Ces gens malades

 Ces gens malades, ceux qui se traînent dans le métro à l'heure de pointe en t'éternuant élégamment dessus, ou les collègues qui te font la bise baveuse (ou te serrent la pince) puis se mouchent dans leur vieux truc à carreaux dégoulinant de morve. Oui, exactement ce genre de gens-là.

JE LES DETESTE !

Voilà, c'est dit. Je les exècre, je les hais, je les abhorre. Est-ce bien clair ?

En particulier les collègues d'ailleurs. 
Ceux qui sont malades à en crever mais préfèreraient justement crever plutôt que de se soigner correctement et pas à coup d'un demi Doliprane quand ils y pensent, d'un Humex par ci par là et d'une ou deux pastilles pour la gorge à la place de leur pastille à la nicotine habituelle (oui parce que ces gens-là sont stressés en plus, ils fument comme des pompiers, mais tous les 3-4 mois se décident d'un coup à arrêter de fumer pour reprendre de plus belle 3 jours et un paquet de patchs à la nicotine plus tard).
Ceux qui au grand jamais n'auraient l'idée d'aller voir le médecin et de se faire donner quelques jours d'arrêt maladie.

Des jours d'arrêt ? Ahhhh non, vade retro satanas !  Ca va pas la tête, non ? Avec tout atchoum ce que j'ai à faire atchoum, je peux pas me permettre (à traduire par : "mais que va penser grand chef ?").

Bah le chef, je suis bien sûr qu'il préfèrerait te voir chez toi, espèce de conn*rd, plutôt qu'à traîner ta crève dans les pattes de tout le monde, et de risquer pour un unique malade d'en avoir 3 ou 4 une semaine plus tard...

Oui je sais, je suis pas polie-gentille-bisounours-et-tout aujourd'hui.

Faut dire que depuis vendredi 17h pétantes, j'ai chopé une bonne rhinopharyngite de merde qui m'a bousillé le WE et le début de la semaine. Avec en prime un record jamais égalé d'utilisation de mouchoirs en papier : 2 boîtes en 3 jours, qui dit mieux ?! 
Forcément, je vous fais pas de dessin : vous aurez compris par vous même quel type de débile me l'a refilée...

Et où je suis en ce moment-même ? Bah au boulot, bien sûr, à éternuer à la gueule de tout le monde par pure vengeance. Pourquoi donc une telle question ?!


PS : je plaisante, hein ? Lundi matin, j'ai filé ventre à terre chez le médecin qui, grand seigneur, m'a donné 3 jours d'arrêt, utilement occupés à rattraper les 3 nuits de vendredi à dimanche où je n'ai fermé l’œil que par intermittence...

Commentaires

  1. Soigne toi bien car c'est la mauvaise saison qui commence hélas ! Je ne t'embrasse pas bien évidemment !

    RépondreSupprimer
  2. j'ai eu peur, j'ai vraiment cru que tu étais allé au boulot malgrè la rhino !!

    moi, suis super rarement malade, heureusement, mais j'avoue qu'une bonne rhino-truc ... quelques jours d’arrêt (j'ai du en prendre 8, en tout et pour tout, en 10 ans ...) ...

    nan, je blague, ça doit pas être top non plus d’être clouée au lit hein ...

    Bon rétablissement à toi ^^

    RépondreSupprimer
  3. ah comme je suis d'accord ! Et je compatis pour la rhino !! Courage, soigne toi bien !

    RépondreSupprimer
  4. Salut, je suppose que le billet est en partie humoristique, je voulais seulement ajouter que parfois le fameux "grand chef" préfère avoir ses employés malades qui viennent bosser plutôt que des employés en arrêt maladie. Malheureusement, on ne peut pas toujours se permettre d'aller voir un médecin lorsqu'on risque de faire capoter un dossier important, alors vaille que vaille on se bourre d'aspirine et de guronsan puis on va bosser. En fait, ton billet m'a interpellé à cause de ce passage : "Bah le chef, je suis bien sûr qu'il préfèrerait te voir chez toi, espèce de conn*rd, plutôt qu'à traîner ta crève dans les pattes de tout le monde" ; en ce moment, c'est mon copain le "conn*ard" qui traîne sa crève, qu'il a chopé au boulot vu que ça tourne (ben oui vu que personne ne peut s'arrêter), et vu ses horaires, il peut pas aller voir un médecin en semaine, et il ne peut pas non plus se permettre de planter sa boite, alors quelle est la solution ? (par contre il met sa main devant sa bouche s'il tousse, c'est pas un porc non plus ;-))

    RépondreSupprimer
  5. haha et où je suis en ce moment ? j'ai adoré cette phrase !!
    et des gens comme ça, j'en connais, j'en vois tout au long de l'année dans le métro, ici a bruxelles le rhume c'est annuel !!
    sinon j'ai appris que malade ou pas, à bosser ou pas, PERSONNE n'est irremplaçable, même quand tu traines ta crève au taf pour "pas couler la boite" c'est pas ça qui va empêcher ton chef de te virer dans un an !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]