17 févr. 2014

Mon WE de détente tout confort pour la St Valentin... à l'hôpital !

Quand je suis rentrée dans les locaux de l'hôpital vendredi (le 14 février donc) pour ma visite mensuelle du 6ème mois, j'étais bien loin de me douter que je ne referais pas le chemin inverse 2h plus tard...

... comme prévu, juste à temps pour préparer une petite pâtisserie pour fêter la St. Valentin.
Non. Au lieu de ça, la sage femme a vu en m'examinant que je faisais contraction sur contraction. Elle m'a signé derechef un arrêt de travail (même plus besoin de m'inquiéter pour mon congé patho dans 15 jours...) et m'a envoyée tout aussi derechef aux urgences gynécologiques
Où j'ai eu droit à une petite batterie d'examens : monitoring, écho du col de l'utérus, écho de bébé… 

Avec finalement l'apothéose, le moment de grâce, où ils m'ont annoncé qu'ils allaient me garder tout le WE, par "principe" (depuis que les policiers nous ont dit qu'on nous avait volé notre ordi par "principe" lors du cambriolage de notre appart, et sachant qu'il contenait toute notre mémoire visuelle de 2009 à 2012, j'avoue que j'ai du mal avec ce terme…).
Enfin bref. 

Mais finalement, l'hôpital, c'est un peu comme un hôtel 4 étoiles ! 
Je suis logée, nourrie (certes, c'est régime spécial diabète donc pas de grandes fantaisies !!), blanchie, j'ai une magnifique vue, je peux me reposer tranquillement et je suis au calme (dernier étage et chambre en coin de bâtiment !). 



Certes, la comparaison s'arrête là ! 
Parce que dans un hôtel, on ne vous force pas la main pour rester une nuit, deux nuits, trois nuits (mais quand est ce que ça va s'arrêter ??), ni à prendre des médocs toutes les 8 heures (en plus de ces 2 mémorables piqûres de corticoïdes qui font un mal de chien sur le moment). 

Et puis dans la chambre d'hôtel, on a la petite pancarte "ne pas déranger" pour éviter qu'on y entre comme dans un moulin pour n'importe quel prétexte à la c*n : me mettre des bas de contention, me faire un petit monitoring, me demander si je veux une tisane (bon, ça j'aime bien !), emprunter la machine à monitoring… 

Aussi, qu'est ce qu'on s'ennuie dans une chambre d'hôpital ! Même si on a pris de la lecture, qu'on a internet et la TV grâce à la 3G, ça ne vaut pas quand même son appartement chéri ! (et puis ma 3G va commencer à donner des signes de faiblesses à force de regarder The Voice et autres vidéos, vivement que je retrouve ma box !)

Et quand qui plus est l'hôtel hôpital se trouve à moins de 3km de chez soi, bon pour le dépaysement, on repassera !!
 
Allez, après ce petit interlude ironique, demain promis, je reviens avec un vrai article qui dit des choses utiles, qui cause contractions et comment ne pas paniquer quand on en a...

14 commentaires:

  1. Courage, je suis sûre que tu vas bientôt pouvoir retrouver ton chez-toi. L'important, c'est que le bébé et toi alliez bien.
    gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ayé, enfin rentrée chez moi ! Ca fait du bien, même si je ne fais rien de plus !

      Supprimer
  2. Ben m... alors ! J'espère que ça va mieux ce soir :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi ça va et bébé aussi... et j'ai plus de contractions vraiment importantes depuis samedi mais bon... Repos-repos-repos...

      Supprimer
  3. oulala j'espère que cela ne t'as pas paniqué pour la suite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ça va. Les contractions ont stoppé, et j'ai autorisation de glander ! Elle est pas belle la vie ?! ;-)

      Supprimer
  4. ha merdoum, ça c'est pas de chance, du coup te voila en repos forcé 24h/24 avec le droit d'etre debout 1h par 24 heures en comptant large ... je compatis, on s'emmerde à fond
    bisous !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec le blog, j'ai quand même de quoi m'occuper un moment ! C'est déjà ça... Bisous !

      Supprimer
  5. Oh, pas super ça ! Je te souhaite du courage et de te reposer un max.
    Il me semble que ce petit lardon commence déjà à contrarier les plans de ses parents... Il commence tôt ;)

    RépondreSupprimer
  6. Ah pas cool tout ça! Courage! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant que je suis rentrée à la maison, le plus dur est fait ! Bisous à toi aussi !

      Supprimer
  7. Bon courage, prends le repos nécessaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je compte bien ne rien faire du tout le temps qu'il le faudra ! Et j'ai plein de livres à lire !

      Supprimer