1 avr. 2012

PEL 1 - Kimie 0

Souvenez-vous ! Vendredi, je vous parlais de la façon dont j'avais l'intention de dépenser mon premier demi-salaire.

Autant vous dire que samedi matin, j'étais sur le pied de guerre pour aller en ville avec :
- une paire de chaussettes neuves, pas trop épaisses ni trop fines et surtout : pas trouées - pour essayer mes futures Ash Bowie Corail,
- la tenue de combat de type "spécial soldes", c'est-à-dire chaussures et pantalons que l'on peut éjecter en 30s chrono, veste facile à virer pour essayer un haut même sans cabine d'essayage à disposition - au cas où je verrais quelques fringues sympatoches,
- les jambes fraîches - au cas où une jupe ou une robe serait à mon goût,
- la carte bleue pimpante et brillante, prête à dégainer !

Et bien quoi ?

Déception !

Rêve brisé, désillusion intense, dépression... Les Ash n'étaient plus dans le magasin.
"Ah oui, les baskets basses oranges... Non, je n'en ai plus et je n'en aurai pas d'autres", m'a fait la vendeuse, très au courant des termes techniques bloguesques, à savoir "sneakers" et "corail" (elle m'a regardée comme si je parlais le martien quand j'ai décrit mes précieuses...).

J'ai donc passé le reste de la journée à pleurnicher dans mon coin, soupirant tous les 3 pas (et saoulant Chéri au passage) "mais pourquoi je ne les ai pas achetées il y a 3 semaines, pourquoi ? J'aurais dû me douter... bouhouhouuuuuu" "Bin, t'avais pas d'argent à l'époque" (Chéri a toujours un sens commun hors du commun dans ces cas-là !) "bouhoHOUUUUUU" ( = pleurs de fille incomprise).

Ensuite, on a erré comme des âmes en peine (surtout moi en fait), visité en vain Zara, Forever 21, puis sur le fil (18h30 donc) (les commerçants bruxellois sont TRES à cheval sur les horaires de fermetures à 19h, voire 18h30, même en plein centre-ville bondé de touristes) (le commerçant bruxellois est une espèce rare à respecter pour sa non-adhésion à la société de surconsommation), nous sommes entrés chez Mango.
Ou là, surprise : TOUT me plaisait.
Ma petite veste noire imitation Chanel (bah suis-je bête, je l'ai déjà, je ne vais pas la racheter) qui existe aussi en rose pastel poudré et là pour le coup, j'étais à deux doigts de craquer, retenue in-extremis par Chéri qui m'a rappelé, avec tout le bon sens dont il est capable "attends, tu n'as même pas encore porté la noire..." soupir.
J'ai réussi à ramper jusqu'aux cabines juste avant la fermeture desdites cabines, les bras encombrés de fringues.
Du coup, j'ai essayé une robe rouge qui me moulait entièrement, j'avais sérieusement l'air d'une bouteille de coca déformée sur pattes.
Puis une robe imitation Chanel parfaite pour cacher mes imperfections corporelles, mais un brin trop courte.
Un T-Shirt (transparent, of course ! A quoi vous attendiez-vous ? Un miracle ?).
Et enfin, une robe-chemise qui n'a pas réussi à convaincre Chéri mais que j'ai pris quand même car j'étais désespérée de la CB !

Bref, tout ça pour dire que c'est mon banquier qui va être content... Si je ne dépense pas mon (demi) argent du mois, tout ça va aller sur le PEL... pour le jour où Chéri et moi seront de nouveau géographiquement compatibles ! (Il faut y croire, hauts les coeurs !)

Allez, sur ce, je vais me coucher et rêver de mes jolies sneakers perdues qui auraient été si parfaites avec mon jean tie and dye !!

16 commentaires:

  1. Je suis désolée que tu n'aies pas trouvé les chaussures de tes rêves ! Une prochaine fois, peut-être ?

    Bises
    Isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai comme des doutes... elles sont sold-out partout sur internet, snif !

      Supprimer
  2. je compatis...
    Et je vois que tout les hommes sont les memes, d 'un pragmatismes a toute epreuves!
    par contre je remarque qu'il t 'as accompagné! ouaou... ca se fait rare ces bestioles.
    Pour ce qui est des baskets: sur internet? nan????
    bises
    pomme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sold-out sur Internet aussi, snif !
      Pour ce qui est de chéri, je me le garde bien précieusement !

      Supprimer
  3. Ahah ! La joie du premier salaire ! :-)
    Moi, j'ai du me contenter de m'offrir un manteau d'hiver et payer mes factures... Snif ! Mais, quelle joie, quand même, de voir son compte crédité d'une telle somme ! :-D
    (Enfin, avant que le loyer et autres joyeusetés viennent gâcher le tout, ... :-p)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un manteau d'hiver, c'est déjà un beau cadeau à soi-même...

      Supprimer
  4. Bein si tu les as déjà essayé, tu peux toujours les commander par internet...tu veux que je regarde de mon côté si je les trouve? ça te fera un prétexte pour venir! :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas essayé, je suis dégoûtée de ne pas être entrée dans le magasin il y a 3 semaines...
      Et elles sont sold-out partout sur internet, pffff...

      Supprimer
  5. Oohh, trop frustrant tout ça mais peut-être que samedi prochain...T'as essayé d'aller du côté Chaussée d'Ixelles, Avenue Louise?

    RépondreSupprimer
  6. Ooooh c'est trop dommage :(
    La vendeuse a essayé d'appeler d'autres magasins?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Je pense qu'elle s'en foutait en fait !
      Et puis ce n'était pas un magasin uniquement Ash et a priori pas une chaîne...

      Supprimer
  7. en tous les cas le jeans te va très bien, et figure toi que j'ai plongé sur tes chaussures quand t'es entrée dans la pièce, au cas où !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as pas dû être déçue alors ! Je portais mes veilles Basics qui ont au moins 10 ans ! ;-)

      Supprimer
  8. Argh, je comprends ta déception, moi aussi je me serais détestée :) Mais bon, on va dire qu'il n'y a pas mort d'homme :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ! Mas presque mort de femme, quand même ! ;-)

      Supprimer