De l'art de s'habiller pendant la grossesse [astuces inside] - partie 1

Avant d'être enceinte, je me disais en voyant sur les blogs mode des nanas enceintes jusqu'au cou et portant néanmoins leurs fringues "normales" qu'elles étaient quand même bien ridicules. Entre leurs pulls qui les boudinaient et leurs jupes trop longues devant et trop courtes derrière (forcément, on est obligé de descendre l'élastique de devant par dessous le bidou !), même les fashionistas n'étaient pas loin du faux-pas !

Finalement, en tentant de m'habiller dans les magasins spécialisés "gros-ventre", j'ai un peu mieux compris cette pratique, tellement certains habits de femmes enceintes sont affreux et/ou affreusement chers...

Cela dit, désormais et malgré mon régime diabétique (qui a au moins l'avantage de ne pas me faire prendre trop de poids), je suis aujourd'hui bien incapable de rentrer dans mes fringues d'avant.

Alors que faire ? Voici mes petites astuces et bons plans pour s'habiller enceinte 

Dans les premiers mois, j'ai continué à porter mes habits normaux (jusqu'à 4 mois de grossesse environ)

J'ai dû quand même privilégier mes pulls les plus larges et les plus longs (pas mes préférés car étant plutôt petite, je porte souvent des hauts près du corps).
Pour les pantalons, j'ai dû ruser avec une sorte de bouton relié à un élastique (ça a sans doute un nom... un élargisseur de pantalon ? un bouton de bouton ?) que j'ai trouvé au rayon mercerie de mon hypermarché. Heureusement que j'avais ça, sinon j'étais condamnée à ne pas fermer mes pantalons et à sans cesse tirer sur mes pulls pour cacher le tout, la loose quoi !

L'agrandisseur de pantalon en action (source - google images)

Au niveau sous-vêtements, j'ai continué à porter mes culottes fétiches en coton (c'est important, le coton, ça peut permettre d'éviter les infections urinaires). 
Pour les soutien-gorge, j'ai rapidement pris de la poitrine, et pas qu'un peu (déjà que j'étais bien servie avant). J'ai donc fini par aller m'acheter un soutif à ma taille. La vendeuse m'a conseillé d'éviter les dentelles (snif) car le mamelon devient très sensible. J'avais pris déjà 2 tailles de bonnet (arghh), et en plus de ces 2 tailles, elle m'a donné une taille encore au-dessus en m'assurant qu'ils allaient encore grossir (elle avait raison, pfffff). 
Elle voulait aussi que je prenne une taille de dos plus grande mais j'ai refusé car d'habitude, je serre au max mes soutifs. 
En fait, j'aurais dû l'écouter car j'ai été rapidement juste au niveau du dos. M'obligeant à acheter toujours au rayon mercerie de mon hypermarché une rallonge de soutien-gorge (ça a sûrement un nom aussi !).
Rallonge de soutif - moche mais efficace

Et enfin, hiver oblige, j'ai été très rapidement obligé de m'acheter un manteau. Vous allez rire, mais ce n'était pas au niveau du ventre que je n'arrivais plus à fermer mes manteaux, mais bel et bien au niveau de la poitrine. Pffff. A la base je voulais une cape, mais impossible d'en trouver une en début d'hiver (elles se sont mis à sortir un mois plus tard, dégoutée !).
Mais j'ai trouvé mon bonheur complètement par hasard chez DDP avec un manteau tout simple mais qui laisse la place pour ma poitrine et mon ventre. Ce n'est pas le manteau le plus chaud que j'ai eu, mais il a de la laine quand même et avec l'hiver qu'on a eu, ça a amplement suffi. 
Par contre, je l'ai pris une taille plus grande que ma taille habituelle (j'ai dû faire retoucher les manches du coup) et il est tout simplement parfait, encore aujourd'hui.

Mon manteau DDP

La suite avec les vêtements que j'ai achetés à partir du 4ème mois de grossesse, c'est pour demain !

Et vous, des astuces fringues pour un début de grossesse épanouissant ?


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]