La stratégie gagnante du carton...



Ne m'en voulez pas si je me fais très rare, mais en ce moment, je suis dans les cartons jusqu'au cou. Même plus d'ailleurs, à croire qu'on est en train de retapisser notre appart de cartons. Très chic le look minimaliste, mosaïque de cartons le long des murs. Très très chic…

Sans rire, dimanche dernier, toutes les 2h, je me disais : "celui-ci, c'est le dernier ! Y'a plus rien à encartonner après ça"… Mouais. Bin on a toujours pas fini. A croire que ça se multiplie, les cartons à remplir. J'en fais un, j'en fais 10. Un premier mur de plein, on pousse les meubles pour en remplir une deuxième couche, toujours plus haute, toujours plus loin. Mais rien n'y fait. J'ai toujours un carton de plus qui m'attend à la fin du carton en cours. Appelez-moi Sisyphe et son rocher. Putains de cartons !

Et puis on croit que c'est simple, comme ça, cette histoire de cartons. Tu te fous dans un coin et tu remplis jusqu'à ce que ça soit plein, tu fermes, et roules ma poule ! Point du tout, point du tout. Parce que tu te dis, pleine de logique : "je vais mettre nos 3 boîtes à merde à bibelots ensemble, ça sera plus logique.
Sauf que (3 possibilités, au choix) :
- les 3 boîtes à merde ne rentrent pas dans un carton. C'est couillon, il y a juste 5cm de trop en hauteur pour les fourrer en pile, ou 3 en largeur pour en coller deux de front.
- les 3 boîtes rentrent pile poil, mais tu as un trou infâme de 10 cm en haut, trop petit pour y loger une autre boîte, mais trop gros pour refermer le carton (sinon, cette sale bête s'écrase une fois que tu l'as mise tout en bas de la pile de cartons, de comme par hasard…). Bref. Tout ceci t'oblige à quitter ton coin à la recherche dans tout l'appart DU bordel parfait de 10cm de haut, et plat tant qu'à faire. Et d'un coup d'un seul tu te retrouves juchée sur un escabeau en train de décrocher tringles et rideaux de la chambre (le rideau ferait une belle merdouille de 10cm de hauteur et plate, te dis-tu), avec Chéri qui déboule en te disant "mais qu'est-ce que tu fous ? Je croyais qu'on commençait à vider le salon ?" Va lui expliquer, toi, que ce putain de trou, tu n'as trouvé que la paire de rideaux pour le combler ? Paire qui par ailleurs, s'avèrera  trop haute de 3cm une fois repliée, d'où une paire de rideaux dans 2 cartons différents….
- les 3 boîtes logent pile poil, tu refermes ton carton, tout est parfait… et tu te réveilles en sursaut. Ce n'était qu'un rêve !

Et puis tous les collègues et amis qui te disent "non mais faut relativiser, c'est pas si mal de déménager de temps en temps. Et ça te permet de trier, en plus".
Déjà, d'une, ça se voit qu'ils ne déboursent pas la modique somme de 3'500 € pour une promenade de santé de 750km et des centaines de cartons, sinon, ils se la boufferait leur réflexion à la con.
Et de deux, le coup du tri, ça ne marche que quand c'est toi qui loue ta petite camionnette de 20m3, et que tu as la pression du volume derrière. Nous, on a allègrement franchi la barre des 38 m3, alors un peu plus, un peu moins, comment vous dire ? Et puis c'est justement la paire de chaussures que tu t'apprêtais à jeter qui permet de boucher le trou-infâme de ton carton, c'est bête quand même… Et en plus, honnêtement, tu n'as pas le temps de prendre le temps d'ouvrir toutes les boîtes à merde et les chemises en papier pour trier. Trop tard, on le fera à l'emménagement. Hum hum. Comme si c'était fait !

Et encore, je ne vous explique même pas comment on a réussi à perdre au détour de cartons en cours mon cahier de boulot, celui sur lequel je note tout ce que je dois faire, mes notes de réunions, etc., que chéri a attrapé à un moment donné, croyant que c'était "juste" un cahier... depuis, impossible de remettre la main dessus... et pourtant, on a réouvert un paquet de cartons....

Bref, si jamais vous ne me revoyez pas, c'est que je me suis encartonnée vivante de désespoir de ne pas en voir la fin !

Image empruntée ici.

Commentaires

  1. J'ai l'impression de m'y voir, c'est exactement ça.
    Courage!!!

    C'est ce qui m'attend en juillet (pour notre maison) et en septembre (pour mon boulot).

    RépondreSupprimer
  2. Courage ma belle, c'est super cher en plus
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. Ah je me demandais comment tu allais! Ca fais longtemps qu'on a pas de nouvelle, mais je me disais bien que tu devais être dans les cartons!

    Ca me rappelle des souvenirs! Mais heureusement j'avais que 6m3 (et oui je vivais chez maman donc pas grand chose à emporter) 3500€ c'est abusé! En même temps j'en ai eu pour 897€ avec mes 6m3!

    Bon courage en tout cas! Bisous

    RépondreSupprimer
  4. 3500 euros ? +38m3 ?? Mais mais mais ??? Comment fais-tu ???? O.o

    En tout cas, la pile de cartons infinie je connais ! D'ailleurs je n'ai toujours pas compris, après une demi-douzaine de déménagements, comment il est possible que tout ton bazar tienne dans un simple meuble, mais que rien ne tient dans 4 cartons empilés. A la fin, nous on mettait du journal froissé (ou de la pub) dans le trou infâme, trop crevant de fouiller partout à la recherche de l'objet unique, et pis t'façon ça allait à la poubelle, autant que ça devienne utile un peu avant ! Comme ça, ça te fait un suspens quant tu déballes, que c'est-y déjà que j'ai mis là-dedans !?

    Courage !! Bisous

    RépondreSupprimer
  5. hihi, ça me rappelle des souvenirs!

    RépondreSupprimer
  6. Arf... Bon courage !! Les seuls objets qui rentrent "tout-pile", c'est les livres... Mais souvent, fausse joie : "ça rentre, ça rentre !!! C'est louuuuuuuuuuurd... Bon ben on réouvre et on fait 2 cartons... Non, 3 !!!") Oh et puis les cartons sans fin... Avec le Chéri, comme on déménageait d'1 km seulement, on s'est dit qu'on allait tout mettre dans les 200 000 cabas achetés lors des courses (excuse favorite lorsqu'on a oublié les sacs de courses à la maison...) ; et bien on les a remplis et vidés 2 fois... T_T

    RépondreSupprimer
  7. Ah ah ah ! Si j'arrive à faire le déménagement que je veux, c'est carton pour la poubelle en masse que je vais faire. Voyager léger. Non parce que bon. C'est pas comme si ma maison était déjà au trois quart vide mais presque. :D
    Bon courage pour déménger tous les trois ans, je connais. ;)

    RépondreSupprimer
  8. Ohhhhhh, bon courage, je compatis (même si moi je kiffe faire mes cartons, j'suis méthodique et tout en plus !!)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]