11 oct. 2012

Diluée...

En ce moment, je sais pas ce que j'ai, mais j'ai l'impression de n'être qu'une partie de moi, le reste s'étant fait la malle quelque part dans un espace-temps qui m'échapperait... C'est un peu étrange au final.

Concrètement, ça donne des trucs qui ne me ressemblent qu'un peu.

Genre avant j'étais un peu distraite, maintenant, j'en suis à tout perdre si je ne surveille pas exactement où est-ce que je mets mes affaires. J'ai réussi à paumer un billet de train juste après l'avoir sorti de la borne (heureusement qu'un agent SNCF l'a retrouvé et qu'on m'a appelée à l'accueil...). J'ai réussi à paumer mes clés de voiture que je tenais à la main (je les avais juste fait tomber à côté de ma boîte aux lettres en sortant mon courrier), etc. Complètement tête en l'air, comme si tout me passait au-dessus...

Genre je n'ai plus d'avis. Mais quand je dis plus d'avis, c'est plus d'avis du tout. Entre pâtes ou riz, à la rigueur, ce n'est pas très grave. Mais quand il s'agit d'un truc un peu important, y'a plus personne. J'en suis à demander à Chéri son avis pour tout. Et l'écouter religieusement.
Bruxelles ou Lyon (oui, parce que je ne vous ai pas dit qu'à 3 semaines du déménagement, mon chef m'a proposée de revenir sur la Belgique, à la faveur du départ d'un collaborateur de l'équipe belge) ? Je ne savais pas décider, j'avais beau faire les avantages et les inconvénients de Lyon et Bruxelles, je ne savais plus. Juste au moment où j'avais perdu tout espoir, où je m'apprêtais à tourner la page... C'est moche. Chéri a tranché : c'était trop tard pour faire marche arrière.

Je ne sais pas si c'est mes larmes qui diluent ma personnalité, mais il va finir par ne plus rester grand-monde à ce compte-là !

Et faut vraiment que j'arrête d'écrire mes articles en fin de WE, c'est la déprime totale sur ce blog, alors qu'en semaine, ça va plutôt pas mal !

12 commentaires:

  1. C'est dur la vie et il arrive qu'on ne sache plus où on habite... Bises et tiens bon. Le vent va bien cesser de souffler.

    RépondreSupprimer
  2. Vivement que ton mari arrive car tant de solitude, ce n'est pas bon du tout...

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que ça ira beaucoup mieux quand le déménagement sera fini. Tu ne seras plus diluée, tu seras entière, puisque tu n'auras plus un pied à Bruxelles et l'autre à Lyon. Mais je sais bien que c'est une période difficile à passer et je regrette de ne pas être plus près pour pouvoir te remonter le moral. Sache en tout cas que je pense bien à toi <3

    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. C'est clair que c'est un peu tard pour faire marche arrière mais si rester à Bruxelles est ce que tu préfère ya peut être des solutions?

    Ca doit pas être facile toute cette période de changement et donc pas facile de penser.

    Bon courage!

    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  5. Tu m'as l'air épuisée... C'est possible ? Prends soin de toi, fais-toi plaisir !

    RépondreSupprimer
  6. Cela va s'arranger ma belle.. C'est ça l'automne aussi...
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. C'est difficile, tu te retrouves en plein milieu d'une transition qui va décider d'une partie de ta vie future, avec tout plein d'hypothèses mais pas de réponse pour l'instant, avec en prime la responsabilité d'influer sur l'existence d'autres personnes (mari + chat ; oui j'inclus le chat dans les personnes !!). C'est normal que tu demandes aussi l'avis d'autres personnes pour savoir comment te situer, et que tu hésites à propos de choix aussi importants.

    Courage, tout ceci sera bientôt loin :)

    RépondreSupprimer
  8. C'est pas évident ce genre de passage, d'ailleurs tu as trouvé le mot exact : on se sent diluée, c'est vrai.
    Si ça peut te consoler un peu il y a plein de copines blogueuses très sympas à Lyon : tu connais peut-être déjà Clochette du blog "Très Cher" ou Elo de "la Ptite bulle d'Elo" ?
    Bisous et bon courage <3

    RépondreSupprimer
  9. Coucou !! T'es partie ? Je reviens d'une semaine de vacances à agadir et je m'attendais à avoir plusieurs posts à rattraper et là.... seulement 3 (stupeur !).
    Alors, je ne peux que te souhaiter d'aller bien et de faire contre mauvaise fortune bon coeur, même si tu aurais préféré rester sur Bruxelles. Pffff ! les choses ne vont pas toujours dans le sens où l'on voudrait et si tu avais eu cette proposition de poste avant, ç'aurait été bien plus simple pour tout le monde, mais voilà, ça s'est goupillé autrement, pas glop ! le principal est que vous puissiez enfin être ensemble (et que tu récupères couteaux, casseroles et four lol).
    Bizzzzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais, je sais, j'ai plein d'articles à publier mais je cours tout le temps ! En plein déménagement... vivement la fin de la semaine prochaine que tout soit rapatrié à Lyon, du chat au canapé rouge en passant par le chéri !!

      Supprimer
    2. Pas grave, fais ce que tu as à faire, je continuerai à passer tous les jours pour voir s'il y a du nouveau...
      Bon courage et bisous.

      Supprimer
  10. Tout va bien se passer. Bonne continuation Kimie. Take care of yourself.

    RépondreSupprimer