13 juin 2012

La famille Tuyau dans le train


La famille Tuyau, c’est celle que tu redoutes dès que tu te trouves dans un endroit public. Celle qu’immanquablement, au bout de 10min, tu as envie d’étrangler. En toute non-violence, bien entendu.

La famille Tuyau, c’est celle qui s’étale, voiture avec moteur vrombissant, musique à fond et gosses brailleurs qui se font un petit foot à 10m de ton chéri et toi, qui aviez prévu un pique-nique en amoureux près d’un lac, dans un recoin tranquille et romantique.

Mais la famille Tuyau n’intervient pas uniquement à la campagne, non, elle prend le train aussi...

En général, direct tu la repères. C’est celle qui a créé un bouchon pas croyable dans le wagon, essayant avec un piètre succès de caser ses (trop ?) nombreuses valises dans le compartiment du dessus, valises qui déborderont également sur les sièges voisins et jusque dans les allées, rendant compliquée toute tentative de passage aux plus de 45kg voyageant sans valise.

Une fois installée et ne gênant presque plus personne (enfin, sauf celles qui veulent utiliser le couloir, mais c’est un concept dépassé, non ?), la famille Tuyau appelle l’un après l’autre chaque membre de sa famille, ses amis, ses collègues et ses animaux de compagnie, pour leur annoncer la bonne nouvelle : « OUI ! QU’EST-CE QUE TU DIS ? OUI, JE T’ENTENDS MAL. MAIS JE SUIS DANS LE TRAIN. OUI ! »

Malheureusement, il s’avère que dans un cas sur deux, la famille Tuyau ne s’est pas installé à la bonne place, ce qui donne lieu à un débat acharné entre la personne de bonne foi qui leur tend son billet (mais SI, c’est bien la voiture «3, place 36. Non, vous n’êtes pas en voiture 8) et eux.  Dix minutes plus tard, toute la voiture est au courant que madame Tuyau a confondu le 3 et le 8, faute à ses lunettes qu’elle a cassé la veille, et puis de toute façon, elle n’y voit plus grand-chose même avec, et puis aussi, monsieur Tuyau qui a une bonne vue, un regard d’aigle, monsieur Tuyau, un regard d’aigle, aurait bien pu vérifier le numéro de la voiture. Mais que voulez-vous, dans cette famille, c’est toujours elle qui se dévoue. Ca a été comme ça depuis 2003 avec la naissance des jumeaux et…
Au bout de 25min, la famille Tuyau s’ébroue, redescend ses valises, occasionne un deuxième bouchon, et se déplace bruyamment. La personne s’écroule, vidée, sur son siège âprement gagné…

Je pourrais vous raconter également les jeux innocents des jumeaux (courir à grand tapage en hululant façon peau-rouge dans tout le couloir), la sonnerie discrète du portable de monsieur Tuyau, réveillant régulièrement d’effroi l’ensemble des voyageurs ayant fait la bêtise de s’assoupir, ou encore le bruit de papier mâché du paquet de chips, mangé en 25min (et après, ils attaqueront les M&M’s) que tu as envie de leur écrabouiller sur la tête.

Je pourrais, mais je m’abstiendrai.

Trop de famille Tuyau tue la famille Tuyau.

Bien sûr, toute ressemblance avec des personnes existantes ne serait pas vraiment fortuite.

12 commentaires:

  1. Ah je ne les supporte pas eux! Ils sont insupportable, impolie, fatiguant, il m'enerve...je suis pas patiente dans le train en général ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus ! Et en général, j'ai envie d'être tranquille pour bouquiner !

      Supprimer
  2. t'as oublié le gosse qui tape à coups de pieds dans ton siège, oui parce que t'as pas de chance, ils sont juste derrière toi ... oui c'est du vécu ! mais sinon tout le reste y est dans ton article, tout de suite j'ai pensé au gsm ! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison, j'ai oublié ce point ! Ca m'est déjà arrivé aussi !

      Supprimer
  3. Amusant ! Moi je dis "famille Tuyau de Poêle" et c'est vrai que dans un endroit clos comme le train c'est pénible mais pire en camping....
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine même pas les avoir pendant 1 semaine ou 15 jours dans la tente d'à côté !!

      Supprimer
  4. Argh, je compatis. On a tous croisé une famille Tuyau un jour ou l'autre...

    Personnellement, je choisis de ne pas voyager en train avec mes enfants, par égard pour mes concitoyens qui, vraiment, n'ont pas mérité ça :)

    Bises
    Isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je crois. D'ailleurs, mon article est un mélange de plusieurs familles Tuyau !

      Supprimer
  5. Les familles Tuyau, aaaah cette fameuse famille qui s'est démultipliée au fur et à mesure... J'en croise malheureusement trop souvent ;(
    Mais c'est vrai qu'ils sont terribles et dévastateurs, dommage qu'il y en ai autant... Et qui prennent toute l'attention sur eux surtout.

    Bonne soirée à toi, des bises ! Clara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au pire, quand on n'a pas de bouquin, ils nous occupent... (il faut voir le bon côté des choses !)

      Supprimer