Celle qui va à Grenoble



Et oui, il y a à peine quelques mois, Grenoble était aussi loin que les Amériques (souvenez-vous). Aujourd’hui, j’y suis en un peu moins d’une heure de train. On arrête pas le progrès !

Et à 1h de train de sa BFF (nouveau terme consacré pour dire meilleure amie, on arrête pas non plus le progrès !), ça n’a pas de prix ! Donc c’était l’occasion de la voir plus souvent que 2 fois l’an.

Drinnnnng ! 7h00. Trop tôt pour un réveil de WE, mais c’est pour la bonne cause. Mon train est à 8h14 (retenez l'heure, c'est important, vous allez voir !). Comme d’hab’, j’ai prévu un timing très serré : ¾ d’heure pour le trajet de mon studio jusqu’à la gare, ça dervait suffire amplement. En plus, on est un samedi, donc moins de monde, donc tram plus rapide. On y croit !

Je saute de mon lit, douche, petit déj’. 7h21. Bah, un coup de brosse à dent, et j’ai même le temps de me maquiller ! Valse des pinceaux, mon nouveau bleu Kiko n’est pas le fard le plus facile à travailler qu’il soit.  Juste posé en aplat sur ma paupière et dégradé, ça devrait le faire. Coup d’œil à ma montre, 7h30. Crotte, je devrais être en train de partir ! Et mes sourcils. Et mon mascara. Mince, ça déborde ! Crotte de biquette ! Pinceau, estompage… Ayé ! 7h33. Allez, zou, je sors de chez moi.
Mauvaise biquette ! Le tram est devant son arrêt… mais même en courant, je ne le rattraperai pas !
Bon, c’est pas grave, le suivant arrive dans… 12 min ??? Comme ça 12 minutes ? Douze minutes… Aïe aïe aïe, autant dire que j’ai raté mon train, quoi !

Je m’assois pour poireauter, je maudis ma foutue retardatite aigue… Un ange passe… et 12 min. Voici le deuxième tram. Je monte, je valide mon ticket : 7h46.
Je me pose, l’air morose, et en profite pour méditer… Malgré mon retard maladif, je n’ai pourtant jamais loupé de train. Ah si, une fois ! A l’époque, Chéri et moi habitions à 2h de train l’un de l’autre, et je passais régulièrement le WE avec lui, partant seulement le lundi matin, à 5h50. Bien sûr, on partait de chez lui toujours un peu plus tard, et on roulait comme des fous dans la campagne pour prendre le train à l’heure. A chaque fois, c’était juste, mais bon. Sauf cette fois, où, en arrivant en gare, le train se secouait et démarrait…

Je rumine, donc. Correspondance. Je cours, le métro est sur place, je manque de me casser une cheville en descendant 4 à 4 les escaliers pour l’attraper.
« Part-Dieu, gare SNCF » 8h11, le métro ralentit. Je me prépare mentalement, échauffement virtuel. Les portes s’ouvrent. 3, 2, 1, 0 PARTEZ !
Je bondis hors du métro  comme un ressort de sa boîte, je sprinte : escalators, tapis roulants, escalators en panne. Ne pas oublier de contrôler mon souffle. Inspirer. Expirer. Courir. Je m’engouffre dans la gare. C, c’est la voie C. Je sprinte, je bouscule quelques non-pressés (comment peut-on ne pas être pressés dans une gare ? Le concept m’échappe…).
1-2-1-2, je déboule comme une folle sur le quai. « Le TER en direction de Grenoble va partir ». J’éclate mon pouce sur le bouton d’ouverture des portes. M’engouffre et me retourne. Voie D, je suis dans un train de la voie D ! ME*DE !!!!
Mon train est en face ! En un bond, je traverse la voie. « Prenez garde à la fermeture des portes ». J’éclate de nouveau mon pouce sur l’ouverture de la porte. Miracle, elle s’ouvre. Je saute à l’intérieur. « Attention au départ ».
Cette fois, je vérifie, haletant auprès du contrôleur « ce train va bien à Grenoble ? »
Oui.
Ouf. Je peux souffler.

Il est 8h14 pétantes.

Mais le pire, vous savez quoi ? C’est que ce pu*ain de train, il a eu 4min de retard au départ… alors que j’étais scrupuleusement  à l’heure ! Grrrhhhhhh !!!

Commentaires

  1. Il devraient rembourser un euro par minute de retard... CA les motiverait un peu tiens

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les français seraient riches alors ! Et la SNCF en faillite profonde...

      Supprimer
  2. Ha, ça m'arrive souvent, ça aussi ... Mais ce que je préfère, c'est quand mon train a 4 min de retard, alors que j'ai 5 min de correspondance. Rien de mieux pour entretenir ma ligne :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ligne + musculature quand en plus t'as une valise énorme à traîner !

      Supprimer
  3. Non, mais franchement, ces trains, aucun respect ! Et sinon, chapeau, belle course ! :) Moi, je suis une flippée, alors du coup, je prends beaucoup d'avance et j'attends toujours trois plombes avant le départ du train. C'est ch*ant, surtout si tu n'as pas un bon livre pour faire passer le temps !

    Bisous
    Isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pile le contraire de moi, en effet ! Mais j'essaie de travailler ce côté un peu non-stressé de ma personne !

      Supprimer
  4. C'est sportif dis-moi ! J'ai horreur de ces précipitations quand je vais quelque part. J'aime les gares et j'aime encore plus y perdre 1/4 d'heure avant mon train pour prendre un café... Bises

    RépondreSupprimer
  5. Sympa ce billet, la dure vie des personnes qui bossent et empruntent les transports en commun
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou qui juste empruntent les transports en commun !!

      Supprimer
  6. bravo pour ta performance, j'imagine parfaitement !! et ça m'est déjà arrivé super souvent aussi, je pars à l'heure mais problème de métro, de correspondance, et je dois cavaler comme une malade pour sauter dans le train !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est affreux, ça, quand ce n'est pas de ta faute en plus...

      Supprimer
  7. Je me voyais courir avec toi! Super, la description :-)

    RépondreSupprimer
  8. il fallait te maquiller dans le train (remarque je n'ai pas dit "pas te maquiller", je suis une fille ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi ! Du coup, je suivrai tes conseils la prochaine fois, promis !

      Supprimer
  9. Je déteste courir dans les gares (partout ailleurs d'ailleurs).
    Bon et Grenoble alors ? Raconteeeeeeee !

    RépondreSupprimer
  10. Hi hi! Tu vas finir par choper des ulcers de stress toi! Mais bon on change pas une kimie comme ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah non, depuis le temps que je vis comme ça ! Mais la dernière fois, tu noteras que je n'ai pas couru pour aller à la gare, et que je me suis maquillée dans le train !!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]