25 févr. 2014

Celle qui a passé le cap de l'achat d'occasion



A première vue, je suis quand même pas fana d'acheter des produits d'occasion...

...que ce soit sur les sites internet dédiés (Le Bon Coin, Ebay) ou en boutique (Les Petits Rien en Belgique, Emmaüs en France, Easy Cash...).

Je suis peut-être un peu stressée de la vie, mais j'ai l'impression que je vais me faire avoir, genre la personne qui vend quelque chose, c'est forcé qu'il y a un truc qui ne va pas dans l'objet en question, il est sûrement abîmé quelque part où on ne le voit pas, ou il est vendu trop cher par rapport au neuf, ou alors il y a un défaut. Bref, je psychote.

Dans les brocantes ou Emmaüs, c'est encore pire, je trouve que tout est vieux, sale, fripé. Ça sent la maison des grands-parents qui a été vidée après leur décès (d'ailleurs, on trouve toujours un ou deux vieux canapés en tapisserie fleurie dans un coin !). Bref, j'aime pas, quoi !

Sauf pour les livres, que je préfère acheter chez les bouquinistes depuis que j'ai vécu à Bruxelles, car il y a des tonnes de magasins avec des tonnes de livres et que j'adore les livres, surtout quand ils sont moins chers ! En plus, je m'en fiche comme de l'an quarante d'avoir un livre neuf, après tout, les lettres ne s'usent pas à force d'avoir été lues !

Mais depuis quelques jours, j'écume le site du Bon Coin à la recherches de perles rares.
Quelle mouche m'a piquée, me direz-vous ?

Et bien figurez-vous que je trouve exorbitant le prix qu'on essaie de nous faire payer pour tout ce qui concerne la puériculture. Franchement, tout est cher, très cher. Trop cher. Un exemple : une couche lavable peut atteindre 20 euros, et une sur-couche 20 euros aussi. Sachant qu'il doit bien falloir un vingtaine de couches pour assurer une bonne rotation, et a priori 5-6 sur-couches, vous imaginez le budget couche en investissement (même si on est d'accord, ça revient au final moins cher que les couches jetables, et ce n'est pas le seul avantage). Mais si jamais on achète des couches lavables et qu'on ne s'en sort pas avec ? Et qu'on repasse aux jetables ? On aura mis dans les 500 euros pour rien ?

Deuxième raison : cet été, on déménage en Belgique. Aujourd'hui, on a une place très limitée dans notre appartement pour les affaires de Bébé, et notamment pour les meubles. Exit l'idée d'acheter une jolie commode - table à langer (et puis en plus, si c'est pour se la faire rayer par les déménageurs...). Du coup, l'idée était d'acheter une table qui se clipse à la baignoire pour commencer ici à Lyon. Sauf qu'on ne sait pas si demain on aura encore une baignoire... D'où l'intérêt de ne pas mettre investir complètement dans du matériel neuf qui pourrait ne servir que 3 à 4 mois.

Troisième raison : on essaie d'économiser depuis quelques années, dans l'idée qu'un jour prochain (dans 2-3 ans peut-être), on pourra s'acheter une maison, une vraie. Et arrêter de vivre chez les autres à stresser pour un pet dans le carrelage ou un trou fait dans un mur (et croyez-moi, les trous dans les murs, on ne les compte plus, sachant qu'à chaque déménagement, on installe nos éléments de cuisine !).

Et enfin, j'avoue que je me suis prise au jeu de la recherche de LA perle rare en bon état ! Finalement, c'est assez drôle de comparer les objets en vente, d'appeler les gens, d'aller chez eux voir les objets, de discuter avec eux de bébés / de choses et d'autres... Bien plus humain en tout cas que d'acheter sur un site Internet ou même de se faire baragouiner par un vendeur qui n'y connaît dans certains cas pas grand-chose sur les bébés !

Pour l'instant, on n'a pas acheté grand-chose, mais on est plutôt contents de nous !

Un kit de couches lavables quasiment neuf, la maman l'avait reçu en cadeau mais n'a pas réussi à s'y mettre...

Et une table à langer pile comme on voulait, le modèle Amplitude duo. En plus, en discutant avec le papa qui nous l'a vendue, on s'est rendu compte que c'était encore mieux qu'une simple table à langer. En fait, on pourra aussi s'en servir comme support pour sécher bébé en sortant du bain. C'est carrément la classe !

En ce moment, je cherche (mais ne trouve pas) : 
- encore des couches lavables mais d'autres marques pour tester lesquelles nous iraient le mieux
- une écharpe de portage sling, voire une classique si j'en trouve une pas trop chère
- et peut-être un lit parapluie du genre pop-up (car neufs, ils sont affreusement chers et je ne suis pas sure qu'on s'en serve très souvent au final)

Bon, c'est sûr que je n'achèterai pas n'importe quoi d'occasion...
Notamment le siège-auto, car il pourrait avoir reçu un choc qu'on ne verrait pas à première vue. 
Mais aussi les habits car je vais en récupérer d'une amie et de la belle-famille et que j'ai aussi envie de craquer sur des petits bodies / pyjamas en magasin (c'est trop meunion !!).
Le lit à barreau, la poussette, car j'ai envie de choisir pile poil le modèle qui me plaira dans la couleur que je veux. Et tant pis si c'est justement les postes de dépense les plus importants !

Et vous, vous achetez d'occasion ?

14 commentaires:

  1. halalaa , quand on commence, on ne s’arrête pas !
    Tu verras ^^

    Chez nous, c'est devenu une philosophie de vie : consommer le moins possible en neuf.
    Je crois que cela fait 3 ans que je n'ai pas acheté une fringue en magasin (excepté les sous vêtements, que j’achète sur un site marchand sur le net).
    Pareil pour les bouquins, et les objets du quotidien ect.
    L'économie est considérable, et ca redonne une seconde vie a ces produits qui du coup ne sont pas simplement jeté.

    Et dernièrement, j'ai vu un site d'un concept un peu différent : un site de troc, bien structuré, peut-etre que j'essairai ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que flairer une bonne affaire devient addictif !

      Supprimer
  2. perso quand la poulette était bébé, je n'ai pas du acheter grand chose car 2 personnes m'ont quasi TOUT prêté (le pied !!)... j'achète en seconde main des vêtements pour la poulette parce qu'elle grandit vite et je trouve que les fringues enfants sont parfois hors de prix... j'ai rarement été déçue de mes achats... je vends aussi pas mal de trucs sur ebay (et mes acheteurs sont contents ^^)... par contre, il m'arrive de râler parce que certains acheteurs semblent espérer que tu leur laisses ton produit quasi gratuitement... et si tu pouvais leur amener gratos chez eux en plus, ce serait bien... et ça m'éneeeeerveuh !

    RépondreSupprimer
  3. Depuis notre déménagement, je suis à fond pour l'achat d'occasion ! ;-) Il faut dire qu'on a réussi à se faire plaisir (lave-vaisselle, grand frigo, four, micro-ondes, plaques à induction) pour moins de 500€ et que tout était en état neuf (les gens s'en débarrassent souvent pour des causes de déménagement, de déco ou même parce que la famille s'agrandit !).
    Pas de bébé en vue ici, mais c'est une bonne idée de passer par la case occasion pour lui aussi, d'autant que beaucoup de parents tentent justement de faire de la place une fois bébé plus grand ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moins de 500 euros pour tout ça... pfiouu, pas mal !

      Supprimer
  4. Coucou !

    J'ai commencé aussi tout récemment à me tourner mes l'occasion pour les affaires de bébé ! Je rachète la balancelle, la baignoire et son transat ainsi qu'un chauffe-biberon à une amie de ma maman. Et j'ai fait un tour sur les vide-dressing du net également. Je me tâte aussi à acheter un Cocoonababy sur leboncoin vu le prix neuf !

    Et pareil que toi, les meubles se sera le Suédois et la poussette je la veux absolument neuve (de toute façon je la trouve pas en occasion) :)

    Courage pour les préparatifs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi pareil, la poussette, je ne crois pas que j'en trouverai une d'occasion de toute façon.
      Merci !

      Supprimer
  5. C'est comme les ourlet : une fois que l'on y trouve notre bonheur, difficile de mettre le prix en boutique même quand on a les moyens ;) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ! Ce n'est pas qu'une question de moyens finalement, mais aussi de notre rapport avec la société de consommation telle qu'elle est aujourd'hui...

      Supprimer
  6. J'ai beaucoup de mal également à acheter d'occasion. Je préfère guetter les soldes, promos ou ventes privées. En procédant ainsi, et avec les cadeaux reçus de la part de nos proches, nous avons finalement peu dépenser en achat de puericulture. Ce qui nous est revenu le plus cher ce sont les sièges-auto (alors qu'ils ont été achetés en promo), parce qu'on ne voulait pas faire de concession là-dessus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense aussi que le siège auto va être un gros poste de dépense. Forcément on veut le meilleur (s'il existe), et on sait qu'on va avoir de la route à faire...

      Supprimer
  7. Tu vas tenter les couches lavables?? Tu me diras comment c'est..j'ai pas osé testé parce que ça me paraissait trop galère...

    RépondreSupprimer
  8. Chouette article! oui, moi je fonctionne de plus en plus en recyclé, donc achat d'occaz oblige!
    C'est un concept qui me séduit par son coté écolo-écono, et j'aime que les objets ait eu une vie avant que je m'en serve, et le perpétuer à mon tour!
    Je vends également, notamment sur le bon coin.
    Et puis cela évite le gaspillage ...
    @+ !!

    RépondreSupprimer