Mon chou, mon loup, ma bête de sexe

Après l’épisode des sans-gêne dans le train, et celui des enfants terribles de Disney, j’ai eu l’immense chance et honneur de me trouver voisine (et coincée côté fenêtre qui plus est, ma hantise quand je prends le train) du vieux-beau-et-son-IPhone.

Le vieux-beau-et-son-IPhone monte dans le train à l’aéroport Charles de Gaulle. Normal, le vieux-beau-et-son-IPhone  est un homme d’affaire redoutable, aux dents acérées, au costume noir impeccable, sentant bon le sable chaud le parfum couteux et capiteux qui file mal à la tête, mais que l’on n’oublie pas.

Le vieux-beau-et-son-IPhone s’assoit à sa place en me parlant. Ah non, en fait, il ne me parle pas du tout, c’est à son IPhone qu’il cause : « attends j’enlève ma veste, je suis dans le train. » Jusque là, rien de très original. Pas plus pas moins qu’un sans gêne de base.

Mais là où le vieux-beau-et-son-IPhone va plus loin, plus fort, plus insupportable, c’est que pendant les 1h45 que durera le trajet, il passera très exactement 1h15 au téléphone, le temps restant lui servant à allumer son ordinateur et triturer 2-3 chiffres sur Excel, en profitant de ma politesse virant à la connerie mon extrême gentillesse pour piquer MA prise de courant, tout ça en plus de me gonfler et de me surgonfler (je ressemblais à une baudruche gonflée à la bière en descendant du train, pour vous donner une idée de mon agacement) !

 Il a donc passé 1h15 au téléphone. Véridique.  Et le pire dans tout ça, je vous le donne en 1000, c’est qu’il téléphonait à sa pupuce, son amour, son cœur, et qu’il en disait largement plus que je ne voulais en savoir. Donc Pupuce était affreusement jalouse (« mais non je ne parle à personne, là, je suis dans le train je te dis ! »),, que lui, grand seigneur qu’il était ne l’était pas du tout (« oui, ce mec-là, que tu voyais… Tu vois, j’en parle sans m’énerver, je suis pas jaloux moi ! »), et le pompon du pompon, le clou de la conversation, sur lequel il a réussi à tenir bien 20min non-stop : Vieux-beau-et-son-IPhone  était très fatigué ce matin, la faute à Pupuce qui cette nuit l’avait littéralement vidé. : « ah la pupuce, j’arrive plus à suivre, tu sais mon cœur, ah là, là cette nuit… Et quand on a fait ici, et quand…» Gloussement de loup qui attaque une biche…

A ce stade, je préfère ne rien dire de plus, de toute façon, ma décence m’a permis d’oublier toutes ces paroles depuis…

Bref, ce soir-là, j’essayais de bosser à la base, mais son monologue était tellement palpitant agaçant que je n’ai jamais réussi à me concentrer suffisamment pour être un minimum productive.

Et son pu*ain de parfum a fini par me coller une migraine à pas piquer des vers, je suis sortie du train… complètement vidée ! Le vieux-beau-et-son-IPhone, quel homme, quel pouvoir sur la gente féminine !

Commentaires

  1. Oui, mais regarde, si ça continue comme ça, tu auras bientôt de quoi écrire un livre entier sur les passagers des trains . Tu tiens un best-seller, là !

    Bisous <3

    RépondreSupprimer
  2. Après coup, c'est drôle... mais sur le moment, c'était vraiment super pénible !
    Plus que 3 trajets en train, pourvu que j'aie des rebondissements pour terminer mon best-seller ! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Rien que le titre, je suis entrée en courant sur ton blog et là.... je suis morte de rire ! J'imagine et puis le parfum je le sens d'ici. J'ai horreur de ça moi aussi ces parfums de vieux beau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tant mieux si tu aspu rigoler un bon coup, c'est le but !!

      Supprimer
  4. Tu sais que tu pouvais lui demandais de sortir dans le couloir....
    Perso, je n'hésite pas à les moucher...
    Ma pauvre puce
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  5. Purée, ça me rappelle toutes ces heures passées dans le train quand je bossais chez Eurostar...Ah la la, comme ça me manque pas ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Berk...ça se trouve, il prend plaisir à étaler ça devant les autres...et pas de bol, là, c'était toi ...
    Changer de place....why not ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je pense qu'il était juste particulièrement égocentrique...

      Supprimer
  7. Oh pinaise! T'aurais dû lui dire que t'en avait rien à foutre de sa vie sexuelle avec une bibo blomde! lol

    Non sérieux, je pourrais pas! Tu me diras moi j'avais la même version avion!

    RépondreSupprimer
  8. Ahlalala , le train et ses rencontres incroyables :-)
    Pour ce coup tu s été vraiment gâtés, lors de mon dernier voyage à l'inverse j'ai eu la chance de rencontrer 2 personnalités fort sympathiques qui m'ont permis de passer un voyage express car passionnant... je te souhaite la même chance lors de ton prochain voyage :-D

    RépondreSupprimer
  9. Oui à croire que certaines personnes n'ont plus de pudeur. Mais quand on a pas de livre ou plus de batterie sur le iPod, ça peut devenir divertissant.T'apprends tout sur leur vie.

    RépondreSupprimer
  10. Si ça se trouve en vrai il ne parlait à personne, il faisait juste semblant pour se faire mousser, lol !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]