Quand je serai grande...


... je serai rentière !

Comment ça, c'est pas un métier ? Et depuis quand c'est pas un métier, d'abord, hein ? 

Nan mais parce que moi j'ai lu Pierre et Jean (Maupassant pour les non-intimes) quand j'étais au lycée. Et Jean, il avait trop la belle vie avec un petit héritage venu dont ne sait où - à vos bons cœurs, mesdames-messieurs si vous n'avez pas d'idée d'héritière ! -, il se la coulait douce peinard dans un appartement bien à lui, à grailler et à draguer les nanas (ok, j'extrapole un peu sur le roman, mais juste un peu, hein !).

Bref, depuis ce temps-là, je sais ce que je veux faire de ma vie : je veux être RENTIERE  !

Pensez, une vie de rêve en somme. Le premier du mois, je toucherais ma rente en francs euros sonnants et trébuchants. Le 2, je ferais le tour de mes magasins préférés, une jupette par là, un bouquin par ci... Tous les jours j'irais au restau parce que faire la bouffe, allo-quoi j'aime manger mais je suis pas cuistot ! Et puis je me ferais des petits voyages  à droite à gauche de temps en temps, descendant dans tous les Hilton de la Terre, j'peux pas supporter la misèèèèère (hum, Balavoine me perdra !)...

Et au lieu de ça, qu'est-ce que je fous ? Tous les jours j'ai mon réveil qui sonne à des heures pas humaines (au moins 6h30, c'est dire !), je me fais violence pour me lever. Après faut que je médite des heures devant mon armoire pour savoir qu'est-ce que je vais bien pouvoir me mettre sur le cul, rapport aux mêmes fringues que j'ai depuis 10 ans et que je ne supporte plus en peinture.
Et encore après, j'affronte le froid-le-vent-la pluie pour finir 10h par jour le cul posé sur une chaise à cravacher, tout ça pour bien moins qu'une rente !
Et le soir en rentrant, faut que je me tape le repas avec sa ritournelle habituelle du qu'est-ce-que-je-vais-bien-pouvoir-faire-à-dîner-bordel, rapport au fait que je suis définitivement allo-quoi toujours pas cuistot...

Ah là là, qu'il est bon de rêver parfois... En attendant, je me dis que le travail, c'est la santé. Et je ne continue pas la citation, grumpfffffff !! 


Commentaires

  1. si si, on peut.
    ne rien faire c'est la conserver, je suis bien d'accord.

    arff si seulement ^^

    RépondreSupprimer
  2. Ah Ah! Moi aussi je voudrais être rentière! On sera collègues alors!

    RépondreSupprimer
  3. haha j'adore cette chanson, c'est mon papy qui la fredonnait souvent
    après avoir bossé toute sa vie, le jour même de ses 60 ans il était retraité, il en a bien profité malgré que ma grand mère lui grimpait sur la tête et l'emmerdait avec ça tous les jours que dieu fait !!

    RépondreSupprimer
  4. hihihi j'aime bien ton style...c'est sûr que rentière c'est l'idéal...il faut te trouver un homme blindé, si t'es pas déjà mariée évidemment...
    Oui je sais ça court pas les rues...mais en cherchant bien...bon courage...kiss

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]