2 avr. 2013

Le complexe du mariage

Je sais pas ce que certaines personnes ont contre le mariage, mais ça m'épate toujours un peu. Ca doit virer un peu à l'allergie sans doute !

Parmi mes ami(e)s, j'étais quasiment la dernière à me marier. Du coup, j'avais l'impression que le mariage en tant que tel était redevenu une valeur "dans l'air du temps". Après les années post-1970 où le mariage était totalement has-been, ringard et compagnie, les années 2000 ont vu revenir en force ou presque les célébrations de mariage.

Parce que le mariage, ce n'est plus ce passage obligé entre la vie chez les parents et la fondation d'une famille. Ce n'est plus une obligation qui permettra de "fréquenter" le sexe opposé. Ce n'est plus ni une prison, ni une tractation entre 2 familles. A contrario, ce n'est pas non plus la demande à l'américaine au restau avec le solitaire gros comme un oeuf dans le soufflé au champagne, et pas non plus la robe blanche, l'autel devant la rivière et le divorce 1 an après.

Il me semble qu'aujourd'hui, le mariage c'est un acte d'amour bien sûr, mais également un engagement mûrement réfléchi entre 2 personnes et elles seules, après une vie commune déjà bien engagée. Une union qui permettra certes de fonder une famille, mais également juridiquement, offre une protection des deux conjoints. En résumé, un contrat d'amour pour la vie si possible

Bref, quelle ne fut pas ma surprise quand j'ai découvert qu'une certaine partie de mes nouveaux collègues n'étaient pas mariés, bien que vivant en couple depuis fort longtemps et ayant déjà un, deux, trois enfants... 

Ne pas vouloir s'engager, je peux comprendre. Une mauvaise expérience, un choix personnel, le refus de l'engagement pour pouvoir se séparer sans souci, ok, je peux comprendre. 
Mais avoir un enfant ensemble n'est-il pas juste le plus "important" en termes de responsabilités de tous les engagements ? 
Du coup, une fois qu'on a un enfant, on ne se sépare pas comme ça, par un claquement de doigts, n'est-ce pas ?
Alors, aussi bien pour que toute la famille porte le même nom que pour garantir des droits à toute la famille, pourquoi ne pas se marier ? Pourquoi dénigrer le mariage comme "un engagement improbable" qui te prive de ta liberté pour ta vie entière ?

Sans rire, j'ai un collègue qui appelle sa "femme" (qui n'est pas sa femme puisqu'ils ne sont pas mariés par ailleurs) sa colocataire ! Sa colocataire... Sans rire ? Ils ont acheté un appart, ont fait un bébé ensemble... et il l'appelle sa colocataire ? 

Bah moi, je préfère être mariée, fière de l'être et appeler un chat un chat !

22 commentaires:

  1. Je fais partie des "anti-mariage", pas contre le mariage en tant que tel, mais contre tout ce qu'il y a autour - genre, les mamies à inviter à la cérémonie, les critiques inévitable sur la robe/le buffet/la mairie gnagnagna ...
    Disons que je n'ai pas besoin d'être mariée pour m'approprier les devoirs du mariage (type devoir de soutien), ce n'est pas parce que je n'ai pas d'alliance que je ne me suis pas battue et ne me battrai pas pour que mon couple fonctionne et perdure, tu vois ?

    Après, si le mariage permettait de protéger le copain ou des enfants - notamment financièrement - au cas où il m'arriverait quelque chose, je n'hésiterais pas. Mais sinon, le mariage c'est juste une formalisation d'engagements que j'ai de toutes façons envie de tenir, donc ça ne change pas grand chose (on pourra me répondre que dans ce cas-là, autant franchir le pas si ça ne change pas grand chose, certes :D).

    Voilà !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ce que j'allais dire, pourquoi ne pas se marier alors ?
      Pour ma part, je suis comme toi, l'idée d'une cérémonie et de plus de 200 invités me filait des boutons. Du coup, mariage à 15 personnes (parents, soeurs du mariés et témoins), et basta !

      Supprimer
    2. Personnellement je me suis mariée pour avoir un enfant parce que j'avais une belle famille très à cheval sur les traditions et tellement à cheval sur les traditions qu'une fois la bague au doigt j avais interdiction formelle de faire un pas sans mon mari!Résultat je me suis sentie paniquée et enfermée et çà a encore plus précipité notre séparation!Résultat après 11 ans de vie commune et finalement aucun enfant, j me dis qu'effectivement le mariage sert à bien peu de choses!Suis une divorcée aigrie je l admet :D

      Supprimer
  2. J'ai envie d'apporter une réponse un peu terre à terre mais j'ai l'exemple de ma fille.... Un divorce coûte cher en honoraires, la séparation est déjà douloureuse mais quand s'y ajoute, le poids lourd de la mécanique judiciaire et de la salle des pas perdus d'un tribunal entre les robes noires comme si ces anciens amoureux qui se séparent parce qu'ils ne s'aiment plus ou ne s'entendent plus se retrouvent assignés tels des criminels... C'est lourd, trop lourd. Alors, on se quitte à la bonne franquette, c'est plus facile et même pour le partage du patrimoine, c'est moins douloureux. Alors, le mariage, oui mais hors de l'enceinte des tribunaux quand l'amour s'en est allé... Bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. ha ben voila, tout est là ! pour mon ex mari, j'étais sa colocataire, sa femme de ménage, je l'ai quitté au bout de 11 ans et 2 ans de mariage
    tandis qu'avec chéri, certes l'histoire n'est pas facile, mais on est bien ensemble, on a vécu des choses extremement difficiles mais on est là l'un pour l'autre
    et je ne perds pas espoir, qu'un jour il voudra bien qu'on se marie, parce que moi oui j'y crois encore ....

    RépondreSupprimer
  4. on se marie si on en a envie, qu'on ait des enfants ou pas. pour que tout le monde porte le même nom? si j'ai un enfant un jour il portera le nom de son père. si je me marie un jour, je ne porterai pas son nom.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'aurais dû préciser que je parlais de la France pour ce qui est du nom de famille. Ici, les femmes prennent le nom de leur mari, et crois moi, c'est vraiment plus simple quand tu as un enfant !
      Je suis d'accord avec toi, on se marie si on le souhaite bien entendu ! Mais ce que je ne comprends pas en revanche, c'est ceux qui critiquent le mariage comme si c'était un truc infâme alors que ça permet "juste" de se protéger juridiquement l'un et l'autre.
      Et puis faire comme si on pouvait tout quitter du jour au lendemain juste parce qu'on n'est pas marié, pour moi, c'est se leurrer, particulièrement quand il y a un enfant au milieu...

      Supprimer
    2. Je me permets de réagir sur ce point.
      En France, les femmes font comme elles le veulent, et les hommes aussi.
      Prendre le nom de son époux n'est absolument pas une obligation. Depuis plusieurs années, la loi permet même à l'homme de prendre le nom de son épouse.
      Je ne souhaite absolument pas me marier, mais si un jour cela arrivait ce serait uniquement pour des raisons financières et pratiques, et je ne vois vraiment pas pourquoi je devrais changer de nom.

      Supprimer
  5. Je fais partie de ceux qui ont un chéri depuis très longtemps, un enfant et pourtant je ne suis pas mariée :) Pourquoi ? Tout simplement parce que nous n'avons pas eu le temps... Nous avons monté une entreprise, nous vivons à Paris, nous n'avons pas de temps à consacrer à l'organisation d'un mariage parce que nos priorités sont ailleurs... (et il faut un bon budget aussi, un mariage ça coûte de l'argent ! je pense que beaucoup ne se marient malheureusement pas pour cette raison). Ce que je veux dire c'est qu'il ne s'agit pas d'un dédain pour le mariage, pour ma part je n'ai absolument rien contre ceux qui se marient (je trouve ça très bien !) mais en quoi cela devrait être une obligation ... ?

    RépondreSupprimer
  6. C'est obligatoire de prendre le nom du conjoint ? Je ne savais pas ! (Vraiment). Et honnêtement, ça me motive encore moins à y passer lol ! ^^

    Franchement je ne vois aucun intérêt au mariage, je pense sérieusement au PACS "au cas où", mais le mariage... Ca ne sert à rien, à part à se compliquer les choses en cas de divorce. :-)

    Et puis sinon, quand on a des momes, je pense pas qu'être marié ou non change quelque chose à l'idée d'une séparation, à part que le divorce entraînera des passages devant le juge qu'on peut peut être éviter en n'étant pas marié... Enfin je n'en suis même pas sure en fait.

    Toujours est il que je ne vois pas en quoi c'est problématique d'avoir des enfants hors mariage, l'amour c'est universel, c'est pas parce que je ne porterai pas le nom de mon amoureux que je n'aimerai pas mon gamin (enfin, si j'en ai un un jour, ce qui n'est pas non plus à l'ordre d'aujourd'hui. :D)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas obligatoire, mais c'est l'usage. Et du coup, c'est plus simple (enfin moi je trouve) pour toutes les démarches administratives et aussi dans la vie de tous les jours.

      Je n'ai en aucun cas voulu dire que c'était un problème, les enfants hors mariage, certainement pas !
      Ce qui me choque, c'est les gens qui diabolisent le mariage en tant qu'engagement, en disant qu'eux ils ne sont pas mariés et donc libres de se séparer à tout moment, et qui ont des enfants. Pour moi (je suis peut-être vieux jeu), à partir du moment où tu as un gosse, c'est quand même un engagement et une sacrée responsabilité à deux. Et donc toujours dans mon idée vieux jeu, c'est quand même pas si facile que ça de se séparer en claquant du doigt.

      Et concernant le nom, avoir le même nom que son enfant, c'est juste que c'est plus simple, non ?

      Supprimer
    2. Je te comprends, mais même si l'argument du "on se sépare quand on veut" est mis en avant, je pense que c'est avant tout parce qu'il est le plus simple à placer. ^^ Je n'irai pas jusqu'à diaboliser le mariage, chacun est bien libre de faire ce qu'il veut, mais c'est vrai que moi, je n'y vois vraiment aucun intérêt ! :-)

      Quant à avoir le même nom que son enfant... Bof, pareil, je n'y vois vraiment pas l'intérêt. C'est plus dans la norme sans doutes, mais d'après moi, ça ne change rien au final ! :-) (En même temps ma mère a pris le nom de son mari après son mariage, mais a finalement toujours refusé qu'on l'utilise, lol !)

      J'ai beau réfléchir, je ne vois pas en quoi ça serait problématique ou moins simple que mon fils soit bébé D. alors que sa maman serait Madame V.

      Bon, il est vrai aussi que quand on m'appelle "Madame D." (le nom de mon compagnon), je ne m'offusque pas, alors que lui si... :D

      Supprimer
  7. Tu n'es pas obligé de prendre le nom de ton mari, en France, et tu n'es pas obligé de donner uniquement le nom du père à ton enfant.

    Je suis divorcée, mais c'était mieux. Mariage râté, divorce utile. Je me suis mariée à 23 ans, j'avais les contes de fées dans la tête. Grossière erreur. Je ne dirais pas que le mariage a précipité notre fin, mais presque. Je me suis sentie prise au piège.

    Et même avec 10 ans de vie commune et des enfants, je ne vois pas ce qui rend le mariage obligatoire. On va me dire "mais puisqu'on vit comme un couple marié, pourquoi ne pas le faire?" et c'est juste, mais pourquoi le faire? Si ça apporte de réels avantages au couple, je ne dis pas, mais un mariage coûte de l'argent, un divorce n'en parlons pas et ça ne t'engage que sur le papier, ça n'empêche ni les erreurs, ni les infidélités, ni les déceptions.

    Moi aussi je suis une divorcée aigrie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, tu n'es pas obligée, mais c'est quand même beaucoup plus pratique. Pour être en train de vivre entre mes deux noms de jeune fille et de femme mariée, j'ai hâte d'en finir avec cet espèce de flou administratif !

      Et je ne suis pas d'accord, un mariage ne coûte RIEN. Rien du tout. Comme un PACS d'ailleurs. On prend RDV avec la mairie/le tribunal, on amène des justificatifs, on signe un papier. Point à la ligne.
      Nous, on a fait un petit mariage (pour d'autres raisons que l'argent d'ailleurs), et ça ne nous a pas coûté grand-chose, on était 15 !

      Ce que j'essaie de dire dans mon article, c'est justement ça, qu'un mariage c'est un morceau de papier, ni plus ni moins. Et pas le diable comme on essaie de me le faire croire autour de moi en ce moment ! Et que se marier ou pas ne change rien à l'engagement qu'on prend envers l'autre. Juste que le mariage offre en plus une protection juridique. Alors pourquoi le diaboliser à ce point ?

      Supprimer
  8. Exactement, un couple de personnes amoureuses n'a pas besoin du mariage pour s'engager, MAIS pour protéger l'autre et se protéger c'est souvent le mieux.
    Un divorce "à l'amiable" peut être réglé très vite et sans gros frais de justice. Une séparation qui vire au vinaigre peut entraîner des années de tribunaux...
    Et du moment qu'il y a un enfant, qu'on soit marié ou non, les 2 options se compliquent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu résumes exactement ce que je voulais dire ! Merci !

      Supprimer
  9. Je suis pour le mariage (et j'attends toujours désespérément une demande)mais je comprends que certains ne le fasse pas! Puis même si en soit le mariage ne coûte pas cher, beaucoup attendent d'avoir l'argent, le temps car ils veulent une belle cérémonie, puis finalement, cela ne viens pas!
    Mais bon comme le dit Aggie si tu as des enfants, marié ou pas une séparation devient vite compliqué!

    Par contre ton collègue qui appelle sa compagne sa colocataire ça me choque! Enfin si, la dites personne est ok avec ça, c'est son problème après tout!

    RépondreSupprimer
  10. Mes rêves de gamine n'ont jamais été peuplé de mariage, de robe meringuée et de jolis bouquets. Ça m'avait pas mal inquiété de m'en désintéresser totalement, alors que soi disant la plupart des petites filles rêvent de leur mariage dès leur plus jeune âge. Et puis, je me suis simplement dit que je ne devais pas m'en soucier, que si ça ne me parlait pas, c'était loin d'être un drame.

    Je ne sais pas si je me marierais un jour, je n'ai pas envie de me projeter. Je suis heureuse avec mon amoureux, mais je n'ai pas besoin d'un bout de papier pour prouver notre engagement, ni pour le tenir. Je ne critique pas ceux qui désirent par dessus tout se marier, en aucun cas. C'est juste que le mariage ne fait pas parti de mes envies. Qui sait, avec le temps, peut-être que je changerais d'avis !

    RépondreSupprimer
  11. Moi non plus j'ai jamais rêvé de mariage...La robe de ma mère, je la mettais parfois, mais comme un déguisement, pour me marrer...Puis, avec le père de mon enfant, j'aurais aimé que la possibilité existe, je trouvais ça romantique du coup...mais tu sais ce qui c'est passé...Et enfant ou pas, celui qui ne pense qu'à lui peut se séparer du jour au lendemain...J'en sais quelque chose :-)

    RépondreSupprimer
  12. Moi non plus j'ai jamais rêvé de mariage...La robe de ma mère, je la mettais parfois, mais comme un déguisement, pour me marrer...Puis, avec le père de mon enfant, j'aurais aimé que la possibilité existe, je trouvais ça romantique du coup...mais tu sais ce qui c'est passé...Et enfant ou pas, celui qui ne pense qu'à lui peut se séparer du jour au lendemain...J'en sais quelque chose :-)

    RépondreSupprimer
  13. Je connais un couple qui a une fille.ils partagent tout ce qui est commun(appart,bouffe,leur fille) et après c est chacun son argent...ça fait peur!

    RépondreSupprimer