17 avr. 2012

Me, myself and I - la souris


J'ai une souris. Pas une vraie, une en peluche. Bleue. Que mes parents m'ont acheté en catastrophe dans leur bureau de tabac-presse favori pour me consoler de la perte de mon pinpin. 

Depuis, elle s'est fait tailler les oreilles par mon chien et couper sa queue de cordelette par le même pervers...

Elle s'est fait défoncer le pif par mes doigts (je gratouille l'intérieur, ça me calme).

Elle est en partie aveugle. A force de tomber sur le sol directement sur ses yeux, ces derniers ont perdu leur éclat et des morceaux.

Elle maigrit à vue d'oeil, cause je sors l'intérieur au fur et à mesure pour le gratter, comme expliqué. Ca forme des amas, puis ils se cassent et tombent. Anorexique, c'te pauvre bête.

Elle était bleue. Maintenant, elle est sale. Cela dit, quand je me décide à la fourrer dans une chaussette au lave-linge, genre une fois tous les 36 de l'année, elle en ressort presque neuve. Presque.

Elle est un peu malade de la fourrure. Comme les daims du parc de la Tête d'Or, elle commence à être rase du poil. Avec des trous.

Mais c'est quand même la plus belle de toutes les souris bleues du monde !


J'abandonne toute tentative de répondre succinctement au tag de Miss Cosmetik, donc comme je dois dire 11 choses sur moi, vous aurez 11 articles ! 
Vous allez en bouffer, de la Kimie, moi j'vous l'dis !!

6 commentaires: