
La palme revient quand même à la nana de la crèche qui m'a dit, alors que ma miss refusait de manger ses "panades", que certaines mamans avaient été obligées d'arrêter l'allaitement pour que leur bébé accepte de manger son repas à la crèche.

A vrai dire, ça commence à me vexer sérieusement.
J'ai la douce impression que l'on veut mettre un peu tout et n'importe quoi sur le dos de l'allaitement.
Ma fille a décidé lundi de ne plus manger ? Paf, c'est la faute à l'allaitement. Ma fille est constipée mardi ? Toc, mon lait n'est pas assez gras. Ma fille chope tous les rhumes de la crèche mercredi ? Bah c'est qu'elle ne mange pas à sa faim, voyons...

C'est un peu facile, ça. 
Y aurait pas d'allaitement, on mettrait le tout sur le compte d'une future poussée dentaire, d'une gosse difficile ou de la pleine lune...
Mais là, j'allaite alors c'est la bonne excuse !

En attendant, j'écoute ce qu'on me dit avec toute mon attention à la Joey Tribbiani, et j'allaite, j'allaite, j'allaite...



Commentaires

  1. Je suis toujours épatée par la manie qu'ont les gens de se mêler des affaires des autres... et de donner leur avis qu'on on ne l'a pas demandé !! :)

    RépondreSupprimer
  2. Tant que toi tu as envie de continuer , continue, c'est très bon pour l'enfant, le biberon aussi d'ailleurs, mais c'est un choix on ne peu plus personnel et personne ne devrait vouloir te faire arrêter a mon avis...Ma tante a allaiter ma nièce durant 18 mois, ça choquait certains, mais qu'importe, c'est votre bien être qui compte pas celui des autres ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De toute façon, je suis bien sure que les mamans qui donnent le biberon s'en prennent pour leur grade tout pareil que moi !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]