Les couches lavables, Titom et moi [bilan après 8 mois d’utilisation]

Il y a quelques mois, je vous parlais assez longuement d’ailleurs (ici, ici, , et par ) des couches lavables. 

Après 8 mois, où en est-on ? 
Aujourd’hui, nous sommes encore et toujours à 100% en couches lavables à la maison. 
Si au début, nous avons pas mal tatonné pour trouver notre vitesse de croisière, autant maintenant, c’est vraiment une affaire qui roule ! 


Désolé, pas de photo de couches récentes... mais des fesses de Titom !

Des débuts à ajuster
Quand j’ai commencé à mettre des couches à Titom, j’avais déjà des couches de ma Miss : des Hamac, des G-Diapers et des Best-Bottom, et des Piwapee. 
On a vraiment eu tout un moment de flou artistique, où j’avais l’impression de changer les bodies systématiquement car toutes mes couches fuyaient… C’était franchement décourageant... Et puis petit à petit, on apprend à connaître comment les couches fonctionnent, quand elles vont êtres pleines, quand changer Titom, et quelles couches sont à écarter. 
Pour mon Titom, j’ai dû enlever toutes mes couches G-Diapers que j’ai pourtant beaucoup utilisées pour ma Miss. Elles fuyaient systématiquement sur Titom, et a fortiori, elles ne convenaient pas à la morphologie de Titom, et pas assez absorbantes pour mon gros pissouilleur. 

Une affaire qui roule !
Au final, j’ai conservé uniquement les Hamac, les Best-Bottoms et les Piwapee. 
Mi-août, Titom avait 6 mois, et on sentait que les couches Hamac et Piwapee en taille 1 commençaient à être limite en taille et en absorption. J’ai donc changé de taille. 

Pour les Piwapee, j’ai bénéficié d’un demi-tarif en vente privée, je n’ai pas réussi à en trouver d’occasion. Autant il est très facile de trouver d’occasion des couches en taille 1 quasi neuves qui plus est, autant les tailles suivantes sont beaucoup plus rares (forcément, ce sont des couches qui ont été utilisées et pas achetées uniquement pour tester le lavable…). 
J’ai pris des couches classiques avec surcouches. Ce sont les couches que j’utilise pour la nuit, plus longues à mettre (il y a 2 « couches »), mais niveau absorption, elles sont vraiment géniales. Même après 12h sur Titom, elles ne fuient JAMAIS. 
J’ai pris 5 couches en grande taille 11-17kg. Il n’y avait pas la taille médiane sur la vente privée, mais finalement, c’était parfait dès ces 6 mois, car ce qui compte finalement, c’est que la surcouche soit bien ajustée. Même si la couche flotte un peu, ce n’est pas très grave. Et 2 surcouches en taille 6-11kg et 2 autres en taille 11-15kg, que j’utilise indifféremment. 

J’avais déjà 5 surcouches Hamac en taille 2, achetées en vente privée également mais jamais utilisées (ma Miss était une vraie demi-portion, et pour elle, j’avais abandonné les couches lavables avant de passer à la taille supérieure). Par contre, je n’avais que 2 inserts en taille 2. Et impossible d’en trouver d’occasion… Plus rare que l’or à l’état pur ! 
Heureusement, mes collègues ont été géniaux et ils m’en ont offerts une dizaine comme cadeau de naissance. 

Et pour finir, je continue à utiliser mes 3 surcouches Best-bottom avec mes 4 inserts en taille L. 
Avec ça, j’ai amplement assez de couches de jour comme de nuit pour assurer mes changes, avec une lessive tous les 2 jours. 

Et puis maintenant que Titom est diversifié, on a des vrais cacas solides, et franchement, c’est un bonheur (ou presque humhum) de le changer par rapport aux cacas liquides de bébé allaités ! Là, c’est une vraie crotte que l’on met aux WC directement, elle ne colle pas à la couche, pas besoin de la brosser avant de la mettre à laver… En plus, Titom pousse quand il fait caca, et on l’entend ! On ne peut pas le louper ! Donc il ne reste quasiment jamais avec son caca qui colle aux fesses et s’étale dans la couche ! 

J’ai aussi trouvé le bon roulement : je change Titom à chaque fois que je le lève et à chaque fois que je le couche. Et bien sûr à chaque fois que je le vois faire caca. 
En gros 6 fois par jour : à 7h, à 10h, à 12h30, à 14h, à 16-17h et à 19h30. Et avec ça, je n’ai plus jamais de fuites. C’est nickel ! 

Quelques inconvénients
Parce que malgré tout, il y a de petites choses à ajuster encore et toujours !
Il y a quelques semaines, chéri (qui a l’odorat fin), a commencé à décréter que les couches puaient. Effectivement, propres elles sentaient bon le sable chaud, mais dès que Titom faisait un pipi dedans, une vieille odeur de bébé-SDF apparaissait. J’ai cherché sur internet, il s’avère qu’il s’agit d’ammoniac qui reste dans les couches mal rincées. 
Que faire ? C’est là que c’est un peu délicat, parce que j’ai trouvé 1000 choses et leurs contraires : mettre plus de lessive. Mettre moins de lessive. Mettre moins de vinaigre. Mettre plus de cristaux de soude pour les décaper. En mettre moins car ça reste dans la couche et l’encrasse. Rincer la couche à la main (no way chez moi, faut pas exagérer non plus !), mettre une serviette mouillée dans la machine pour lui faire croire qu’il y a plus de poids, et qu’elle lave plus. Mettre le programme Rinçage +… 
Pour l’instant, je tatonne encore un peu. Comme je ne lave pas mes couches toutes seules, et que des fois j’en ai 2-3 dans une machine, puis 2-3 dans une autre, c’est difficile ensuite pour moi de savoir ce qui a marché ou non… 
Mais ce qui a l’air de marcher chez moi : 
- ne pas laisser trop longtemps les couches fermées dans un sac imperméable avant de les laver 
- ne pas mettre trop de lessive ni trop de vinaigre  (=adoucissant)
- laver à 40°C plutôt qu’à 30°C 
- mettre le programme Rinçage + 
 - mouiller les serviettes que je lave en même temps. 
- Décrasser les couches de temps en temps en les faisant tremper dans un seau avec des cristaux de soude 

Le bilan 
Au final, on est vraiment ravis des couches lavables. Même le papa. Si si !
On ne pensait pas utiliser autant les couches lavables, aussi on avait commandé pas mal de couches jetables... pour les sorties de plus de 3-4h, les WE, les vacances...
Au final, en taille 2, il nous reste plus de 10 paquets de Na*y , dont on se sait que faire… En taille 3, on en a commandé un peu moins, et il nous reste encore 1-2 paquets. 
Là, on vient d’acheter des couches en taille 4, on n’en a pris que 6 paquets, et je pense que ça suffira amplement jusqu'à ce qu'il passe à la taille supérieure.
Pour les vacances de Noël, je n’ai pas emporté du tout de couches lavables, parce que j’ai un peu peur du volume de cadeaux que l’on va récupérer. On n’a pas une énorme voiture, alors on a pris le minimum. 
D’habitude, je prends au moins les couches Piwapee de nuit, ça ne me prend pas trop de place dans mes valises et je sais qu’au moins, Titom a les fesses « saines » 12h sur 24…
Au moins ça nous aura permis d'écouler quelques couches jetables !

Il est pas beau son p'tit cul en couche lavable ?



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]