Mon atelier




Aujourd'hui, retour à Emaux-land pour une visite virtuelle de mon atelier.

Ca ne va pas être très long, vous allez voir, car je suis installée dans un coin de la salle à manger, faute de place. Ce n'est vraiment, mais vraiment pas l'idéal, car les poudres d'émail font toujours un peu de poussière quand on s'en sert, et dedans, il y a du plomb. Pas glop.

En plus, pour préparer mes plaques, j'ai besoin d'un point d'eau, donc je fais ça au-dessus de l'évier dans la cuisine ou au-dessus de la baignoire dans la salle de bain. Pas terrible non plus...

Je rêve d'une maison avec une pièce rien que pour moi... pas pour tout de suite, donc !

Allez, stop au bla-bla et place aux photos :


Vue générale : une chaise, une table, des briques réfractaires pour supporter la chaleur du four, qui peut monter à 1200°C, et des étagères avec tous mes pots de poudres.

Vue du dessus. J'ai fait une plaque avec toutes mes couleurs, car souvent, les poudres ne sont pas du tout de la même couleur une fois cuites !
A gauche du four, un pot en plastique dans lequel je mets tous mes "restes", c'est-à-dire les mélanges de poudres que j'ai préparés en trop. Ensuite, je m'en sers comme contre-émail lors de la préparation de mes plaques.
Tout au fond, mon pot à crayon avec ma spatule, quelques pinceaux, ma plume pour appliquer la céragouache...
A sa gauche, le régulateur de températures, achat obligatoire pour que le four soit garanti. Sans lui, le four chauffe, chauffe, jusqu'à ce que mort s'ensuive...

Et dans la petite boîte à biscuits, on peut trouver mon joyeux bordel, mes pots de céragouache, un masque que je devrais utiliser lorsque que je saupoudre l'émail, des petits morceaux de cuivre, des pointes pour mon porte-plume...

A mes pieds, un petit meuble dans lequel j'ai en haut mes tamis et mes plaques terminées ;
Au milieu des prospectus, mon papier carbone, la notice du four et le catalogue des poudres de la Cristallerie St Paul ;
Et en bas, tout ce qui me sert au découpage et à la préparation des plaques, + plusieurs plaques de cuivre déjà prêtes à être émaillées.
Au dessus du meuble, mon rouleau de cuivre : j'ai encore de quoi faire !!

Et au-dessus du plan de travail, nous avons installé 2 étagères pour mes poudres, que j'ai mis dans des petits pots Ikéa trop mignons. Comme ça, je ne gâche pas trop la déco de la salle à manger !

Une dernière pour la route :

Attention, chaud dedans !!

Commentaires

  1. c'est pas mal tout ça mais c'est vrai qu'au milieu du salon, chez moi ce serait impossible parce que mon gamin de 3 ans irait toucher à tout, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai laissé tomber la fabrication des savons
    bisous !

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai qu'avec un enfant, il faut vraiment avoir une pièce à part pour les loisirs...
    Tu faisais des savons ?! C'est marrant, mon père aussi en fait, je crois qu'il fait ça directement dans la cuisine et les laisse sécher dans le garage. Depuis, on est inondé de savons, savons liquides, gel douche, shampoing et lessive ! Bien utile tout ça...

    RépondreSupprimer
  3. bonjour, où achètes tu tes poudres?? merci à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour !
      Je les ai achetées à la cristallerie St Paul vers Limoges, à Condat sur Vienne plus précisément. Je crois qu'ils livrent sur toute la France...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]