19 juin 2012

Là où je vous parle de mon c*l


Mon c*l et moi, c'est une longue histoire de regards en chien de faïence, de palper-rouler sans délicatesse, de dégoût du gras.
Bref, en sus de mon pif paternel, mon c*l – dont la culotte de cheval est entièrement partie prenante – est la 2ème des tares dont le grand loto de la vie m'a pourvue.
En provenance directe de ma mère, cette fois. Chacun son tour, pas de jaloux ! Ils m'auront décidément laissé le meilleur d'eux-mêmes, mes géniteurs !!

Enfin bon. Ca ne m'empêche quand même pas de vivre, je vous rassure.

Quand j'étais gamine, et ce jusqu'à mon adolescence – et je parle là de l'adolescence de mon temps, genre celle qui courait de 14 à 19 ans ; pas celle d'aujourd'hui où après 12 ans, on est déjà une femme talon, soutif et maquillage inclus – , ma mère, investie de son rôle de mère, et comme toutes les mères consciencieuses, m'achetait des culottes Petit-Bateau. La base donc.

Un bon investissement si l'on considère que ces culottes, je les porte encore de temps à autre. Bon, ma mère devait me voir comme un boudin sur pattes, car elles sont largement assez grandes pour moi, et pourtant j'ai dû doubler de volume depuis la douzaine d'années que je les aies.
Mais elles ne sont pas abîmées pour deux ronds ! Le blanc est un peu passé, mais ça me semble assez normal vu leur grand âge. Et l'élastique est comme neuf. Une bonne affaire, j'vous dis !

Ensuite vint l'âge ingrat de l'entrée à l'âge adulte, où le Petit Bateau fut abandonné au profit de culottes Dim, voire de petites choses affriolantes en dentelle. 
Pas trop quand même. Je ne suis pas fana du concept de lavage à la main quotidien de lingerie pour cause de grande fragilité.
En plus, il faut bien le dire, Dim, c'est quand même pas non plus le nirvana de la petite culotte. L'élastique s'effiloche ou se détend, la bande du haut devient affreusement grise au fil du temps, et ça m'est même arrivé d'avoir des trous (ça me les gratte, sans doute ?!).

Et pour un de mes anniversaires – genre à 21 ou 22 ans – , je ne sais pas ce qu'il lui a pris, mais ma mère m'a offert des culottes Petit-Bateau (et aussi une chemise de nuit d'hôpital, mouais). 
J'ai été super surprise. En plus, je ne savais pas que Petit-Bateau faisait aussi des dessous pour adultes...

A partir de ce moment, j'ai commencé à fureter dans les rayons des sous-vêtements pour enfants de mon hypermarché. Et j'ai fini par en trouver, chez Lecle*rc en France et Cor* en Belgique.
Je prends du 16 ans, et mon majestueux fessier est à son aise, ça doit correspondre au 38. Je pense que pour les adultes, suivant vos formes, vous pouvez taper du 14 au 18 ans. Depuis cette année, j'en trouve aussi au rayon adulte, youpi ! Et en plus, elles sont 100% coton, et ça, j'aime !

Depuis, ma vie a changé. Je vis 100% en Petit-Bateau. Je ne sais pas si ça me rajeunit, mais en tout cas, je le jurerais : Petit-Bateau me rend "esseptionnelle" !


PS : je ne suis malheureusement pas sponsorisée pour dire ça. Monsieur Petit Bateau, si tu passes par là, je suis à ta disposition ! Culottes, T-Shirt, robes, je prends tout ! :-)

12 commentaires:

  1. Un pote m'a dit que le cul était le sex appeal n°1 des femmes, gros ou petit, tant qu'il y a à bouffer (je fréquente des gens classes).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'a pas tort, cela dit. Je suis sure que dit de façon plus élégante, ça sonnerait presque comme un compliment pour la gente féminine !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Bah, j'en parle... mais je ne montre pas grand-chose !

      Supprimer
  3. Je confirme, monsieur Petit-Bateau, sponsorisez mon amie Kimie, elle vient de me sauver la vie ! Moi non plus, je suis pas une grande fan des culottes Dim, rapport à la qualité, sans doute. Mais j'aime bien les sous-vêtements en coton, n'en déplaise à mon homme, on peut pas porter des petites choses affriolantes tous les jours ! ^^ Donc, je crois que je vais partir en quête, non pas du Saint-Graal, mais de la sainte culotte !
    Merci Kimie !

    Bises
    Isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un plaisir, Isa !
      J'ai déjà sauvé ma meilleure amie, si ça peut servir à quelqu'un d'autre...

      Supprimer
  4. Ti me fais rire, v'là que tu nous parles de tes petites culottes. Je suis une adepte aussi mais pour... mon fils :-D Je n'achète que là, super qualité, ça ne bouge pas et il semble aimer ses petites affaires hi hi Tu sais qu'il y a une boutique destockage à Roubaix ? (même deux d'ailleurs) Si jamais un jour tu as l'occasion d'y aller !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaie pour toi à l'occasion, tu vas voir, elles sont super top !
      Merci pour l'info sur Roubeix, je ne savais pas !

      Supprimer
  5. j'y suis déjà allée, à roubaix, c'est super grand :)
    moi les petits bateaux, ça a été quelques t-shirts et maintenant plus rien, super qualité c'est vrai
    pour les culottes, je préfère des machins colorés/en dentelle/à fleurs/à rubans style topshop ou new-look :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est plus joli et tout... mais rien ne vaut le coton quand même !

      Supprimer
  6. Tu me fais bien rire dis! Faudrait que je fasses un sacré tri dans mes culottes moi. Mon tiroir déborde de tailles allant du 36 (reliquats de mes 18 ans) au 44 (vive la grossesse donc). Entre les deux, ce ne sont que des trucs moches... Je penserai à Petit bateau et à toi en renouvelant mon stock je crois. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, ça te fait un choix vaste ! Bons achats alors !

      Supprimer