Les balles, c'est trop d'la balle ?



Il m'avait vaguement semblé entendre le terme, un jour, dans le tram. Mais j'avais cru m'être trompée.
Mais quelques jours plus tard, voici que j'entends de la bouche-même d'une collègue à peine sevrée (comprendre juste diplômée) le terme sacrilège : "les balles".

Elle parlait de 100 balles d'un air le plus banal possible, genre comme si le terme coulait de source dans sa bouche.

Non mais attends, 100 balles… Tu es en train de me parler de 15 euros, là non ???

Même pas ! La nana, elle avait substitué le mot "balles" au mot "euros". De toute façon, la conversion euros-francs et elle, ça devait probablement 3…
Sacrilège !

 Cela va s'en dire, rien n'interdit de parler de "100" balles, quand il s'agit de Francs français. Moi même j'utilisais volontiers ce mot là avant 2001.

Parce que dans l'histoire, "balle" est synonyme de "francs français", et non pas de "monnaie française incluant indifféremment anciens et nouveaux francs, louis d'or, monnaie de singe et euros", si ?

Bref, d'un coup, j'ai vraiment eu l'impression de vieillir brutalement (j'ai failli la reprendre, c'est dire) (mais je me suis retenue à temps quand même)… Les balles, c'est djeun's. Les balles, c'est aussi bien des euros que des francs ou que tout autre monnaie locale.

Et la vieille périmée, dans l'histoire, c'est moi…

N'empêche que les euros, c'est des euros et pas des balles, nanméo ! Le terme "balle" ne passera pas par moi ! (et encore, j'ai arrêté la conversion, hein ?).

Et vous, les vieilles décaties de mon âge ou plus, les balles, ça vous parle ?

Image empruntée ici.

Commentaires

  1. si les balles sont uniquement des francs français, comment expliques-tu que le terme soit aussi utiliser pour les francs belges? parce que ce sont des francs?
    j'ai beau me creuser les méninges, je ne pense pas avoir utilisé ce terme, que ce soit pour les francs ou les euros.

    RépondreSupprimer
  2. Ahah ! Au début, ça m'a choquée aussi. Puis, finalement, on s'y fait !

    RépondreSupprimer
  3. Je n'arrive pas à m'y faire non plus, pour moi, balles équivaut à francs (belges, dans mon cas, mais francs quand même) ! ^.^

    Aie, ce coup de vieux fait mal !

    RépondreSupprimer
  4. Ou alors, on s'est trompé d'année sur mon acte de naissance mais figure toi que l'autre jour je me suis surprise à demander à Jules s'il avait 10 balles - j'entendais 10€ - pour m'acheter quelque chose (je ne sais plus quoi du reste) Il m'a regardée avec des yeux en boules de loto et j'ai répété un peu étonnée par mes propres paroles ; 10 balles... Et si ça revenait juste à la mode ou dans la logique ?
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Oui ça me parle car je travaille en Suisse, où la monnaie est... Le Franc suisse. Du coup nos amis helvètes parlent volontiers de "balles" et à raison, car ils n'ont pas changé de monnaie. Du coup on l'adapte plus facilement quand on retourne aux Euros. Mais c'est vrai qu'il faudrait désormais mettre à jour les expressions : "tu veux pas 15,64 balles et un Mars, aussi ?". (au passage, merci pour le coup de vieux ! ;))

    RépondreSupprimer
  6. C'est amusant que tu en parles parce que j'ai justement repris mon fils (22 ans) sur ce sujet ce week-end.... Pour moi, 40 balles, c'est 40 francs et non 40 euros. Pour lui, c'est 40 euros.
    Mais ça m'énerve quand il dit ça, j'ai l'impression qu'on nous a piqué une de nos expressions et qu'on la détourne sans demander la permission (LOL).
    Je suis comme toi, Kimie, les "balles"-euros, ne passeront pas par moi, foi de Banzaï !!!
    Bizzz
    ps : décatie ? t'y vas un peu fort, là..... non ?!!!! ;)

    RépondreSupprimer
  7. Moi, ça me choque parce que ça ne correspond pas à la même "somme". Quand je disais 10 ou 100 balles à l'époque des francs, ça me paraissait une petite somme alors que 100 balles en euros, ça fait beaucoup! Du coup, je ne me vois pas utiliser le même terme.

    RépondreSupprimer
  8. Pour moi ça commence à devenir courant de l'entendre et de le dire pour parler des euros. Après tout, rien ne dit que c'est pour parler des francs en particulier, c'est juste l'usage commun qu'on lui a donné pendant des années. Au début, c'était déstabilisant, quand on avait encore le réflexe de convertir les euros en francs pour voir "combien ça vaut en vrai", quand j'entendais cette expression, je demandais, "tu parles en franc ou en euros". Mais maintenant, le franc c'est de l'histoire ancienne, donc ...

    Ps. Je t'ai tagué sur mon blog, n'y vois aucune obligation ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]