Au ciné : Philomena, entre humour et larmes



Philomena, c'était notre 1er cinéma de l'année... et qui sait, peut-être le dernier, au rythme au on y va !

Philomena raconte l'histoire vraie d'une femme d'une soixantaine d'année, qui part à la recherche du fils qu'elle a eu toute jeune. Alors qu'elle était encore adolescente, elle est tombée enceinte. Sa famille l'ayant confiée à un couvent (joli mot pour dire qu'elle y a été abandonnée), elle a accouché dans la douleur la plus totale, et devait ensuite 4 ans de travaux aux bonnes sœurs qui les nourrissaient, son bébé et elle. Mais les "méchantes" bonnes soeurs faisaient en douce adopter les enfants...
50 ans plus tard, Philomena (oui, ce n'est pas que le nom du film, mais aussi celui de l'héroïne) veut retrouver son fils.
Elle partira à sa recherche en compagnie du plus british des journalistes ex-de-la-BBC, reconverti en journaliste "d'aventures humaines". 

Et qui dit british, dit humour ! Un humour forcément pince-sans-rire, très fin et qui fait mouche à chaque fois.

Un sacré paquet d'humour donc. Malgré tout, l'histoire reste triste (sans jamais tomber dans le pathos cela dit), une toute jeune femme abandonnée à son triste sort au milieu d'un couvent, un enfant séparé de sa mère, des années qui passent, etc... Sans vous raconter la fin, sachez que j'ai pleuré. Mais... je suis enceinte, alors bon, ça compte presque pas, je suis hormono-émotive !

Un mot sur les acteurs. Je n'en connaissais aucun, mais je les ai tous trouvés très bons dans leur rôle, du plus jeune au plus vieux. Mes préférés restent Steve Coogan qui joue le journaliste Martin Sixsmith, avec son flegme et son cynisme. Sans oublier Judy Dench (Philomena) qui me rappelle ma grand-mère (avec 20 ans de moins, certes !), avec son franc-parler, sa naïveté et son courage...


Au final, c'était un film qui m'a réellement émue (jusqu'aux larmes donc) avec une dose infiniment juste de scènes tristes et de moments drôles. Si j'ai un conseil à vous donner : filez le voir, et revenez m'en dire des nouvelles !

Pour la peine, je vous mets le lien d'Allociné, d'où sont issues les photos de cet article ainsi que la bande-annonce :


Bon cinéma !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]