2 mois et demi...


Aujourd'hui, mardi 8 juillet, est le jour de la fin de mon congé maternité.

Aujourd'hui, j'aurais dû reprendre le chemin du travail et amener ma fille à la crèche.

Si petite... même pas 3 mois. Et encore, j'aurais eu "de la chance" : comme elle est née avec 3 semaines d'avance, j'aurais eu ce presque mois supplémentaire de rab' pour profiter d'elle.

2 mois et demi pour s'occuper exclusivement de son tout petit bébé, pour ensuite devoir l'abandonner à une tierce personne.

2 mois et demi qui ont passé à la vitesse de l'éclair pour moi. Je vois le lundi arriver et en un battement de cils le vendredi soir est là et Chéri nous rejoint pour un WE qui ne dure qu'une seconde...

Seulement 2 mois et demi, c'est trop peu.
Parce que c'est maintenant que mon bébé commence à bien s'éveiller, à attraper les objets, à s'ouvrir au monde qui l'entoure, à regarder partout d'un air curieux et observateur. 
Maintenant qu'elle nous sourit à fond les ballons, et qu'on peut faire plein de petits jeux avec elle pour l'occuper et l'amuser.

2 mois et demi, c'est injuste.
C'est depuis quelques jours seulement que l'allaitement commence à vraiment bien fonctionner entre nous. J'ai bien moins mal (je ne mets plus de crème à la lanoline d'ailleurs), elle n'a plus de coliques, on a bien pris nos repères en tant que partenaires de tétées, on a un rythme presque régulier 7h - 10h - 13h - 16h - 19h - 20h30 (à une demi-heure ou une heure près).
Et c'est maintenant que je devrais soit la sevrer, soit commencer la galère du tire-lait au boulot ?

2 mois et demi de congé maternité, ça n'est vraiment pas suffisant pour profiter de son bébé alors que tout commence à bien fonctionner entre nous. Surtout dans une France qui prône l'allaitement et encourage la natalité...

Heureusement, j'ai gardé un maximum de jours de congés, de RTT et d'heures sup', je ne reprendrai le chemin du travail à reculons qu'en septembre... Encore quelques semaines pour fondre de bonheur devant les progrès de mon petit cœur !

Commentaires

  1. C est vraiment trop peu j ai repris elle avait 4mois et demi et déjà je trouvais ça injuste :/ mais aujourd'hui tout se passe bien je travaille et je suis heureuse d avoir un travail rien qu a moi même si parfois on voudrait passer plus de temps avec nos petits bouts...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être que dans quelques semaines, je serai bien contente d'avoir du temps sans bébé au boulot, qui sait ? Mais pour l'instant, pffff, j'ai pas envie !

      Supprimer
  2. Ma mère avait pu prendre un congé d'allaitement, il me semble, mais bon je vais avoir 34 ans en août alors ça commence à dater... C'est bien que tu puisses reprendre le boulot plus tard parce qu'après le début de la diversification alimentaire, ta puce prendra moins de tétées et tu pourras conserver ton allaitement. J'ai mis la mienne en nourrice quand elle avait 6 mois et je l'ai allaitée jusqu'à ses 13 mois en ne gardant plus que la tétée du matin, du goûter et du soir. (Elles se sont arrêtées les unes après les autres, naturellement, et le sevrage s'est fait tout seul - sauf pour mes seins, mais ça c'est une autre histoire ! ^^) Du coup, avec moins de tétées, tu ne seras peut-être pas obligée de tirer ton lait, sauf peut-être pour le goûter.
    Profites-en bien en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waouh, tu as réussi à l'allaiter aussi longtemps, chapeau ! Moi j'ai très peur qu'avec le stress et le tire-lait, mon allaitement s'arrête très vite. Et ça me fait vraiment vraiment ch*er !

      Supprimer
  3. Idem j'avais gardé plein de congés et de RTT pour reprendre le plus tard possible.
    Le pompon c'était pour la loupiotte: j'avais décalé mon congé mat de 15 jours et elle est née avec 1 mois d'avance. Du coup j'avais eu seulement 3 jours de congé prénatal, mais quasi 16 semaines de congé mat avec elle + mes congés accumulés, ce qui fait qu'elle avait un peu plus de 5 mois à la reprise du travail.
    c'est vrai que 10 semaines ça passe super vite, j'ai énormément d'admiration pour les mamans qui sont en profession libérale, à leur compte, ça doit être extrêmement dur. Mon estheticienne avait repris 10 jours après la naissance de sa fille, outre la fatigue ça devait être un véritable crève-coeur pour elle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 10 jours après la naissance, purée... Effectivement, faut vraiment avoir besoin de son salaire sans avoir du tout le choix, pff ça doit être vraiment très très dur...

      Supprimer
  4. Ca paraît si court! Tu n'as pas droit à un congé parental? Profite bien de ta puce!
    Au fait vous rester à Lyon finalement?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on était resté à Lyon, je crois que je serais partie direct en congé parental mais si, on part en Belgique dans un mois, et là bas, je n'aurai pas cotisé, donc droit à rien. Bien obligée de travailler du coup.

      Supprimer
  5. Bien d'accord avec toi ! Pouponne bien, car ça passe trop vite ... si je pouvais, je resterais bien à la maison avec mon bébé chéri ... de presque 10 mois ! Heureusement, même en reprenant le boulot, on en profite quand même, c'est du concentré et ça reste "magique".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'on en profite, oui les soirs et les WE, mais bon, pas pareil de devoir perdre un seul de ces instants...

      Supprimer
  6. Profites bien de ces dernières semaines, moi j'ai dû confier WonderKid à 3 mois et même s'il avait une nounou en or, ça avait été un crève coeur...

    RépondreSupprimer
  7. J'étais censée être enceinte et en pleine forme, et ne prendre que la semaine obligatoire avant la DPA (ça se passe comme ça ici, tu as 15 semaines que tu gères comme tu le souhaites, si tu as la santé tu sauves 14 semaines post-accouchement, voire plus justement si tu as encore des congés en rab). Mais voilà, le sort en a décidé autrement et comme j'ai passé quasi tout le dernier tiers de ma grossesse entre repos à la maison et hôpital j'ai "perdu" 6 semaines de mon congé mat', elles ont été décomptées avant la naissance. Le pire c'est que je suis gestionnaire de planning à mon boulot, je connaissais le système, et il me paraissait pas plus remarquable que ça. Sauf que maintenant j'y suis, et je vais effectivement devoir l'accompagner à la crèche dès ses 10 semaines, ses 9 semaines même pour la familiariser. Et en effet elle est, et sera encore toute petite. Elle a 25 jours, moi qui était si impatiente qu'elle grandisse un peu pour la considérer comme un peu moins fragile...et bien en effet, je compatis, le temps file. Et tout comme toi, galère d'allaitement, et si je sens qu'on se comprend de mieux en mieux elle et moi je vais devoir y mettre un terme, sauf si j’embarque mon tire-lait tous les jours (et je le déteste celui-là). Il me reste une possibilité de tirer un peu sur la date en faisant jouer mes congés annuels mais j'ai obtenu une énorme promotion seulement 1 mois avant de "tomber malade" (bon ils savaient que j'étais enceinte et que ça pouvait m'arriver). Ils accepteraient hein, mais certainement pas avec entrain (que des mecs, pères de famille heureusement, enfin je ne veux pas dire que seuls les papas comprennent mais bon, ça maximise les chances quoi ;-)) Heureusement que j'ai passé un bon moment avec une copine et son fils hier, fils qui est allé à la crèche à...2 mois et 1 semaine. Et pour qui ça s'est super bien passé. Pour m'encourager elle me dit qu'il vaut mieux qu'ils y aillent tôt. Pffff tu parles Charles :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais... 2 mois, c'est quand même pas beaucoup pour aller à la crèche... Bon courage à toi, pas facile effectivement si tu as pris du galon juste avant ton arrêt...

      Supprimer
  8. Je me suis fait la même reflexion lorsqu'à 2 mois et 3 semaines j'ai du mettre la grande chez la nounou. Alors même si je ne l'allaitais pas, je trouvais ça tellement dommage de la laisser à quelqu'un alors qu'elle commencer tout juste à s'eveiller !
    Pour la 2eme je pu repousser jusqu'à ces 7 mois, et c'était bien de profiter des ces 1er mois avec elle !

    Courage et surtout profites à fond de ton été avec elle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je profite, je profite ! Je la mange de bisous, je la respire à fond, je la prends tout le temps en photo pour me souvenir de tous ces bons moments...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]