Comment moins gaspiller les produits alimentaires


Je viens d'entendre un chiffre aberrant : 30 à 50% des produits alimentaires sont gaspillés et finissent à la poubelle, alors qu'avec la production actuelle, on serait capable de nourrir 9 milliards de personnes, soit largement plus que la population mondiale.

En gros, ça veut dire qu'à chaque fois qu'on fait nos courses, UN TIERS a minima de ce qu'on achète est jeté : c'est énorme !

Comment éviter ce gâchis et en même temps faire des économies ?

1) s'or-ga-ni-ser avant. Pour moi, le minima du minima quand on va faire les courses, c'est d'avoir une liste. Et pour faire une liste, c'est bien simple, je commence par faire mes menus pour une semaine. En général, un plat nous fait 2 repas : le soir et le lendemain midi (notre gamelle). En gros, 7 jours, c'est 7 repas différents donc. Je prévois aussi un repas de midi au restau à la gargote du coin et je laisse un repas vide parce qu'il arrive toujours une couille dans le potage (un plat qui nous fait 3 jours au lieu de 2, un jour où l'on a pas faim, ou pas le temps de cuisiner, bref, au pire ce jour-là, on fait des pâtes bolo).
Ce qui me laisse 6 repas à trouver pour une semaine. A la portée de tout le monde, non ?
Si je manque d'inspiration, je sors mes livres de recettes, ça me donne l'occasion de m'en servir plus que tous les 32 du mois !
J'essaie aussi de m'arranger pour prévoir pour les repas de fin de semaine des produits qui se conserveront jusque-là (petit salé sous vide avec des lentilles...).

2) compter. C'est valable pour les fruits, le fromage, les yaourts, etc... 
Pour 2 personnes et pour 1 semaine, à raison d'un à deux fruits par jour, ça donne à peu près 20 fruits. Donc je compte, par exemple 4 pommes, 4 poires, 4 kiwis, 1 kg de mandarine. Point. Et je dévalise pas le rayon fruits sous prétexte que je suis motivée pour un n-ième régime ! 
Pour le fromage, je dirais un peu moins de 50g de fromage par jour et par personne, soit pour nous 500g de fromage, par exemple un camembert et un morceau de comté. 
Les yaourts, chéri n'est pas un grand fana, donc j'en prends un pack de 8 pour la semaine.
La viande, je compte 150g à 200g par personne par repas, dans la fourchette maximum si c'est de la viande à os (jarret, cuisse de poulet...) et dans la fourchette minimum si tout se mange (filet, escalope).

3) s'or-ga-ni-ser après. Une fois que les courses sont faites, je congèle tout ce qui ne se conserve pas bien, notamment la viande que j'ai prévue pour les 5, 6 et 7ème jours... 

4) recycler. Des fruits qui commencent à s'abîmer ? Allez zou, une petite compote. Des bananes noires ? Un cake à la banane. Du beurre qui commence à rassir, vite une pâte brisée. Des légumes lavés au congélo, une sauce tomate avec des tomates en fin de vie, le pain soigneusement gardé pour du pain perdu, etc etc.

5) éviter. Eviter les "produits à risque". J'entends par là les produits qui, je le sais, qui finiront à la poubelle : la salade en sachet qui est toujours pourrie quand on veut la manger, le fromage râpé qui est systématiquement moisi avant la date de péremption... Maintenant, on achète de la salade fraiche, quitte à la laver et la garder dans un tupper, et pour ce qui est du fromage, on le râpe nous-mêmes et pareil, tupper !

Et vous, d'autres idées pour ne plus gaspiller ?

Commentaires

  1. Je ne comprends pas qu'on puisse encore jeter de la nourriture à la poubelle lorsqu'on voit que les prix ne cessent d'augmenter !
    Personnellement, la nourriture chez moi n'est pas affaire de nombre, mais de prix au kilo. Autrement dit, nous avons un budget très strict de 350 euros maximum par mois pour 4 personnes. Et nous ne faisons les courses qu'une fois par mois tout compris (pas seulement la nourriture), cela évite les achats inutiles, de consommation rapide et mauvaise bouffe/cochonneries en tout genre ! Autant te dire qu'il y a de la réserve de farine, de lait, et de tout produit dit de première nécessité dans nos placards.
    Les trucs pour gaspiller moins chez moi ?
    - Fabriquer soi-même chaque jour : le pain, le levain, les gâteaux, les biscuits, les viennoiseries, les pâtes, etc (Tout cela on ne l'achète plus du tout).On ne fabrique que la quantité nécessaire à la journée, pas de gaspillage. C'est une affaire d'organisation, ça marche plutôt bien une fois le rythme défini.
    - Acheter au marché chaque premier samedi du mois. Les légumes sont frais, plus gros, meilleurs, se conservent beaucoup beaucoup plus longtemps que ceux des hypers, leur saveur est inégalable, congeler en plusieurs sachets tout ce qui prend trop de place(choux, haricots, etc), laver tous les légumes et disposer en tupper (on peut garder une salade fraîche quasiment trois semaines ainsi !)
    - Avoir une armada de recettes de cuisine simples pour ne pas se lasser et se laisser tenter par la facilité.
    - Bien sur il y a toujours des restes, une règle d'or pour cela : tous les trois jours les restes doivent disparaître !
    - Tout ce qui est périmé doit être utilisé / transformé dans les 4 jours.

    Bref, il y a plein d'autres trucs, même les "déchets" ne sont pas jetés, le huahua s'en charge. Il me semble que la seule fois où l'on jette quelque chose, c'est lorsque l'on retrouve une boite qui s'était cachée au fin fond du frigo et qui a échappé à la "journée-reste". C'est assez rare.
    D'ailleurs c'est comme ça que l'on a éliminé le nombre de sacs poubelles pour nos déchets (nana ecolo bio inside ^^).

    RépondreSupprimer
  2. Un super article, bien fait et utile
    Bravo
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Tu as super bien résumé ce qu'il faut faire!

    Mais je suis une mauvaise élève! je n'arrives pas à planifier mes repas sur une semaine! Si je fais ça je suis sure que je n'ai pas envie de manger ce qui est prévu! C'est pas pratique! d'ailleurs je devrais songer à "me forcer" à planifier quand même, surtout que je voudrai faire Weight Watcher et que ça aide de prévoir!

    Et pour les fruits j'en achète plein parce que ici j'arrive pas à trouver des fruits mûrs donc j'achète un petit stock et je laisse murir et je les mange au fur et à mesures qu'ils murissent!

    RépondreSupprimer
  4. super tes points, c'est clair que j'ai remarqué cela... et du coup je fais très gaffe!! surtout qu'à la réunion tout est plus cher alors si ça finit à la poubelle ça me fait doublement suer!!

    RépondreSupprimer
  5. Je pratique le même type d'organisation ! ^^
    Je noterais aussi que parfois je préfère prendre des conserves en petits formats même si elles sont plus chères au kilo, parce que quand on est peu nombreux on a pas toujours l'occasion de finir la boite... C'est tout bête, mais parfois on espère faire des économies alors qu'en fait, c'est l'inverse ! :-)

    RépondreSupprimer
  6. je fais des courses tous les 2 jours plus ou moins. j'achète ce qui est juste nécessaire pour le repas du soir et du lendemain soir (le midi on mange chacun de notre côté), il y a rarement de restes. j'ai plus de restes quand j'invite des gens parce que je ne connais pas exactement l'appétit de tout le monde donc je prévois un peu plus.

    RépondreSupprimer
  7. A savoir le fromage râpé se conserve très bien au congélateur.

    RépondreSupprimer
  8. C'est avant out une prise de conscience je trouve. Avant j'achetais sans compter : yaourts par dizaine, légumes par kilos, viande, poissons, laitages, et plein de choses plus ou moins utiles. Maintenant, j'achète utile et raisonnable.

    RépondreSupprimer
  9. Je suis contente de lire un chouette article sur le sujet car ces chiffres m'avaient interpellée également, en étant loin d'être parfaite en la matière.

    Nous n'avons pas de voiture donc nous faisons les courses petit à petit, ce qui convient tant au non gaspillage qu'à la répartition égale des tâches et des coûts (nous n'avons pas de compte commun): 3 repas pour lui et 3 repas pour moi. Je parle en terme de repas et pas de jours car il y a des jours où on ne mange pas à la maison, souvent à l'improviste et donc cette façon de faire, 3 par 3, permet beaucoup de flexibilité. Chacun choisi ce qu'il cuisinera à l'autre, beaucoup de plats de routine mais cette façon de faire permet de temps en temps de faire "cadeau" à l'autre de produits plus fins, d'une recette où où on s'applique plus, de son plat préféré... c'est aussi pour ça que j'aime cette formule.

    Je regarde aussi ce qu'il reste comme aliments dans le frigo de la recette précédente pour imaginer la suivante, alors qu'avant nos repas n'avaient aucune cohérence entre eux.
    Il y a un an, je trouvais qu'on jettais encore beaucoup mais je pense que c'est simplement qu'on achetait trop, on était dans une phase de boulimie où on ne voulait se priver de rien (c'est souvent lié au stress). ça s'est régulé un peu tout seul.On gaspille encore mais moins. Maintenant de temps en temps le frigo est presque entièrement vide avant de retourner faire les courses et ça fait du bien.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]