La maniaque du VRAI beurre


Le beurre et moi, c'est une grande histoire d'amour (et de culotte de cheval mais ce n'est ni le lieu ni l'heure pour parler de mon gras mal placé).

J'aime le beurre. Sur des biscottes avec du miel (remember), sur du pain avec des radis, et plus récemment (quoique, 8 ans, ce n'est pas non plus hier) avec du fromage grâce à mon vendéen de mari (vendéen n'étant pas une insulte) (quoique, si l'on considère que cette manie de tartinage de beurre n'améliore en rien cette mfgghhhhrhggnn de culotte de cheval).

Mais les filles le beurre, c'est très compliqué (Mallaury Nataf, sors de ce corps). Parce que quand je fais les courses, ce n'est pas un type de beurre, mais 2 que je dois acheter. Celui de Chéri, le-seul-l'unique beurre aux cristaux de sel de Noirmoutier, et du beurre pour cuisiner. Parce que Chéri ne me prête pas son beurre pour mes gâteaux, ce sale égoïste.

Le beurre pour les gâteaux. Ca semble simple comme ça, couché sur le papier (si on imagine que mon écran est fait en papier, cette phrase passe comme une lettre à la poste). Mais en vrai, le beurre pour les gâteaux, c'est une vraie galère d'achat :
- il ne doit pas être cher ;
- il ne doit pas être non plus discount ;
- il doit être doux ;
- il ne doit pas être tendre ;
- mais SURTOUT, il ne doit pas être allégé !

Et ce satané "beurre" doux pas cher, la plupart du temps, il est allégé, c'te sale bête. 

Etant donné que ce n'est pas marqué en gros-gras-police-24 que c'est du faux beurre, comment ne pas se faire arnaquer ?
- y'a pas écrit le mot "beurre" dessus. Oui, je sais, c'est bête et méchant mais on ne pense pas toujours à regarder...
- et le principal, c'est que quand on met ses lunettes et qu'on lit derrière en tout petit petit petit la liste des ingrédients, le taux de matière grasse n'est pas de 82%, mais de moins de 60%...

Mais, vous allez me dire, quel est le problème ? Ta culotte de cheval doit être contente, elle, d'avoir du beurre allégé ?

Elle peut-être, mais moi certainement pas ! Déjà parce qu'à la base, j'aime pas me faire arnaquer (et pour moi, acheter de l'allégé quand ce n'est pas ce qu'on voulait, c'est de l'arnaque). Et surtout, parce que ce "beurre" ne se travaille pas bien. Il rend mes préparations toutes grumeleuses, je n'arrive à rien avec, que je fouette, que je mixe ou que je m'énerve après.

Bref, hier, j'ai fait un cake anglais. Dont l'ingrédient principal était : du beurre ! Et quand j'ai sorti celui-ci de mon emballage, tout de suite j'ai compris que j'avais affaire au mal en personne, tout pâle, à la texture grumeleuse... Voilà ce que c'est de faire les courses trop vite !

La prochaine fois, je reprends mes bonnes habitudes, je chausse mes loupes et je regarde derrière le paquet le taux de matière grasse !

Et vous, le beurre et vous, une histoire d'amour ? D'horreur ?

Commentaires

  1. Une histoire de famille et de tradition car les bretons et le beurre 1/2 sel quelle histoire ! Deux beurres parfois trois quand je suis au régime. Le salé, le doux mais breton et parfois de l'allégé. La pâtisserie, ça dépend. Des fois doux, des fois 1/2 sel ça dépend des recettes. Bon pour la culotte de cheval pas certaine qu'elle provienne du beurre qui a le dos large... mais plutôt de la Junk food et du fast food ! Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore pire que moi alors au niveau du beurre !!
      Tu sais, junk food et fast food, c'est vraiment pas mon dada... Ca doit bien faire 6-7 ans que je n'ai pas mangé dans un McDo...

      Supprimer
  2. Eh ben moi je n'ai JAMAIS de beurre dans mon frigo :D ! Je cuisine tout à l'huile (d'olive, de noisette, etc.) ou à la purée d'oléagineux (amandes, noisettes, sésame, cacahuètes...). Question d'habitude, c'est lié au fait que je suis végétarienne, et du coup, j'ai plus naturellement recours aux graisses végétales plutôt qu'animales.
    C'est pas vraiment du boycott, j'adore le beurre en tartines, le même que ton chéri, avec les cristaux de sel... sauf que j'ai perdu l'habitude d'en acheter depuis des années. Donc je ne mange de beurre que chez les autres (sauf si c'est du doux, je trouve ça horrible :D)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je pourrais me passer de beurre sur les tartines ou avec du fromage, mais par contre, dans la pâtisserie, c'est chaud quand même de remplacer le beurre... Respect !

      Supprimer
  3. Moi aussi j'ADORE le beurre !!! sentir l'odeur d'un VRAI beurre qui fond dans la poêle .... miammmmmmm .... malheureusement j'évite sinon bonjour les kilos et tout ce qui va avec .... sur du pain croustillant avec du fromage, hou la la !!!! j'en ai l'eau à la bouche !
    Isabelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah moi aussi, tiens, maintenant que j'y pense ! ;-)

      Supprimer
  4. Maintenant que tu le dis... je jetterai un coup d'oeil la prochaine fois que j'achèterai du beurre pour mes gâteaux (ayant toujours été contente de mon achat niveau texture, goût et résultat, je n'ai jamais fait attention). Nous, c'est le pain qu'on achète en double. On est deux, avec deux pains, car on arrive pas à se mettre d'accord. Pas du tout excessif niveau quantités :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être que tu prends du vrai beurre sans faire attention. C'est surtout les 1ers prix qui sont concernés par cette histoire d'allégé en fait.

      Supprimer
    2. Et nous le pain, on est toujours d'accord pour une bonne baguette qui croustille ! Par contre, des fois, y'en a pas assez pour nous 2 !!

      Supprimer
  5. Et le cake anglais, alors, il était bon quand même ou pas ?
    Chez nous, c'est toujours et impérativement du beurre demi-sel, sur la table comme dans les gâteaux, dans la casserole comme dans la poële, par contre un petit extra l'été pour accompagner les radis : le beurre aux cristaux de sel.... Yesssss !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il était fameux finalement ! Mais sûrement moins bon qu'avec du "vrai" beurre !

      Supprimer
  6. Ce n'est pas évident de choisir le beurre, je prends une marque normande pour la cuisine. Bridel. Avant j'utilisais Montfleuri mais leur beurre était congelé et lorsqu'on cuisinait il rejetait de l'eau...
    Pour la dégustation on va chercher le beurre à la ferme occasionnellement, pour des amoureux du beurre comme vous c'est le meilleur moyen de se régaler! Sinon nous prenons la marque Paysan Breton qui est bonne.

    Je comprends cette "obsession" de la recherche du bon ou "vrai" beurre. Je suis assez tatasse sur le chocolat :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore cette expression "tatasse", je connaissais pas !
      Pour le beurre à la ferme, j'adorerais, mais à Lyon, il y a peu de fermes à proximité. A Limoges j'achetais mon lait cru à la ferme, c'était extra !

      Supprimer
  7. Bonsoir!

    Il n'est pas évident de choisir le bon beurre. Pour la cuisine j'utilise une marque normande: Bridel. Avant j'utilisais du beurre Montfleuri mais il était congelé et lorsqu'on cuisinait avec il rendait de l'eau...
    Pour la dégustation on prend Paysan Breton, sinon, à certaines occasions on va chercher le beurre à la ferme. C'est bien meilleur et je suis sûre que des gourmands comme vous aimerez beaucoup.

    Je comprends cette "obsession" pour le beurre car je suis pareille avec le chocolat.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  8. histoire d'amour, à vie, et que pour moi vu que mon homme est interdit (car produit laitier) et mes gosses n'aiment pas, enfin si, mon ainée apprécie
    beurre salé pour tartiner mes croissants avec de la confiture en plus, beurre nature pour cuire mon steak une fois de temps en temps, bref du beurre !! le meilleur, le président en papier alu, introuvable à bruxelles EVIDEMMENT !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]