Souviens-toi de l'an dernier...

Je sais pas si c'est l'automne qui me rend nostalgique ou quoi, mais en ce moment, je ne passe pas une semaine sans me demander ce que je faisais l'an dernier à la même époque.

Même si j'ai un journal intime, et même si maintenant le blog a plus d'un an (ce qui devrait me permettre de farfouiller dans les archives voir quoi), je n'ai pas forcément la réponse...

Et après tout, qu'est-ce que diantre cela peut-il bien me faire ? Savoir si j'étais en train de me la couler douce sur la terrasse ou en balade avec Chéri sur les chemins belges ?

Rien in fine. Ou bien alors tout. 

L'année dernière en Belgique a été tellement riche de tout point de vue, alors même que je ne travaillais pas que je ne peux pas m'empêcher de faire des comparaisons avec ma vie d'aujourd'hui.

Non mais cherchez pas, c'est l'automne, c'est tout ! 
Cet automne qui nous est tombé dessus (presque) à l'improviste, cette situation personnelle qui me donne l'impression de faire du sur-place depuis quasiment 9 mois maintenant (l'équivalent d'une grossesse...), cet enchantement qui a disparu avec le retour en France, la solitude (toute relative, vu que je travaille, contrairement à l'an dernier), l'éternel recommencement du déménagement (s'installer, s'approprier le quartier, la ville, se faire de nouvelles connaissances, amis, faire son trou tout simplement)... C'est l'automne je vous dis !

Bon, je viens de chercher ce que je faisais l'an dernier, et ça m'a foutu un sacré mouron, avec chocolat et tout.

L'an dernier, à la même période, c'était le début de la biennale de l'Art Nouveau. Un WE sacrément pluvieux, mais la découverte de l'architecture de Bruxelles. Une belle découverte, une très belle découverte.

Peut-on être nostalgique d'une période terminée, une page tournée, une vie où j'étais au chômage en plus (et donc par conséquent un presque-déchet de la société), et dans une ville loin de la France-sa-patrie ?
Il faut croire que oui apparemment...


Commentaires

  1. Oui, ça sert à ça un blog... le poids des mots et le choc des photos. Moi j'ai tellement explosé de blogs - celui ci je m'accroche fort - sur des coups de blues ou de colère que c'est Paperblog qui tient certains de mes souvenirs... Pour ma part, c'est de l'automne, il y a deux ans dont je suis nostalgique. Curieux, j'étais encore au chômage nous aussi. Finalement, la crise aurait peut être du bon...
    Allez courage, c'est l'année qui est comme ça, je crois ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vivement 2013 alors !
      En tout cas, je suis au final impressionnée de voir combien écrire sur ce blog peut exacerber mes émotions...

      Supprimer
  2. C'est sans doute plus dû aux changements récents que tu viens de vivre. Quand on recommence quelque chose (presque) à zéro, on se prend parfois à jeter un coup d'oeil en arrière, à se replonger dans ce passé pas si lointain et regretter les anciennes habitudes... mais ça passera. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et quelles belles habitudes !
      Tu as raison, il faut encore une fois recommencer. On a presque l'habitude cela dit ! Et à deux, ça sera plus facile, j'espère.

      Supprimer
  3. Le rétroviseur est plus petit que le pare-brise
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. Moi aussi je me demande comment c'était l'an dernier à la même époque! Et je me rapelle que le 9 octobre, je me baignais encore dans la méditerranée et je faisais bronzette sur la plage! Mais que par contre en Belgique, il faisait déjà froid! Pour le reste je ne me souviens pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faisait froid et il pleuvait des cordes ce WE-là ! Et j'avais eu la bonne idée d'aller visiter cette maison de Scharbeek en vélo, j'étais trempée !
      Chanceuse !

      Supprimer
  5. ho ben ça doit faire à peu près un an qu'on se connait aussi, c'était un jour de pluie, évidemment !! mais la grosse belle drache :) bisous bisous !!
    ps, je fais comment pour te remettre les petits choses que j'ai pour toi ?? tu reviens sur bruxelles ou je te les envoie par la poste ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement le même temps, tu as raison. Espérons que la prochaine fois qu'on se verra, ça sera mieux !

      Supprimer
  6. Je n'aime pas te lire si nostalgique ! J'ai l'impression que tu traverse une période creuse alors tu te rattaches aux souvenirs. Mais ça va aller, courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est complètement ça... mais ça va passer j'espère...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]